background preloader

Non-binarité

Facebook Twitter

Le c.. entre deux chaises. Étiquettes : Dysphorie, identité de genre, Non-binaire, transgenre, Transidentité Voici un dessin que j’avais fait en début de mois, pour un média anglophone qui encourageait à des personnes qui ressentent de la dysphorie de genre d’illustrer la façon dont ils la ressentent, pour future publication en ligne.

Le c.. entre deux chaises

Pas facile mais j’ai tenté d’essayer. Je n’ai pas eu de retour, mais j’aimais quand même bien ce dessin. Comme dit plus haut, il représente ma vision, mon expérience de la dsyphorie. Honnêtement, il y a des jours avec et des jours sans, mais la source principale de ma dysphorie (comme l’enfer), c’est les autres… Enfin plutôt, le regard/les attitudes des autres. Bref, je m’égare… Ma dysphorie me viens donc du mégenrage quasi-constant de la part des autres (et pourtant, je me dis que je peux pas leur en vouloir, vu que la France est encore basée sur un schéma TRÈS binaire, c’est juste qu’ils ne savent pas.).

Les personnes trans, leur orientation sexuelle/romantique et l’homophobie – trolldejardin. Le but de cet article est de faire un point sur le genre, les transidentités, les orientations sexuelle et romantique, et les confusions (entre genre et orientation, trans et homo en particulier).

Les personnes trans, leur orientation sexuelle/romantique et l’homophobie – trolldejardin

Je finirais en expliquant « quelles orientations (sexuelles, romantiques) peuvent avoir les personnes trans ». Ce sujet est en effet compliqué pour beaucoup de personnes cis qui débutent. Quelques idées fausses Être trans n’est pas une orientation Souvent on peut lire des formules du type « les hétéros, les homos et les trans ». Déjà ça pose problème, parce que ça sous-entend qu’il y a « les homos, les hétéros et les bi » (encore que les bi sont sont souvent oublié.e.s…), d’une part. De là à dire, les gens normaux avec leurs orientations normales, et les personnes trans dont la sexualité et la vie sentimentale (voire la personne entière) se résument au fait d’être trans…

Les fibres noires: BD érotique sur le genre Non-Binaire / Queer. Voilà au bout d'un long et pénible accouchement, j'ai enfin fini cette bd Je sais que d'autres Queer, Agenré.e.s, Genderfuckers, Genderfluid, neutre...etc n'auront pas forcément la même approche ni le même vécu.

Les fibres noires: BD érotique sur le genre Non-Binaire / Queer

Par exemple l'utilisation de pronoms différents pour parler de moi est important et vital mais pour d'autres ce n'est pas forcément obligatoire. (Pronoms "iel", "ol", "ille") J'aurais voulu parler encore de pleins d'autres choses. Mais si je l'avais fait cette bd n'aurais jamais vu le jour ^^ Je vous invite à aller explorer les liens ci dessous, qui parle plus en détails du genre, de la transidentité..etc Je vous enjoins à aller lire la bd "Assignée garçon" de Sophie Labelle : Queer Montréal. Puis-je être gay sans être un homme?

Queer Montréal

Non-binarité et couple. En tant que personne non binaire, souvent confondue pour un homme, et toujours attiré par des hommes: est-il plus stratégique de chercher des outils dans les discours de féministes hétérosexuelles ou dans les discours relatifs à l’homosexualité? De vivre ouvertement en tant que personne trans non binaire et d’être sur “le marché” des rencontres romantiques et sexuelles m’a rendu sensible à un nouvel éventail de sentiments et d’expériences. Selon ma conception du genre, il est libre à moi de dire si mes sentiments et expériences mis en surface depuis mon coming out étaient toujours présents bien que difficilement identifiables, ou s’ils sont bel et bien nouveaux et arrivent en même temps que mon identification publique comme non binaire. 3615 Non-binaire: Qu'est-ce que le genre ? Pour répondre à cette question, penchons-nous d'abord sur la définition du Larousse : Ensemble de traits communs à des êtres ou à des choses caractérisant un type, un groupe, un ensemble : sorte, espèce.

3615 Non-binaire: Qu'est-ce que le genre ?

Par curiosité, jetons aussi un œil sur la définition de "sexe" : Caractère physique permanent de l'individu humain, animal ou végétal, permettant de distinguer, dans chaque espèce, des individus mâles et des individus femelles ; ensemble de ces individus mâles ou femelles. Pour le Larousse, c'est donc plutôt simple : il existe deux catégories d'humains dans lesquels on range les individus qui partagent un trait commun d'ordre biologique : ce fameux "caractère physique permanent". Le genre renvoie ici à la sorte d'individu humain que nous sommes : soit mâle, soit femelle. Mais du coup le genre, ça n'existe pas ? Le genre existe dans un espace multidimensionnel - Unique en son genre.

