background preloader

Blogging scientifique, carnet de recherche

Facebook Twitter

Les carnets de recherche, présentation. Ce billet est le premier d’un diptyque sur les carnets de recherche en ligne.

Les carnets de recherche, présentation

Il s’agit d’une synthèse des principales réflexions menées autour du blogging scientifique francophone ces dernières années. Qu’est-ce qu’un carnet de recherche ? Marin Dacos et Pierre Mounier, du Centre pour l’édition électronique ouverte (CLEO), proposent la définition suivante : « mode de communication qui s’apparente au blog, mais dans un contexte professionnel de recherche et qui est complètement intégré aux pratiques de communication liées à la recherche » (Pierre Mounier, cité par Mélodie Faury, Le carnet de recherche, Infuse, nos rapports aux sciences, 5 décembre 2011).

Cette dénomination fait référence au carnet que le chercheur a pratiquement toujours à portée de main et dans lequel il note ses idées, ses données de terrain… Cependant, le carnet de recherche en ligne ne constitue pas exactement un portage numérique de ce carnet manuscrit[1]. Forme et contenu. Tenir un carnet de recherche en doctorat : retours d’expérience. Deuxième partie d’un diptyque consacré aux carnets de recherche en ligne.

Tenir un carnet de recherche en doctorat : retours d’expérience

A l’occasion de la réunion du 26.11.2014, ENthèSe a accueilli deux jeunes chercheurs pour discuter de leur expérience quant à la tenue d’un carnet numérique. Présentation des invités Noémie Boeglin est doctorante en Histoire moderne et contemporaine à l’université Jean Monnet de Saint-Etienne (thèse commencée en 2012). Elle a ouvert son carnet de recherche Villes romanesques, la modernité dans le roman français du XIXe siècle en mai 2013, au cours de sa première année de doctorat.

Yves Moreau est docteur en Histoire des religions, chercheur associé au LARHRA et ingénieur en technologies de la formation et de la recherche au Service Universitaire E-Learning de l’université Jean Moulin Lyon 3. Fast and made to last: Academic blogs look to ensure long-term accessibility and stability of content. Academic blogging has distinct advantages over traditional forms of scholarly communication but questions on their lasting preservation still remain to be seen.

Fast and made to last: Academic blogs look to ensure long-term accessibility and stability of content.

Who makes sure academic blog content stays online in the long term? Who guarantees that links to the post remains the same? Who ensures that the text will not be modified later on? Christof Schöch argues these are issues that need to be resolved if blogs are to be reliable, trusted, citeable resources that receive academic recognition. More and more researchers understand how useful it can be for an academic field to have a lively ecosystem of research blogs. Easy Guide to Research Blogging. Créer, rédiger et valoriser un carnet de recherche. La semaine dernière, j’ai été invité par l’association ENThese à discuter des carnets de recherche.

Créer, rédiger et valoriser un carnet de recherche

Je n’étais pas le seul à m’exprimer sur le sujet, et je ne crois pas avoir dit tout ce que j’avais listé en me basant sur mon expérience de carnetier…. Des formes mineures de communication scientifique. Refonder le rapport entre sciences et sociétés ? Le 14 octobre prochain, OpenEdition proposera un panel sur le thème du blogging sientifique à l’occasion du Forum mondial des sciences sociales de Montréal, dédié, cette année, aux transformations sociales à l’ère du numérique.

Des formes mineures de communication scientifique. Refonder le rapport entre sciences et sociétés ?

Palais des Congrès de Montréal, JamesCTerry (CC BY-NC 2.0) Marin Dacos Introduction Initié par les physiciens, le mouvement de l’open access s’est étendu très largement, et a été relayé par la Commission européenne et le G8. Si leur motivation est essentiellement liée à l’innovation, à la compétitivité et à l’efficacité économique des investissements des États, l’accès ouvert introduit également un changement majeur dans le rapport entre sciences et sociétés. THATCamp Paris 2012 - Comment écrire pour un carnet de recherche ? 1 La question du carnet « vraiment » scientifique a émergé très rapidement au cours des discussions d (...) 2 Même si l’on remarque sur Hypotheses.org (voir la liste des carnets Hypothèses) que certaines disci (...) 3 Je m’appuie sur mon expérience d’écriture individuelle et collective dans plusieurs carnets de rech (...) 2Quels sont les liens possibles entre l’écriture sur un carnet de recherche et les formes de publication habituelles de l’activité académique ?

