background preloader

H4-L'élargissement du monde

Facebook Twitter

Grandes découvertes et colonisations (2) Un panthéon métis en Inde portugaise. Type le plus original et le plus caractéristique de la statuaire indo-portugaise, la figure dite du « Bon Pasteur » peut être considérée comme emblématique de cet art « indo-portugais ». Si l’image est au premier abord très lisible pour un œil européen habitué à l’iconographie religieuse catholique, en la regardant de plus près elle apparaît finalement déconcertante.

En effet, les éléments qui la composent sont connus, mais leur agencement inhabituel devient tout à coup énigmatique. On ne reconnaît pas cet ensemble. A quel monde appartient cet objet ? Où le classer ? Bon Pasteur indo-portugais, XVIIe siècle Un ensemble composite Cet ensemble se compose toujours de la même manière : un piédestal plus ou moins complexe que surmonte un personnage appelé « le Bon Pasteur ». Deux bons pasteurs dans leur attitude classique, XVIIe siècle A Goa, le personnage du bon pasteur est toujours figuré de la même manière : le visage jeune et serein, les yeux clos.

Comment se compose ce piédestal ? Un renouveau historiographique : Vasco de Gama au prisme de l’histoire connectée. Un renouveau historiographique : Vasco de Gama au prisme de l’histoire connectée Objectifs : Le travail proposé a pour ambition d’inviter les élèves à réfléchir aux enjeux historiographiques des questions abordées dans le programme d’histoire. La problématique de l’écriture d’une biographie constitue le fil rouge de cette étude.

S’inscrivant pleinement dans le programme du lycée, cette séance permet de faire avec les élèves un « pas de côté » destiné à favoriser une pratique réflexive sur le travail de l’historienDécouvrir le renouvellement historiographique d’une question par une communauté d’historiens, voir l’historien au travail et prendre conscience des enjeux intellectuels mais aussi politiques d’une discipline, tel peut être l’objectif d’une séance consacrée à la réécriture récente d’une biographie, celle de Vasco de Gama. Rendez-vous avec le programme / Classe concernée : Démarche : Histoire globale de la première modernité - Sanjay Subrahmanyam Extrait 1. Vasco da Gama. Vasco da Gama | biography - Portuguese navigator. Vasco da Gama, Portuguese Vasco da Gama, 1er conde da Vidigueira (born c. 1460, Sines, Port. —died Dec. 24, 1524, Cochin, India), Portuguese navigator whose voyages to India (1497–99, 1502–03, 1524) opened up the sea route from western Europe to the East by way of the Cape of Good Hope.

Da Gama was the third son of Estêvão da Gama, a minor provincial nobleman who was commander of the fortress of Sines on the coast of Alentejo province in southwestern Portugal. Little is known of his early life. In 1492 King John II of Portugal sent him to the ... (100 of 1,664 words) <ul><li><a href="/EBchecked/media/10933/Knight-of-the-Order-of-Christ-detail-identified-as-Vasco? Vasco de Gama. Navigateur portugais (Sines vers 1469-Cochin 1524). En 1498, six ans après la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb, Vasco de Gama fut le premier Européen à trouver la route de l'Inde en contournant l'Afrique. Il put ainsi fonder le premier comptoir portugais en Asie. La confrontation qui s'ensuivit entre l'Europe marchande et la présence arabe est un fait majeur de l'histoire. Famille Gama est le dernier des fils d'une noble famille.

Premiers succès Sa science de la navigation est réputée et le roi du Portugal fait appel à lui pour diriger la grande expédition qui doit ouvrir au Portugal la route des épices. Gloire Parti du Portugal le 8 juillet 1497, il atteint le sud de l'Afrique en novembre 1497, puis le Mozambique en mars 1498 et enfin la côte des Indes, à Calicut (aujourd'hui Kozhicode), le 20 mai 1498, où les Portugais obtiennent le droit de commercer. Consécration Dernières années 1. 2. Le Portugal entreprend dès lors d'exploiter la route nouvelle. 3.

VASCO DE GAMA AUX INDES. Entre le 8 juillet 1497 et la fin d'août 1499, Vasco de Gama établit la première liaison directe entre l'Europe et les Indes. Dix ans se sont écoulés depuis que Bartolomeu Dias a doublé, en 1487, le cap de Bonne-Espérance. Ce délai est lié aux événements de l'époque : le retour de Colomb et le traité de Tordesillas en 1494. L'avènement au Portugal, en 1495, du roi Manuel Ier, désireux d'atteindre les Indes avant les Espagnols, est à l'origine du projet de Vasco de Gama. Quatre petites naves robustes, et non des caravelles d'exploration, et cent cinquante hommes d'équipage composent la flotte. Photographie Vasco de Gama (vers 1469-1524) Portrait du navigateur portugais Vasco de Gama, premier Européen à atteindre l'Inde par la voie maritime (1498). Vasco et les indiens : le grand malentendu.