Hello !

Le genre existe dans un espace multidimensionnel - Unique en son genre

Voici un sujet dont on ne parle pas assez ! En effet, souvent les gens se font une idée assez peu réaliste du genre. Et pour le coup, je ne parle pas des 90% de la population qui s’imagine encore que le sexe est la même chose que le genre et qui ont une vision totalement binaire homme/femme. Le genre est-il un choix ? – trolldejardin. Rappel usuel, lorsque je parle de genre et d’orientations.

Le genre est-il un choix ? – trolldejardin

Mon propos s’inscrit dans le contexte de la culture occidentale (et blanche). Logique puisque je suis blanc moi-même. Les normes de genre et de sexualité ne sont pas les mêmes dans les autres cultures, du coup, on ne peut pas généraliser. Comme d’habitude, je rappelle déjà de quoi je parle ici. Le genre, en très résumé, c’est le fait de s’identifier comme homme, femme, ou agenre, neutrois, bigenre (par exemple femme et neutrois ou homme et femme à la fois), demi-fille… On parle de genres non-binaires pour tous ceux qui ne sont pas simplement « homme » ou « femme ».

Qu’est ce que le genre ? – trolldejardin. Note : Je parle seulement du contexte blanc et occidental (le seul que je connaisse).

Qu’est ce que le genre ? – trolldejardin

C’est important de le préciser, parce que le genre est ancré dans la culture, et donc je ne serais pas qualifié du tout pour parler du genre sur les autres continents. De même, pour la question du genre chez les minorités raciales en Occident (y compris les Tziganes, Rroms et Juif.ve.s) écoutez les personnes concernées, pas moi. Donc, entrons dans le sujet. Le genre n’a pas une seule définition simple.La définition que j’en donne (qui est évidemment discutable, je n’ai pas la science infuse) est « un ressenti par lequel on s’identifie, en tant qu’être social. » Dans les faits, ça revient pour la plupart des gens à être une femme ou un homme, mais pas toujours. “notre belle fille qui a 25 ans” : épisode d’un post-coming-out raté – Montreal Lezboï.

*CW : moments de misgendering (mégenrement…?)

“notre belle fille qui a 25 ans” : épisode d’un post-coming-out raté – Montreal Lezboï

Descendu chez mes parents pour la fin de semaine, j’ai encore mon manteau sur le dos, j’ai juste eu le temps d’enlever mes bottes et d’aller me chercher un verre d’eau (j’avais mangé une poutine pis j’avais juste la yeule trop seche après 2 heures de route); j’avais même pas encore donné un bec de allo à mon père que je suis témoin que dans sa tête, je suis encore sa fille, que rien n’a changé depuis mon “coming out” d’il y a deux semaines. “bin oui notre belle fille qui a 25 ans”, une phrase assez banale venant d’un père qui voit son enfant grandir. Bin oui j’ai 25 ans, il fallait le dire à la visite, c’est du small talk, ça fit bin. mais dans ma tête, rien n’était banal. dans ma tête, je ne comprenais pas. mind-fuck.

J’ai rien dis. je me suis dit… peut-être qu’il a juste oublié, c’est une habitude, ça fait 25 ans qu’il m’appele ma fille, c’est pas facile changer ça du jour au lendemain t’sais… T’SAIS? Reflexions queers - Écrire une lettre de coming-out. Ma peur de m'outer - Xénogenre. Mes peurs et mes angoisses Me revoilà avec un nouvel article fraîchement écrit !

Ma peur de m'outer - Xénogenre

Allons y et amusons-nous ! J'ai tenté il y a quelques semaines de parler de ma non-binarité à ma mère, qui était bien alcoolisée. Sa réaction à été choquante pour moi : Sortir ou rester au placard, c'est mon choix - Lamia(Λαμία), sa vie, son oeuvre (non je plaisante) Si il y a une chose que je ne supporte pas, c'est qu'on me dise ce que je dois faire en règle générale. Mais je vais parler d'un point particulier la sortie ou non du placard concernant mon orientation sexuelle et mon identité de genre. TW: propos extrêmement violents MOGAIphobes (transphobie, biphobie, panphobie, homophobie). Les 2 ne se voient pas automatiquement sur la figure donc nécessite parfois un coming out de la part des concerné-es .Pourtant j'ai l'impression qu'il y a des injonctions au coming out en mode "si tu ne fais pas ton CO, tu n'es pas un-e vrai-e.

