background preloader

Infos & articles

Facebook Twitter

Les liaisons numériques dangereuses » Article » OWNI, Digital Journalism. Serge Soudoplatoff voit trois principaux dangers liés à Internet. Ne vous attendez pas à ce qu'il vous parle des pédophiles et autres néonazis anxiogènes, cela n'intéresse pas cet amoureux du web. Lorsque je suis sollicité pour faire des conférences sur les ruptures induites par Internet, il arrive que l’on me demande de parler des dangers de l’Internet. Cela avait commencé il y a quelques années, lorsque j’avais été demandé sur ce sujet dans une émission de télévision semble-t-il connue, animée par Delarue, « Ça se discute ». J’avais alors répondu que ce sujet n’était pas très intéressant en tant que tel, et que, paraphrasant mon ami André-Yves Portnoff, le seul grand danger de l’Internet est de ne pas y aller. Cette émission fut d’ailleurs bizarre : une collection hétéroclite de « drames » humains. Il faut rappeler un fondamental : Internet est un média neutre. Vous êtes nul en langues ? Essayez l'intercompréhension.

L’intercompréhension, « c’est comprendre la langue des autres sans forcément être en mesure de la parler, en se basant sur le sens global d’un texte, et pas le détail ».

Vous êtes nul en langues ? Essayez l'intercompréhension

Une nouvelle approche qu’ont expérimentée une trentaine de personnes au cours d’un atelier à la Maison de l’Europe, à Paris, organisé par l’Association pour promouvoir l’intercompréhension (Apic) le 30 septembre. Aux manettes, Pierre Janin, linguiste de longue date, fervent défenseur du plurilinguisme et inspecteur général de l’action culturelle au ministère de la Culture. Dès le premier quart d’heure, le ton est donné : « Il faut arrêter de pinailler et de chercher à traduire exactement. C’est un réflexe qui vient de notre scolarité. » Dans l’assistance, une trentaine de personnes, jeunes et moins jeunes.

Le débat porte d’abord sur la meilleure façon de traduire en français un mot portugais, chacun y allant de sa petite remarque. . « C’est génial... L’atelier se poursuit avec un texte en catalan. Hors-série : L’enseignement des langues vivantes en France (3/8)Apprendre l’anglais est-il devenu obligatoire ? Si apprendre la langue de Shakespeare est obli­ga­toire dans plu­sieurs pays euro­péens, comme aux Pays-Bas ou au Danemark, ce n'est pas le cas en France.

Hors-série : L’enseignement des langues vivantes en France (3/8)Apprendre l’anglais est-il devenu obligatoire ?

L'idée a pour­tant été défen­due dans l'Hexagone par la com­mis­sion Thélot (2003–2004). Dans son rap­port, le groupe de tra­vail recom­man­dait de clas­ser l'anglais comme un « savoir-faire » fai­sant par­tie du « socle des indis­pen­sables ». La maî­trise de l'anglais était consi­dé­rée « comme une com­pé­tence essen­tielle ». Elearningeuropa.info. Quels sont les apports et les limites des TICE en matière d'apprentissage ? The Twitter Experiment - UT Dallas. Mon université 2.0.

<div class="greet_block wpgb_cornered"><div class="greet_text"><div class="greet_image"><a href=" rel="nofollow"><img src=" alt="WP Greet Box icon"/></a></div>Bienvenue sur <strong>les zed</strong> ! Vous pouvez vous abonner gratuitement aux <a href=" rel="nofollow"><strong>flux RSS</strong></a> pour rester informé des derniers articles. Les douze priorités de la cyber-éducation. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Christian Bonrepaux Jean-Michel Fourgous, député (UMP) des Yvelines et maire d'Elancourt, remet, lundi 15 février, un rapport sur la promotion des nouvelles technologies à l'école. Commandé par le premier ministre, François Fillon, en août 2009, ce travail vise à développer la culture numérique dans le système scolaire.

Il propose douze priorités et 70 mesures, certaines innovantes, d'autres relevant d'une généralisation de pratiques existantes. Parmi les mesures innovantes, on relève une attention particulière portée à la formation des enseignants et des cadres : "Jusque-là, 80 % des crédits étaient consacrés aux équipements, 20 % à la formation, nous proposons d'arriver à 50/50", conclut M. Fourgous. Psy et Geek ;-) Demain, toi aussi improvise-toi prof ! - La Lettrine : le monde. Lundi 3 mai 2010 1 03 /05 /Mai /2010 00:00 Malgré les jours qui passent, je garde une très grande colère en moi, colère que je compte bien partager avec vous.

Demain, toi aussi improvise-toi prof ! - La Lettrine : le monde

Comme vous le savez, je suis une enseignante insatisfaite mais je me sens très engagée et ne peux me résoudre à cette évolution de l'école… Des réformes sont nécessaires, personne ne peut le nier, mais lorsque l’on regarde de près ce qui se prépare, on est en droit de se demander comment notre cher gouvernement envisage l'avenir. Les étudiants qui auront leur concours de CAPES ou d'agrégation commenceront à travailler dans un établissement scolaire à temps plein dès la rentrée de septembre… Ce n’est qu’en fin d’année qu’un inspecteur viendra les rencontrer pour donner son verdict.