background preloader

Pédagogies

Facebook Twitter

LE NÉO-BEHAVIORISME. Le néo-behaviorisme s'ancre à la philosophie empiriste anglaise selon laquelle l'expérience donne accès au réel.

LE NÉO-BEHAVIORISME

Ce courant applique ce principe à l'étude de la conduite humaine, c'est-à-dire que les connaissances, la personnalité et les comportements sont le résultat de ce que notre environnement nous fait vivre. Aussi, les théoriciens behavioristes dont Skinner est le représentant, adoptent et radicalisent la position initiale. Ils évacuent toutes les causes psychiques (âme, esprit et conscience) et celles physiologiques dont Watson avait fait état. En conséquence, c'est le comportement observable qui intéresse et comment l'environnement façonne les comportements. Skinner (1904-1990) a eu une très grande influence sur l'approche behavioriste de l'apprentissage. Voir Goupil et Lusignan (1993) figure 2.5 p.28 Pour Skinner, le taux de réponse et la façon dont l'organisme répond (principe du comportement opérant) aux renforcements fournis par l'environnement sont à considérer.

Petit guide pour une pédagogiqe cognitiviste. Rédigé en juin 2010 dans le cadre du cours de 2e cycle «Sciences Cognitives» à la TELUQ, ce petit guide de la pédagogie cognitiviste se veut un support aux enseignants de langue seconde et de toutes autres matières.

Petit guide pour une pédagogiqe cognitiviste

Table des matières 1. Introduction 2. Apprentissage et enseignement : brève revue 2.1 Le behaviorisme 2.2 Le cognitivisme. Erreur 1ère partie. PEDAGOGIES. Apprentissage9. Concept du socio-constructivisme - Rp70110. CONSTRUCTIVISME ou SOCIO-CONSTRUCTIVISME ?

Concept du socio-constructivisme - Rp70110

Depuis 1978, les recherches sur la notion de conceptions préalables ou représentations initiales permettent aujourd'hui de distinguer trois grandes positions en éducation: Cette pédagogie, appelée "magistrale" ou "frontale" s'inspire des travaux de John Locke. La connaissance transmise par l'enseignant viendrait s'imprimer dans la tête de l'élève comme dans de la cire molle. Cette théorie, appelée béhaviotrisme, prend appui sur les travaux de Thorndike, Pavlov, Skinner et Watson. L'apprentissage résulte d'une suite de conditionnements "stimulus-réponse".

Le constructivisme Le nouveau savoir n'est effectif que s'il est reconstruit pour s'intégrer au réseau conceptuel de l'apprenant. C'est l'élève qui apprend et personne ne peut le faire à sa place. Le socio-constructivisme La construction d'un savoir bien que personnelle s'effectue dans un cadre social. Les finalités de l'école. Enseigner, transmettre, construire Les finalités de l’école Un texte de Daniel Calin La question des finalités de l’école est susceptible d’approches multiples.

Les finalités de l'école

La domination actuelle d’une certaine idéologie « économique » tend souvent à la réduire à la préparation des nouvelles générations à l’entrée sur le marché du travail. Le système scolaire devrait avant tout préparer l’insertion professionnelle future de ses élèves actuels, et devrait être jugé sur la bonne conduite de cette mission. A priori à l’autre extrême d’un certain échiquier idéologique, on trouve l’idée que la finalité essentielle de l’école est l’éducation à la citoyenneté, la formation des futurs citoyens.

Il est possible aussi de considérer que ces deux conceptions sont moins opposées que ne le pensent souvent leurs partisans respectifs. Quelques repères en psychologie de l'enfant et du pré-adolescent. Quelques repères en psychologie de l’enfant et du pré-adolescent Un texte de Daniel Calin Mon propos n’est pas ici de donner à nos lecteurs des connaissances, même basiques, de la psychologie “savante” de l’enfant, mais plus modestement de leur proposer quelques repères pragmatiques dans la dynamique développementale des enfants, suffisamment “parlants” pour être directement utilisables professionnellement.

Quelques repères en psychologie de l'enfant et du pré-adolescent

Je laisserai donc de côté autant que possible les polémiques théoriques, pourtant particulièrement vigoureuses et tranchées en ce domaine qui engage en profondeur les représentations que chacun se fait de l’humanité. Je m’attacherai seulement à faire saisir le mouvement complexe qui conduit du nourrisson tragiquement démuni aux affirmations et aux réalisations de l’âge adulte. Avant l’école : les fondements de la personnalité Les bases de la personnalité sont posées très tôt, au cours des trois premiers semestres. Le nourrisson Le bébé.