Tu es lâche et tu ne t'assumes pas" Et de l'autre des injonctions à rester au placard en mode "on s'en fout de genre ou orientation sexuelle. Le coming-out – trolldejardin. Ici, je vais surtout parler de mon expérience perso. Pour la plupart des gens, je ne suis pas outé sur mon genre (agenre/neutre). Parce que je n’ai pas envie de passer 15 minutes à faire de la pédagogie, à expliquer la différence entre le genre et le sexe, la non-binarité, aux gens. Du coup, les gens que j’ai rencontré dans le milieu polyamoureux (et d’autres milieux proches) sont tous plus ou moins au courant, parce que j’en parle sur facebook et ici, et que j’y fais lourdement allusion dans les cafés poly parfois (je n’ai jamais fait de coming-out au micro mais j’ai déjà parlé du cissexisme insidieux qui peut arriver dans une relation avec une personne cis, par exemple).

Par ailleurs, je n’en parle pas ailleurs parce que je supporte très mal l’idée qu’une personne se mette à débattre de mon genre, à m’expliquer qu’en fait je me trompe et que je suis un mec, et que tout ça c’est des lubies. Se faire mégenrer c’est violent, encore plus lorsque la personne le fait sciemment. L’outing. Après le placard – Mise en Abyss. Aujourd’hui, cela fait un mois. Un mois que j’ai murmuré, à peine intelligiblement, ce que je ressentais depuis longtemps, mais sur lequel je n’ai appris à mettre des mots que récemment. Pour ça, je remercie Twitter. Vraiment. À la fois pour l’ouverture d’esprit des gens que j’y fréquente, mais aussi pour toutes les informations sur la transidentité que j’ai pu y ingérer.

Je suis non-binaire (agenre/maverique) Je ne parle pas beaucoup de moi sur ce blog. Une des raisons pour cela est qu'automatiquement, on cherche à savoir si son interlocuteur est un homme ou une femme. Je ne veux pas de ça. Queer Montréal. Je suis non-binaire dans le genre, voici mon coming out. J'ai quelque chose à dire. Le mot « coming out » est dernièrement utilisé à tort et à travers: que ce soit par quelqu'un qui avoue que sa tante fait de la politique ou bien par les gens qui se libèrent de la honte d'avoir poursuivi des études supérieures. Il est temps que les LGBT+ combattent la colonisation hétéroscis et qu'ils se réapproprie la signification du geste. Comment expliquer les aporagenres et xénogenres de manière simple ? - Unique en son genre. Bonjour tout le monde ! Les genres se trouvant en dehors du spectre sont parfois compliqués à conceptualiser lorsqu’on n’est pas concerné•e. Mon genre? Mon genre à moi, il est violet! – Furie Gélatine.

Source de l’image : Vue d'ensemble sur les xénogenres (définitions) - Unique en son genre. Xénogenres et synesthésie - Unique en son genre. Il y a quelques mois de cela, je parlais avec une personne anglophone xénogenre et je lui disais à quel point les xénogenres étaient mal compris et attaqués dans le milieu francophone. Comment peut-on avoir un genre en dehors des concepts de féminité et masculinité ? - Unique en son genre. Les passages en italiques représentent la voix d’une personne fictive qui commenterait. Le coming out poignant d'une personne agenrée face à Barack Obama. Une étudiante londonienne a avoué, publiquement et pour la toute première fois de sa vie, n’appartenir à aucun genre, en s’adressant au président des États-Unis, lors d’une conférence à Londres, vendredi dernier. Ses parents ont appris la nouvelle au même moment. Mara Munir ne se sent ni fille, ni garçon.

Je ne me sens ni femme, ni homme : ne m'appelez pas "Madame", je suis neutrois. Capucine D. ne se considère ni comme une fille, ni comme un garçon, mais comme neutrois (crédit : C.BONNET/L'OBS) Ce témoignage, initialement publié le 13 juin 2015, a été mis à jour dans le cadre de la rétrospective 2015 de la rédaction du Plus. Je ne suis ni une femme, ni un homme. Lau’ : diminutif d’une non binarité. Petit stress au moment d’écrire cet article, parce que je sais que des personnes de mon entourage, absolument rien à voir avec le « milieu militant » suivent ce blog. Et que cet article va donc, pour eux, avoir des petits airs de coming out. Genre qui fuit – Mise en Abyss. Aujourd’hui, j’ai décidé de parler. Je suis Agenre. Je suis Tagath, je suis asexuel, et comme je l’ai expliqué ailleurs, je suis agenre. Ni l’une ni l’autre – Lin et Lune. Le c.. entre deux chaises? Vécu d'unæ bigenre non-binaire. Madame.

