background preloader

Les plantes de notre collège

Facebook Twitter

Coquelicot ou pavot : fleur, graines, plantation et culture. Le coquelicot, très présent dans les champs et au bord des chemins, est une plante annuelle ou bisannuelle, à la tige simple et velue de 50 à 80 cm, formant une touffe de feuilles basales découpées velues.

Coquelicot ou pavot : fleur, graines, plantation et culture

Les fleurs, solitaires et éphémères, ont quatre pétales très fins et sont en coupe creuse. Elles se distinguent par leur couleur rouge et le fait qu’elles forment, à l'état sauvage, souvent de grand tapis colorés visibles de loin qui ont beaucoup inspiré les peintres impressionnistes. Le fruit forme une capsule arrondie : son suc laiteux contient des narcotiques, il est donc toxique.

Le coquelicot doit son nom à une métaphore entre sa couleur et celle de la crête du coq désigné par onomatopée en ancien français "coquerico". Famille : Papavéracées Type : annuelle Origine : Asie mineure Couleur : rouge ou rose Semis : oui Bouture : non Plantation : printemps Floraison : avril à septembre Hauteur: 50 à 80 cm Sol et exposition idéale pour planter du coquelicot au jardin.

Précis de Magie Végétale - Aubépine. Cratae­gus oxy­a­can­thaEpine blanche, Epine de mai, Noble épine, Valéri­ane du coeurRosacées Les aubépines, mal­gré l’âge avancé qu’elles peu­vent attein­dre – par­fois 500 ans – mal­gré leurs aigu­il­lons rébar­bat­ifs, et leur bois dur comme le fer, restent pour tous le sym­bole de la déli­catesse et de la plus fraîche beauté.

Précis de Magie Végétale - Aubépine

Et pour­tant c’est dans leur bois que l’on tail­lait autre­fois le bil­lot des supplices. Ali­men­taires pour les hommes de la préhis­toire, comme le prou­vent les noy­aux trou­vés dans les ves­tiges des cités lacus­tres, les fruits rouges des aubépines sont depuis longtemps employés pour leur effet diuré­tique et astrin­gent, mais ce n’est que depuis la fin du siè­cle dernier que les médecins et phar­ma­co­logues ont mis en évi­dence les ver­tus régu­la­tri­ces du mus­cle car­diaque de cette plante.

Le doc­teur Leclerc, célèbre phy­tothérapeute, la con­seil­lait égale­ment con­tre les bouf­fées de chaleur et l’irritabilité due à la ménopause. Par­ties utilisées. Saponaire officinale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saponaire officinale

La saponaire officinale (Saponaria officinalis) est une plante herbacée vivace de la famille des Caryophyllaceae. On l'appelle aussi savonnaire, savonnière, saponière, herbe à savon, herbe à foulon, savon des fossés ou savon de fosse. Description[modifier | modifier le code] Saponaire à fleurs doubles. C'est une plante glabre à tige robuste cylindrique et dure de 40 à 80 cm, foisonnante voire envahissante grâce au développement de ses rhizomes, facile à cultiver. Ses feuilles ovales opposées, vert tendre, pointues sont sillonnées par 3 nervures longitudinales, les inférieures pétiolées[1]. Le nombre de chromosomes est de n = 8. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Données d'après : Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Utilisation[modifier | modifier le code] Gentiane acaule. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gentiane acaule

Gentiana acaulis, la Gentiane acaule, est une plante calcicole souvent confondue (considérée comme synonyme par beaucoup d'auteurs) avec la Gentiane de Koch (Gentiana kochiana), calcifuge. La gentiane acaule est une plante herbacée vivace de la famille des Gentianacées ; il s'agit d'une gentiane alpine bien connue. De grandes fleurs bleu foncé apparaissent de mai à juin. Cette espèce n'est pas facile à entretenir. Elle exige un emplacement ensoleillé et un sol perméable, argilo-tourbeux et calcaire. Portail de la botanique. Romarin.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Romarin

Le Romarin ou Romarin officinal (Rosmarinus officinalis), est un arbrisseau de la famille des Lamiacées (ou labiées), poussant à l’état sauvage sur le pourtour méditerranéen, en particulier dans les garrigues arides et rocailleuses, sur terrains calcaires[1]. Fraîche ou séchée, cette herbe condimentaire se retrouve dans la cuisine méditerranéenne, et une variété améliorée se cultive dans les jardins[1]. C'est une plante mellifère ; le miel de romarin, ou « miel de Narbonne » est réputé[1]. C'est également un produit fréquemment utilisé en parfumerie. Enfin, on lui attribue de nombreuses vertus phytothérapeutiques ou philogénétique. Le nom « romarin » viendrait du latin « ros marinus » (rosée de mer)[2], ou bien du grec « rhops myrinos » (buisson aromatique)[3], ou encore du latin « rhus marinus » (sumac de mer)[1].