THATCamp Paris 2012 - Comment écrire pour un carnet de recherche ?

– Quelques exemples : 3Les carnetières et carnetiers qui écrivent sur Hypotheses.org trouvent souvent a priori, ou au fil de l’expérience d’écriture, une réponse empirique à cette question : ils écrivent soient comme ils en ont déjà l’habitude dans d’autres contextes, soit de manière autre, selon le rôle que vient jouer le carnet pour eux dans le cadre d’une pratique de recherche individuelle ou collective. Le blogging scientifique : Pierre Mounier. <div style="padding:5px; font-size:80%; width:300px; background-color:white; margin-left:auto; margin-right:auto; border:1px dashed gray;"> Internet Archive's<!

Le blogging scientifique : Pierre Mounier

--'--> in-browser audio player requires JavaScript to be enabled. It appears your browser does not have it turned on. La blogosphère scientifique. Dix bonnes raisons pour tenir un carnet de recherche ! Avant même de commencer toute réflexion sur le blogging scientifique ou les carnets de recherche, je souhaite parler ici des avantages des blogs tenus par des chercheurs ou des doctorants en sciences humaines.

Dix bonnes raisons pour tenir un carnet de recherche !

L’idée de ce premier billet est née de mon expérience de création du présent carnet de recherche mais aussi de plusieurs discussions avec des collègues, des amis et des personnes de mon entourage. Les différents séminaires auxquels j’ai assisté récemment ont considérablement nourri ma pensée. Sans prétendre à l’exhaustivité, j’énumère ci-dessous les principaux avantages que présentent le blogging scientifique en général et les carnets de recherche en particulier. Ils feront ultérieurement l’objet d’une série de billets plus détaillés. Hypothèses.org – un outil pour les jeunes chercheurs. Ceci est le compte-rendu de la séance du 19 février 2010 du séminaire « Les aspects concrets de la thèse » – une séance qui a inspiré certains… Suite à la présentation stimulante de Pierre Mounier concernant la plateforme de carnets de recherche qu’est Hypothèses (www.hypotheses.org), nous avons pu prendre le temps de discuter des opportunités qu’offraient ces carnets aux doctorants (et aux organisateurs de séminaires !)

Hypothèses.org – un outil pour les jeunes chercheurs

Ainsi que des questions pratiques de leur mise en œuvre. Le blogging scientifique sur hypotheses.org. Ce compte-rendu de la réunion du 12 décembre 2012 a été réalisé avec la participation de Clément Chillet.

Le blogging scientifique sur hypotheses.org

Carnets de recherche en SHS. So, You Want to Start an Academic Blog? Four Tips to Know Before You Start. You’ve heard of blogging and the blogosphere. You’ve toyed with the idea of starting a blog yourself. But, you haven’t done so yet. Why? I am sure there are countless reasons why an academic would not want to blog. But, let’s suppose for a moment that you do. To get started, there are four things you need to know: 1) The technicalities of starting a blog; 2) What your blog should be about; 3) How a blog differs from academic writing; and 4) How to get an audience for your blog. Tip #1: How to start a blog This step is actually quite simple. Before you go to set up a blog, you want to think about two things. 1) What will your domain name be? [Bibliographie] Le blogging scientifique. Ecrire pour le web, illustrer son article. Ecrire pour le web, c’est aussi intégrer des illustrations soit en complément du texte soit à la place du texte, c’est dire la même chose mais autrement qu’avec du texte.

Pour écrire sur le web, il est un équilibre à trouver entre la proportion du texte et des illustrations. Le visuel a une place centrale dans les publications web 2.0, il fait sens. Beaucoup d’images, de diaporamas, d’infographies, de nuages de tags sont disponibles en ligne et réutilisables.