background preloader

Securité

Facebook Twitter

Pour vous pister, certaines applications Android utilisent des ultrasons. Des chercheurs en sécurité ont révélé que 234 applications du Play Store comportent un code permettant de pister les utilisateurs via des signaux inaudibles pour l’Homme.

Pour vous pister, certaines applications Android utilisent des ultrasons

En ce temps où les débats sur la sécurité des informations personnelles sont de plus en plus chauds, des experts en sécurité issus de l’université technique de Braunschweig, en Allemagne, ont effectué une révélation importante. D’après eux, la boutique en ligne d’applications de Google, c’est-à-dire le Play Store, comporterait pas moins de 234 applications capables de nous espionner via des ultrasons. Ces signaux captés en arrière-plan, à notre insu, par les micros des smartphones peuvent être émis lors de la diffusion d’une publicité à la télévision par exemple ou par des balises beacon.

Baptisée SilverPush, la technologie qui est liée à cette pratique est généralement utilisée à des fins marketing afin de connaitre nos habitudes et nos préférences d’achat. Que pensez-vous de cette nouvelle ? 4.5 (90%) 2 votes. Android : 3,25 millions de malwares identifiés en 2016. Sécurité : sur Android, un nouveau malware est découvert toutes les 10 secondes ! Installer des applications ne venant pas directement du Play Store n’est pas une pratique conseillée.

Sécurité : sur Android, un nouveau malware est découvert toutes les 10 secondes !

Parfois, ces logiciels abritent des programmes pouvant espionner vos activités à votre insu. Toutefois, mettre à jour son téléphone est une bonne manière d’éviter les potentielles infections. Dans un récent rapport de G Data, une entreprise spécialisée dans la sécurité informatique, la firme rapporte que plus de 8400 malwares sont découverts chaque jour sur Android. Soit un malware toutes les 10 secondes ! Android est un des systèmes d’exploitations mobiles les plus utilisés dans le monde. Les règles de sécurité ne sont pas les mêmes dans toutes les boutiques d’apps. Les 8400 nouveaux malwares découverts chaque jour est un fait inquiétant, il est vrai. Aujourd’hui, installer une application ne venant pas du Play Store est rare. Le dernier Android O risque de changer pas mal de choses concernant la sécurité de notre smartphone. Android : Des malwares préinstallés sur de nombreux smartphones sortis d’usine ? Quand un utilisateur s’offre un nouveau smartphone, il s’attend à juste titre qu’il soit sécurisé.

Android : Des malwares préinstallés sur de nombreux smartphones sortis d’usine ?

Il est possible au fil de temps, que quelques virus ou malwares s’invitent dans son système, mais cela est majoritairement dû à une mauvaise utilisation de l’utilisateur. En principe. Selon Check Point Software Technologies, une compagnie spécialisée dans la sécurité informatique, des dizaines de modèles de smartphones Android ont été infectés par des malwares dès leur sortie d’usine. De nombreux modèles très répandus des marques LG, Samsung, Xiaomi, Lenovo ou encore Google sont concernés, au total 38 appareils. · Galaxy Note 2 · Galaxy S7 · Galaxy S4 · Galaxy Note 4 · Galaxy Note 5 · Galaxy Note 7 · Xiaomi Mi 4i · Galaxy A5 · ZTE x500 · Galaxy Note 3 · Galaxy Note Edge · Galaxy Tab S2 · Galaxy Tab 2 · Oppo N3 · vivo X6 plus · Nexus 5 · Nexus 5X · Asus Zenfone 2 · LenovoS90 · OppoR7 plus · Xiaomi Redmi. Android : des malwares installés en usine dans des téléphones ? Android, la catégorie ransomware a augmenté de plus de 50% par rapport à 2015.

Selon un rapport publié par ESET concernant les menaces Android sur la totalité des logiciels malveillants qui ont été détectés pendant l'année 2016, les ransomwares sont en augmentation de plus de 50% par rapport à 2015.

Android, la catégorie ransomware a augmenté de plus de 50% par rapport à 2015

La société spécialisée dans la sécurité des systèmes informatiques, basée à Bratislava en Slovaquie, a constaté une augmentation de près de 20% des logiciels malveillants sous Android sur une année. Ce sont les ransomwares qui se sont le plus développés. D'après le FBI en 2016, cette menace a permis de rapporter aux cybercriminels jusqu'à 1 milliard de dollars. Toujours selon ESET, les ransomwares sous Android ont commencé à se propager en Europe de l'EST puis aux Etats-Unis en 2015. Ils ont ensuite migré en Asie pendant l'année 2016. Google : une faille d'Android touche 380 000 smartphones dans le monde.