background preloader

Elodieso

Facebook Twitter

Greencup : Passez aux gobelets réutilisables ! Lors des manifestations, les verres consignés ont la cote. Ils permettent de réduire les déchets, préserver les ressources et faire des économies ! Dans ce marché, l’entreprise Greencup se démarque par une production 100% made in France, de la production à l’impression. Avec Greencup, personnalisez pour votre événement votre verre réutilisable 100% made in France ! PHOTO//Greencup Cet hiver, les gobelets réutilisables se répandent sur les marchés de Noël et dans les stations de ski… Mais tout au long de l’année, ils permettent aussi de réduire les déchets dans les festivals, les courses, les événements d’entreprises et les concerts ! Dans ce marché, les Gobelets GreenCup se démarquent par une production 100% made in France, de la production à l’impression.

Le principe est simple : le verre en plastique fait l’objet d’une caution de 1 euro, ce qui incite les visiteurs à les réutiliser pendant toute la durée de la manifestation. Vous souhaitez réaliser un devis pour votre manifestation ? Couverts Biodégradable - Art de la table Bio - Bio - Ecolo. Je stoppe les gobelets plastiques au bureau. Rédigé par Consoglobe, le 7 Aug 2013, à 15 h 19 min Vous n’êtes pas sidéré par le nombre de gobelets en plastique qui inondent les poubelles près des machines à café ou des fontaines à eau ? Moi, si ! Une petite soif, et hop, un nouveau gobelet qui finit à la poubelle. Un petit café ? Comment stopper la marée montante de gobelets ? Apportons chacun notre verre ou notre tasse au bureau et utilisons les pour boire plutôt que les gobelets distribués par les machines. Achetez de la vaisselle bio-dégradable ! > Planetoscope : Consommation de gobelets en France >Consommation de gobelets pour boisson en papier aux Etats-Unis Gobelets, repères principaux > 1 tonne de plastique recyclée représente une économie d’environ 2.500 litres de pétrole.

Ma résolution : au bureau, je n’utilise plus de gobelet Mais plutôt une tasse ou un mug plutôt que des gobelets en carton ou pire, en plastique. Remplacer les gobelets pour diminuer les déchets Il est très facile de se passer de gobelets au quotidien ! Gobelet en PLA. Gobelet jetable biodégradable et compostable pour boisson froide. - Ecolomique. Vaisselle jetable en plastique : ce qui sera interdit à partir de 2020. Le décret du 30 août 2016, paru au Journal officiel du 31 août, précise les modalités de mise en œuvre de la limitation des gobelets, verres et assiettes jetables en matière plastique. Pour rappel, la loi de transition énergétique pour la croissance verte prévoit qu'à partir du 1er janvier 2020, la mise à disposition des gobelets, verres et assiettes jetables en matière plastique soit interdite, à l'exception de ceux compostables en compostage domestique et constitués de matières biosourcées pour tout ou partie. Le texte définit les produits visés : les gobelets, verres et assiettes dont le plastique joue le rôle de composant structurel principal, et prévus pour une utilisation unique.

Ne sont pas concernés les produits entrant dans le champ de la directive européenne relative aux emballages et aux déchets d'emballages. En revanche, la vaisselle jetable "compostable en compostage domestique" sera autorisée. Cotons-tiges, gobelets, touillettes… : les objets jetables en plastiques interdits. Depuis 2017 les sacs en plastique jetables c'est fini ! Avant l'interdiction, 5 milliards de sacs en plastique à usage unique étaient distribués en caisse des commerces chaque année en France.

Utilisés quelques minutes, ces sacs mettent plusieurs centaines d’années à se dégrader et sont ingérés par les animaux marins et les oiseaux. C'est pourquoi la loi sur la transition énergétique et la croissance verte du 17 août 2015 a mis fin à la distribution, à titre onéreux ou gratuit, des sacs de caisse en plastique à usage unique destinés à l’emballage de marchandises dans les points de vente. À savoir Le non respect de cette interdiction, expose le contrevenant à des sanctions administratives et/ou pénales prévues par le Code de l’environnement, soit jusqu'à deux ans d’emprisonnement et 100 000 € d’amende. Lire aussi : Transition écologique : qu’est-ce qu’un métier vert ? À partir de 2020, extension de l'interdiction à d'autres produits en plastique Source : commission européenne.

Accueil. Projet humanitaire.