Facebook

Facebook Twitter

Facebook n’est pas convaincu par le « droit à l’oubli » Facebook reconnaît que le droit à la vie privée et le contrôle de ses données personnelles représentent des enjeux majeurs.

Facebook n’est pas convaincu par le « droit à l’oubli »

Mais la société de Mark Zuckerberg considère aussi que le « droit à l’oubli » va à l’encontre de ce que les gens souhaitent réellement. Pourtant, la Commission européenne est partisane pour inclure cette dimension dans la prochaine révision de la directive sur la protection des données personnelles. Dans la vision de Bruxelles, tout citoyen européen devrait être en mesure de supprimer à son gré les informations le concernant déposées sur les réseaux sociaux après une période d’exposition qui serait fixée par défaut. Facebook propose l’achat groupé entre amis. Facebook Insights : le réseau social veut affiner la mesure d’audience de son ecosystème. Comprendre Facebook (1/3) : Le rôle social du bavardage.

Par Hubert Guillaud le 15/03/11 | 19 commentaires | 19,091 lectures | Impression On le sait depuis longtemps.

Comprendre Facebook (1/3) : Le rôle social du bavardage

Accéder à un service, ne signifie par pour autant savoir l’utiliser, le comprendre, ni même le maîtriser suffisamment pour être capable d’innover, de créer avec. Les outils numériques sont familiers de ces cloisonnements. La fausse intimité de Facebook. Dévoiler toute sa vie privée sur le réseau social le plus fréquenté de la planète relèverait de l’imprudence ou même de la négligence, selon Caroline Vallet, postdoctorante au Centre International de criminologie comparé (CICC). « Les utilisateurs pensent contrôler leurs informations personnelles, mais un adulte sur cinq éprouve des difficultés pour régler les paramètres de confidentialité du compte. » Les cas d’usurpation d’identité, d’intimidation ou même l’affichage de comportements à risque (abus d’alcool, fantasme, vie sexuelle) devraient pourtant pousser les utilisateurs à plus de prudence.

La fausse intimité de Facebook

Facebook Comments partout : vers la fin de l'anonymat ? Facebook a avant-hier publié une mise à jour de Comments, son système de commentaires externe.

Facebook Comments partout : vers la fin de l'anonymat ?

Comments permet à n’importe quel site d’intégrer un gestionnaire de commentaires. Cela implique donc pour les commentateurs d’être inscrits sur Facebook, même s’il est possible de commenter via des comptes autres que Facebook. Cela signifie surtout la fin de l’anonymat sur tous les sites qui adoptent le système de Facebook. Facebook Comments partout : vers la fin de l'anonymat ? Facebook n'a pas renoncé à dévoiler plus d'informations confidentielles de ses membres. Facebook veut mettre fin à l'anonymat dans les commentaires sur le Web. "Améliorer les commentaires partout sur Internet" : c'est un programme pour le moins ambitieux qu'a annoncé Facebook, mardi, en lançant une nouvelle version de sa plate-forme de gestion des commentaires.

Facebook veut mettre fin à l'anonymat dans les commentaires sur le Web

Les sites qui le souhaitent peuvent utiliser le système de Facebook plutôt que leurs propres outils de commentaires. Les internautes devront obligatoirement s'identifier avant de commenter des articles sur les sites partenaires, ce que Facebook présente comme une initiative visant à contextualiser les commentaires et à rendre les débats sur le Net plus courtois. Facebook met à jour sa politique de confidentialité. Paypal suspend un compte de soutien à Bradley Manning. Mise à jour : PayPal a indiqué dans un communiqué avoir rétabli le compte, en assurant que la décision de le fermer n'avait "rien à voir avec Wikileaks".

Paypal suspend un compte de soutien à Bradley Manning

Il assure que c'est simplement le refus du fonds de soutien d'associer un compte bancaire classique à leur compte PayPal qui aurait motivé la décision. Elle l'a pourtant rétabli sans que cette requête soit satisfaite. Article du 24 février 2011 - PayPal monte d'un cran après sa décision l'an dernier de bloquer les fonds à destination de Wikileaks. L'entreprise bancaire filiale d'eBay a décidé jeudi de suspendre le compte de l'organisation Courage of Resist, ouvert en 2006, qui collectait depuis plusieurs mois des dons à destination du soldat américain Bradley Manning, en collaboration avec le Bradley Manning Support Network. Washington défend l’Internet libre…mais sous surveillance. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Yves Eudes Depuis l'arrivée au pouvoir du président Obama, les Etats-Unis ont érigé la "liberté de l'Internet" en objectif officiel de leur politique étrangère.

Washington défend l’Internet libre…mais sous surveillance

Ce volontarisme fut solennellement réaffirmé en janvier 2010 dans un discours de la secrétaire d'Etat Hillary Clinton, qui proclama l'avènement d'un nouveau droit humain fondamental, le "droit de connexion". L'Origine du monde censuré sur Facebook - Webzine Café Du Web. Encore une affaire de censure, sur Facebook cette fois çi c'est Frode Steinicke, un utilisateur Danois qui a vu son profil désactivé après avoir mis comme photo de profil la plus célèbre et longtemps plus secrète toile de Gustave Courbet, L’Origine du monde.

