background preloader

Big data et surveillance

Facebook Twitter

Do Not Track – S01E05 – Big Data : un monde d’algorithmes. Un « bouclier de la vie privée » en Europe : en carton ou en vrai ? Inquiet de ce que font Google, Facebook, Airbnb and co de vos données personnelles ?

Un « bouclier de la vie privée » en Europe : en carton ou en vrai ?

Ou que la NSA et d’autres services de renseignement mettent le nez dans votre vie privée ? Pas de panique, vous pourrez brandir un bouclier « made in Europe » ! Le commissaire européen en charge du Marché unique numérique, Andrus Ansip, l’a proclamé mardi soir : « [Les Européens] peuvent être sûrs que leurs données personnelles sont totalement protégées. » La Commission européenne a en effet annoncé mardi soir avoir signé un nouvel accord avec les Etats-Unis sur l’utilisation des données des citoyens européens à des fins commerciales par les entreprises américaines. Andrus Ansip, commissaire européen au Marché unique numérique, le 25 mars 2015 à Bruxelles - AFP PHOTO/EMMANUEL DUNAND Le logo du EU-US Privacy Shield.

Safe Harbor : «L'Europe affirme une identité et une souveraineté numérique» INTERVIEW - Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la Cnil et du G29, revient sur les conséquences de l'invalidation du «Safe Harbor», l'accord qui régissait le transfert des données personnelles des Européens vers les États-Unis.

Safe Harbor : «L'Europe affirme une identité et une souveraineté numérique»

Le groupe des autorités européennes de protection des données (G29) a lancé un ultimatum à la Commission européenne et aux États-Unis. Ils ont trois mois pour trouver une alternative au «Safe Harbor», invalidé par la Cour européenne de justice au début du mois d'octobre. Si rien n'avance d'ici à la fin janvier, la Cnil et ses homologues se réservent le droit de passer aux sanctions contre les entreprises. Isabelle Falque-Perrotin, présidente de la Cnil et du G29, explique au Figaro ce que cela veut dire pour l'Europe, les autorités de protection des données et les entreprises. LE FIGARO. - Pourquoi avez-vous laissé trois mois à l'Europe et aux États-Unis pour trouver un accord? ISABELLE FALQUE-PERROTIN. - Nous sommes pragmatiques et réalistes. Rue89.nouvelobs. Libé internet. Droit à l’oubli : les dix sites les plus gênants. En un an, les Européens ont demandé à Google de déréférencer plus d’un million d’URL.

Photo gênante en soirée, article défavorable, données personnelles... les requérants ont ainsi pu apercevoir les contours de leur nouveau droit à l’oubli sur Internet. Ouvert par une décision de la Cour de justice de l’Union européenne, ce droit permet à n’importe quel citoyen de l’UE de déposer une demande via un formulaire. Mais le moteur de recherche n’est pas tenu d’accepter toutes les requêtes ; 58% d’entre elles ont été rejetées, selon des données récemment mises à jour. Demande refusée, demande acceptée. Comment les métadonnées permettent de vous surveiller (expliqué en patates)

Surveillance: pour une autre politique des algorithmes. « Lorsque les algorithmes sont devenus capables de détecter des comportements d’achat en ligne, je n’ai rien dit car je n’achetais que très peu en ligne.

Surveillance: pour une autre politique des algorithmes

Comment Facebook vous suit (même hors ligne) Le réseau social de Mark Zuckerberg a un appétit d’ogre pour vos données : non seulement si vous êtes sur Internet mais pas inscrit à Facebook, mais de plus en plus dans le commerce « physique » aussi.

Comment Facebook vous suit (même hors ligne)

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, à Barcelone le 2 mars 2015 (AFP PHOTO/LLUIS GENE) On le sait : Facebook collecte une quantité impressionnante d’informations sur le quotidien et le mode de vie de ses 1,4 milliard d’utilisateurs. Ce qu’on sait moins, c’est que Facebook ne se contente pas de collecter les données que vous postez volontairement. Votre navigation sur des millions d’autres sites est également prise en compte. Pour cela, il suffit d’insérer sur n’importe quelle page une touche « J’aime » ou une fonction de connexion, le fameux « login via Facebook ». Making of Wolfie Christl est chercheur, développeur web, activiste, artiste et plein d’autres choses encore. Mais Facebook veut aller plus loin. « Je n’ai rien à cacher » : le tracking sur mobile expliqué à mon père. Je ne suis pas exactement technophile.

« Je n’ai rien à cacher » : le tracking sur mobile expliqué à mon père

Je n’ai pas de tablette, pas d’objet connecté et j’avais même fini par m’accommoder d’un vieux portable qui n’était doté que d’une fonction, le téléphone, et c’était déjà pas mal. Puis l’équipe de « Do Not Track » – dont Rue89 est partenaire – m’a mis un smartphone de compétition entre les mains et ma vie a basculé. A peu près tout ce que je fais IRL trouve maintenant son prolongement dans mon mobile. Je fais mes courses sur des applis et j’établis ma liste de courses sur un bloc-note numérique. S01E04 - Do Not Track. On ne va pas se mentir, protéger son smartphone, c’est quasiment mission impossible.

S01E04 - Do Not Track

Mais après quelques semaines à pister les trackers, voici quelques trucs que j’ai appris. Contrôler votre smartphone 1 – Certaines de vos applications ont besoin de vos données personnelles pour fonctionner.