background preloader

Terrorisme

Facebook Twitter

« Terrorisme », une notion piégée, par Vincent Sizaire (Le Monde diplomatique, août 2016) Attentats : repenser notre rapport au monde. La violence aveugle a encore frappé en France, à Nice.

Attentats : repenser notre rapport au monde

Tant de victimes qui n’ont eu qu’un tort, se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Alors que l’enquête ne fait que débuter, qu’aucune explication crédible n’est démontrée, le bal des vautours médiatiques et politiques s’est ouvert en grande pompe. J’ai tenu cinq minutes devant une chaîne d’information en continu. Face au terrorisme islamiste, osons une riposte culturelle. FIGAROVOX/TRIBUNE - Les terroristes peuvent être à la fois des déséquilibrés et des islamistes, estime Louis Manaranche.

Face au terrorisme islamiste, osons une riposte culturelle

Face à eux, une riposte culturelle est nécessaire, pour laquelle l'expérience des Chrétiens peut être essentielle. Louis Manaranche est agrégé d'histoire et président du laboratoire d'idées Fonder demain. Son livre Retrouver l'histoire est paru en 2015 aux éditions du Cerf. Au Royaume-Uni, le prédicateur Anjem Choudary condamné pour avoir soutenu l’Etat islamique. L’un des prédicateurs radicaux les plus célèbres du Royaume-Uni a été reconnu coupable de soutien à l’Etat islamique, annonce le Guardian de mercredi 16 août.

Au Royaume-Uni, le prédicateur Anjem Choudary condamné pour avoir soutenu l’Etat islamique

Le procès du prédicateur a eu lieu en juillet, mais le verdict ne pouvait être révélé avant le 16 août, précise le quotidien. Hôpitaux bombardés: «La population et les humanitaires vivent dans la terreur» INTERVIEW - Afghanistan, Syrie, Yémen...

Hôpitaux bombardés: «La population et les humanitaires vivent dans la terreur»

Depuis un an, des centres de santé de Médecins sans frontières sont la cible de frappes aériennes qui font des dizaines de morts. Comment l’Amérique d’Obama ment sur la menace jihadiste. Barack Obama persiste à falsifier la réalité des faits au Moyen-Orient avec la même impudeur que son prédécesseur l’avait fait pour justifier en 2003 la désastreuse invasion de l’Irak.

Comment l’Amérique d’Obama ment sur la menace jihadiste

Le président américain intoxique le monde entier sur l’état effectif de la menace jihadiste afin de justifier une politique pourtant défaillante. La commission du renseignement de la Chambre des représentants vient de dénoncer une intoxication systématique au cours des deux dernières années. La campagne présidentielle aux Etats-Unis est pourtant bien pauvre sur le sujet, entre les outrances de Donald Trump, qui accuse Obama d’avoir contribué à la fondation de Daech, et la défausse de l’actuel président, qui se dit confiant dans les chances d’Hillary Clinton de venir enfin à bout de Daech.

3000 documents révèlent les faibles connaissances religieuses des recrues de Daech. Ces formulaires de recrutement dérobés à Daech, et analysés par l'agence Associated Press, visaient notamment à évaluer le niveau de connaisances religieuses des nouveaux djihadistes. 70% des recrues de Daech de l'époque sont listés comme n'ayant qu'une connaissance «basique» de la Charia, soit le niveau le plus bas, selon Associated Press (AP).

3000 documents révèlent les faibles connaissances religieuses des recrues de Daech

L'agence d'information a analysé un peu plus de 3.000 documents concernant 4.030 personnes ayant rejoint Daech entre 2013 et 2014. AP a pu consulter ces documents grâce au site de l'opposition syrienne Zaman al-Wasl. Ce média avait déjà publié de tels documents, lorsqu'en mars dernier Sky News avait déclaré être en possession d'une clé USB contenant 22.000 fiches de djihadistes. Quand la bureaucratie européenne freine la lutte contre le terrorisme au Sahel. Sur le papier tout a été parfaitement réglé depuis plusieurs mois : l’Union européenne financera à hauteur de cinquante millions d’euros la force mixte multinationale (FMM) créée par les pays membres de la commission du bassin du lac Tchad (CBLT: Cameroun, Niger, Nigeria, Tchad) et le Bénin pour lutter contre la secte extrémiste nigériane Boko Haram.

Quand la bureaucratie européenne freine la lutte contre le terrorisme au Sahel

Lire aussi : Sur les bords du lac Tchad, au cœur de la folie meurtrière de Boko Haram. Terrorisme : comment la France expulse des individus radicalisés. FOCUS - Vendredi, le ministère de l'Intérieur a annoncé une nouvelle expulsion dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Terrorisme : comment la France expulse des individus radicalisés

C'est la quatrième depuis le début du mois d'août. Depuis le début du mois d'août, les autorités françaises ont procédé à quatre expulsions dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. La dernière en date, celle d'un Tunisien, est intervenue jeudi soir. «D'autres interviendront», a indiqué le ministère de l'Intérieur vendredi soir, sans préciser les accusations retenues contre ce Tunisien. Début août, le ministre Bernard Cazeneuve avait annoncé l'expulsion coup sur coup de trois autres individus - un Malien, un Algérien et un Mauritanien - soupçonnés d'être «en lien avec des réseaux djihadistes» ou «impliqué(s) dans la mouvance radicale». Au lendemain de l'attentat qui a fait 50 morts en Turquie, Gaziantep se réveille dans l'horreur. PHOTOS - Les regards sont perdus dans le vide, face à une scène d'horreur.

Au lendemain de l'attentat qui a fait 50 morts en Turquie, Gaziantep se réveille dans l'horreur

Derrière le cordon de sécurité installé par les policiers, habitants de Gaziantep et témoins du carnage se retrouvent à l'endroit où une bombe a explosé quelques heures plus tôt dans la soirée du samedi 20 août, en plein mariage. Là où ce dimanche les policiers tentent de reconstruire le film de l'attaque, 50 personnes trouvaient la mort la veille au soir, alors qu'elles célébraient un mariage kurde en plein air dans cette ville du sud-est de la Turquie, près de la frontière syrienne, point de passage de nombreux réfugiés syriens fuyant la guerre mais aussi de jihadistes.