L'Origine du monde censuré sur Facebook - Webzine Café Du Web

"C'est une censure déraisonnable d'autant que ce tableau célèbre, qui fait partie de l'héritage culturel français, était destiné à illustrer mes commentaires sur une émission de télévision sur le sexe nu", a déclaré Frode Steinicke. Nous vivons dans un monde où le sexe est partout, sous toutes "ses formes", alors censurer une œuvre d'art connue et reconnue est vraiment incompréhensible.

Sans doute une nouvelle fois un acte de ces "biens pensant" qui ne veulent rien voir mais qui sont surement les pires pornographes dès qu'ils sont passés derrière le paravent ou quand la lumière s'éteint. "L'Origine du monde" de Courbet interdit de Facebook pour cause de nudité - Insolite - ART CULTURE - INTERNET - - Les Echos.fr. Un site de rencontres admet utiliser des profils publics Facebook. Accès aux coordonnées personnelles : deux parlementaires américains questionnent Facebook.

Facebook compte 20 millions d'utilisateurs en France - INTERNET FACEBOOK. Facebook : un pirate nargue Mark Zuckerberg | ITespresso.fr. Comment Facebook a résisté aux intrusions du régime tunisien. Selon un article paru dans le magazine The Atlantic, dès le mois de décembre, avant le soulèvement qui a provoqué la chute du président Zine El Abidine Ben Ali, le gouvernement tunisien a engagé une attaque dite de l'homme du milieu (HDM) ou man in the middle attack (MITM) sans précédent contre les utilisateurs de Facebook, actifs dans le pays, afin de voler leurs mots de passe et contrôler l'accès au réseau social.

Comment Facebook a résisté aux intrusions du régime tunisien

Mais son plan contre les dissidents a échoué. Les détails de cette incroyable opération, qui consistait à intercepter les communications à l'insu du réseau social et de ses utilisateurs, menée par le régime tunisien contre sa propre population ne sont pas clairs. Mais il semble que le gouvernement ait tenté d'exploiter les FAI tunisiens pour diriger les utilisateurs vers de fausses pages Facebook et éventuellement d'autres sites de médias sociaux.

Sécurité : Facebook adopte le chiffrement permanent en HTTPS. Facebook Sponsored Stories : la publicité dont vous êtes le héros. Facebook vient de trouver une nouvelle idée pour personnaliser ses publicités : les « Sponsored Stories ».

Facebook Sponsored Stories : la publicité dont vous êtes le héros

Le principe est simple, il consiste à reprendre votre contenu pour l'associer à des marques afin de l'intégrer dans un encart publicitaire. L'éditeur ira donc piocher dans vos statuts des informations qui seront ensuite publiées, à côté du logo des marques partenaires. Facebook monte la garde avec de meilleurs outils de sécurité... trop tard pour Zuckerberg - Actualités Techno - Sécurité. Le « Made in China » écrasé par le « Made in Goldman Sachs » (Wikimedia Commons - Kostmo - cc) Du même auteur Le Made in China n’existera peut être bientôt plus ! L'Allemagne contraint Facebook à limiter sa "recherche d'amis" Facebook va monétiser vos « Like » et commentaires positifs ! En bref : Facebook retarde la diffusion des données personnelles. La commande (ici en anglais) par laquelle l'utilisateur devrait donner son autorisation pour que ses coordonnées personnelles soit accessibles (sur demande).

En bref : Facebook retarde la diffusion des données personnelles - 1 Photo Samedi dernier (15 janvier), Facebook annonçait sur son blog destiné aux développeurs une nouvelle fonction : une autorisation à donner pour que les coordonnées personnelles, c’est-à-dire le numéro de téléphone mobile et l’adresse de courrier électronique, soient accessibles à tous les développeurs. La méthode (des scripts) était indiquée dans le message, et impose de demander l’autorisation à l’utilisateur. Grâce à cette nouvelle possibilité, les sociétés de commerce en ligne auront accès à ces données et pourront dialoguer directement avec leurs clients, par exemple pour confirmer une commande ou prévenir d’un problème. Facebook plie sous les critiques des usagers et désactive sa fonction de partage. Facebook livre les numéros de mobiles et les emails de ses abonnés (MAJ) Selon un expert en sécurité, la décision prise par Facebook de mettre les adresses et numéros de téléphone des utilisateurs à la disposition des développeurs d'applications tierces pour Facebook risque fort d'être exploitée par des escrocs de l'Internet « à des fins criminelles ».

(MAJ*) Expliquant sa décision dans un billet de blog, Facebook précise que les développeurs d'applications seront en mesure d'accéder aux informations de contact seulement si l'utilisateur l'y autorise. Le site de réseau social ajoute par ailleurs avoir créé de nouveaux paramètres d'autorisation pour permettre ce transfert. Facebook montre encore une fois son mépris face à la confidentialité. Facebook ne donnera pas (tout de suite) votre n° de téléphone aux développeurs. Vie privée : Facebook fait (déjà) marche arrière ! Les internautes français ont leur adresse en facebook.com. Facebook donne accès à l'adresse et au numéro de mobile de ses utilisateurs.

Facebook nous explique l'utilité de l'accès aux données personnelles. Et si on posait la question à l'envers... Qu'est-ce que Facebook ne révèle pas sur vous? Adresses et numéros de téléphones, accessibles sur Facebook - high tech - Nouvelobs.com. Facebook plie sous les critiques des usagers et désactive sa fonction de partage.