Des années pour des secondes
Si vieillir m'était conté Quelle image la société renvoie-t-elle du grand âge? Comment se voit-on vieillir? À quel âge devient-on «vieux»? Si vieillir m'était conté
La campagne a velo
La vie de château
Lazarus Mirages
François Duprat, une histoire de l'extrême droite
Vies de jeunes, à l'âge où tout oscille
Dans la cuisine des petits jouets
Enfants adoptés (en projet)
Guerre d'Algérie 50 ans après Guerre d'Algérie 50 ans après Ils s’appelaient les "Gusses" ou les "Max", ils étaient paysans, ouvriers, instituteurs... Ils venaient des quatre coins de métropole pour maintenir l’ordre dans les trois départements français d’Algérie. Entre 1956 et 1962, les appelés du contingent ont passé entre 6 et 36 mois à combattre les katibas de l’Armée de Libération Nationale algérienne, "des Français de souche nord-africaine", puis les défenseurs acharnés de l’Algérie française, "des Français de souche européenne". Certains attendaient la quille isolés dans le calme du Bled algérien, d’autres allaient chercher les "fells" dans les maquis de l’Est du pays. Il y avait des pacifistes, de fervents défenseurs de l’Algérie française, des planqués et des guerriers.
60 secondes