Sexe: Et toi, c'est quoi ton genre? L'enfant sauvage. Comme poussent les pissenlits — Nuances sur ma non binarité. Le c.. entre deux chaises. Grandir non binaire. La psychophobie, la neuroatypie et le rapport au genre – trolldejardin. Les neurogenres – trolldejardin. Identité de genre et expression de genre - Keskessé #05. Qu’est-ce que l’expression de genre ? Et quelle différence avec le genre ? – trolldejardin. Les genres et leurs expressions. Pas mon genre. Marché Parlé 1 - Non Binarité Et Fluidité Du Genre by Alex- L'enfant sauvage.

Le genre non-binaire, au-delà de l'« homme » et de la « femme » Le genre : homme ? femme ? Autre ? - Le Bon Cote. Les genres non-binaires sur Internet et Facebook. Non-binarité, qu'est-ce que c'est ? 3615 Non-binaire: Être non-binaire, qu'est-ce que ça veut dire ? Se sentir ni homme ni femme, mais quelque part entre les deux. Eclosion, le quotidien d'une femme transgenre. I- Les pronoms neutres et inclusifs en français - Les Couaqs de Nooth. « Iel » ou « Ol », le pronom personnel neutre français en construction. Quels pronoms pour une personne non-binaire ? - Princesse répond #02. L'enfant sauvage. Genre : par quel pronom souhaitez-vous être appelé ? L'enfant sauvage. Comment me genrer correctement en français. Des mots pour se dire – Lin et Lune. Petit dico de français neutre/inclusif - Unique en son genre. Recapitulatif. Pour le langage neutre en français! — Les mots de famille/Family Words. L’importance du mot fim - Unique en son genre.

Ecrire inclusif : Coucou, c'est la facteure ! Selon quels critères puis-je m'identifier à tel ou tel genre ? - Unique en son genre. Comment j’ai su que j’étais non-binaire : une découverte par hasard ? - Unique en son genre. Il n’y a pas de mauvaise raison ou de raison illégitime d’être trans – trolldejardin. Puis-je être trans et/ou non-binaire si… ? - Unique en son genre. Y a t-il un « privilège binaire » ? – trolldejardin. Prenez ce couteau (Pourquoi les personnes non-binaires FAAB doivent...) Les avantages que les personnes trans peuvent avoir (les unes sur les autres) – trolldejardin.

Au delà de la binarité : Oui, les non-binaires fem existent [TRADUCTION] – Furie Gélatine. Les personnes cis LGBQA, et les enjeux trans, intersexes et non-binaires – trolldejardin. Réflexion sur la « déconstruction du genre  en contexte afro. 3615 Non-binaire: La non-binarité en poésie. ILLE - MAXIME GRANDJEAN/ADELE LABO. 3615 Non-binaire: La non-binarité illustrée : Frisk, dans Undertale.

3615 Non-binaire: La non-binarité illustrée : sirènes & siréneaux. 3615 Non-binaire: Liens francophones autour de la non-binarité. (20+) Mettons fin à la catégorie sexe. Pourquoi l'Etat met-il le nez dans nos culottes. Une personne «neutre», unique en son genre. 3615 Non-binaire: Habiter mon corps d'agenre. Mon rapport à mon corps, entre amour et haine - Lamia(Λαμία), sa vie, son oeuvre (non je plaisante)

Pour rappel, on est pas une fille, ni un... - TRANSpercer Le Silence. Ne vous appropriez pas les identités trans et non-binaires - Unique en son genre. Le cispassing et le placard – trolldejardin. Vous avez dit cispassing ? - Unique en son genre. Et si vous arrêtiez de spéculer sur nos organes génitaux ? Mégenrer c'est violent - Unique en son genre. From Enby to Ally : De l’usage du « je m’embrouille ». Les fibres noires: Mégenrer & Morinommer (Coming Out Trans Non Binaire) Le dictionnaire des 52 nuances de genre de Facebook. Le parapluie des agenres - Unique en son genre.

Tous les genres - Unique en son genre. Les multigenres - Unique en son genre. L'éventail des identités de genres non-binaires - Unique en son genre. Guide des genres – trolldejardin. Le parapluie des genres fluides (genderfluid umbrella) - Unique en son genre. Ma transition est importante et légitime (FTN) - Unique en son genre. La diversité des parcours trans – trolldejardin.