background preloader

Enseigner les questions socialement vives

Facebook Twitter

Le devoir de mémoire, l'histoire d'une formule. Journée internationale en mémoire des victimes de l’Holocauste : signature de la convention Histoire et Mémoire. À l'occasion de la Journée internationale en mémoire des victimes de l'Holocauste du 27 janvier dernier, le ministère de l'Éducation nationale a signé une convention "Histoire et Mémoire" au Mémorial de la Shoah.

Journée internationale en mémoire des victimes de l’Holocauste : signature de la convention Histoire et Mémoire

Le mercredi 27 janvier 2016 se tenait la Journée internationale en mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité. Pour l’occasion, le Premier ministre Manuel Valls s’est rendu à une cérémonie d’hommage tenue au Mémorial de la Shoah, accompagnée de Najat Vallaud-Belkacem et du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. Jean-Marc Todeschini, le secrétaire d’État aux Anciens combattants et à la Mémoire et la maire de Paris Anne Hidalgo étaient également présents. Antoine Desprez. « La Flamme de l’égalité » : un concours pour sensibiliser aux valeurs de la République. Le concours scolaire "La Flamme de l’égalité" vient d'être lancé pour la première fois.

« La Flamme de l’égalité » : un concours pour sensibiliser aux valeurs de la République

Myriam Cottias, présidente du Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage, nous donne plus de précisions sur cette opération. L'album de Rachel et Hannah. Enjeux de mémoire. Quand les mémoires déstabilisent l'école. Info Ernst Sophie (Dir.), Éducation, Histoire, Mémoire, 2008, INRP .

Quand les mémoires déstabilisent l'école

L'actualité a porté au centre du débat public les mémoires blessées par les traumatismes de l'histoire et mis en cause l'enseignement de l'histoire à un point inégalé. Transmettre la juste compréhension de certains évènements comme le génocide des Juifs, ou la colonisation et les guerres de décolonisation, semble, plus que jamais, nécessaire autant que difficile. L'émotion, la morale et la rationalité peinent à trouver l'articulation adéquate. En quelques années s'est imposée l'idée que ces enseignements seraient problématiques essentiellement du fait d'élèves récalcitrants en raison de revendications communautaristes ; mais il est souvent affirmé que si ces enseignements s'imposent néanmoins, c'est parce qu'ils répondraient à une interrogation identitaire. En savoir plus / commander Accédez aux extraits de l'ouvrage : >> Shoah, nation, Europe >> La difficulté de nommer : Shoah, génocide, holocauste.

Lettre VST – L'enseignement des "questions vives" – mai 2007. Par Agnès Cavet Jusqu'encore récemment, la plupart des disciplines scolaires étaient données à enseigner sur un modèle positiviste, transmettant des « vérités objectives » sur l'organisation passée et actuelle du monde naturel, de la société et de ses produits.

Lettre VST – L'enseignement des "questions vives" – mai 2007

Autant de représentations auxquelles il convenait de faire adhérer les élèves, au nom de la culture commune républicaine. L'internement des tsiganes en France 1940-1946. I- La mémoire et l’oubli : L’internement des tsiganes en France. 1940-1946 : Emmanuel Filhol travaille sur l’histoire des représentations et des persécutions du monde tsigane en France.

L'internement des tsiganes en France 1940-1946

Qu’est-ce que représente l’internement des Tsiganes au sein de la communauté française ? Une bagatelle, du nom d’une gravière, où une Tsigane réfugiée du nord de la France, avait eu le droit de s’installer pendant que les hommes étaient déportés pour faits de résistance. Lorsque seul, un fils revient, le maire d’un village de Dordogne veut les envoyer dans les "confins sableux " des Landes, ce à quoi renchérit le sous- préfet.

Le génocide tzigane pendant la Seconde guerre mondiale- Pôle civique. Le film de Tony Gatlif "Liberté" raconte l’histoire de "Théodore, vétérinaire et maire d’un village situé en zone occupée pendant la seconde guerre mondiale, accueillant P’tit Claude, neuf ans, dont les parents ont disparu depuis le début de la guerre.

Le génocide tzigane pendant la Seconde guerre mondiale- Pôle civique

Mademoiselle Lundi, l’institutrice fait la connaissance des Tsiganes qui se sont installés à quelques pas de là. Ils sont venus pour faire les vendanges dans le pays. Humaniste et républicaine convaincue, elle s’arrange, avec l’aide de Théodore, pour que les enfants Tsiganes soient scolarisés. " Un ouvrage récent , "Les Tsiganes en France : un sort à part, 1939-1946" de E. Filhol et M-C Hubert met l’accent sur le sort particulier réservé à ces populations nomades en France. La question du génocide des roms est l’objet d’études nombreuses tant d’un point de vue local que national. Le site de l’USHMM2 propose un article sur "Le génocide des tsiganes européens, 1939-1945".