Sous le tapis

Facebook Twitter
LE MOT DE LA SEMAINE • “NUGONG” : OUVRIER-ESCLAVE
LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart - Stanford (Etats-Unis), envoyé spécial Si vous souhaitez rester convaincu que l'on fume parce que c'est agréable et que c'est ainsi, tournez la page. Vous avez tout à perdre à lire ce qui suit. Mais peut-être avez-vous envie de savoir pourquoi les gens fument et pourquoi il leur est aussi difficile de s'arrêter. De savoir pourquoi autant d'entre eux devraient en mourir. Les conspirateurs du tabac

Les conspirateurs du tabac

Deux misérables phrases, et c'est tout ! Comment un rapport de deux cents pages, intitulé « énergies 2050 » et portant le sceau de la République française, peut-il évacuer aussi lestement la question cruciale de l'avenir de la production pétrolière mondiale ? « énergie 2050 »... Rappel : parmi le nombre effarant de sources de premier ordre qui brandissent la menace d'un déclin prochain de la production mondiale de pétrole, figure la banque globale HSBC (repaire notoire de décroissants fumeurs de chanvre bio), qui annonce qu'« il ne reste plus qu'une cinquantaine d'années de pétrole ». Et voici ce que nous disent Claude Mandil et Jacques Percebois, les auteurs du rapport remis à la mi-février au ministre de l'économie, Eric Besson : Rapport Besson sur l’énergie en 2050 : le déni de réalité continue Rapport Besson sur l’énergie en 2050 : le déni de réalité continue
BOLCHEVIQUE – Les dossiers secrets du MI5 contre Charlie Chaplin BOLCHEVIQUE – Les dossiers secrets du MI5 contre Charlie Chaplin Charlie Chaplin - AFP Mille neuf cent cinquante-deux, en pleine guerre froide avec l'Union soviétique, soudés derrière le sénateur Joseph MacCarthy, les Etats-Unis traquent sans relâche les "traîtres" communistes. La chasse aux sorcières, ouverte deux ans plus tôt, et qui durera jusqu'en 1954, vise tous les milieux sans distinction.
Les drôles de partenaires de colloque de Christian Vanneste Jeudi 16 février, Christian Vanneste est l'un des invités- vedette d'un colloque assez marqué. Il doit y prononcer le mot d'introduction. Christian Vanneste est ce député UMP du Nord, à qui le parti présidentiel vient de retirer son investiture et qui pourrait faire l'objet d'une exclusion, à la suite de propos niant la déportation d'homosexuels en France durant la Seconde Guerre mondiale. La réunion de jeudi est intitulée "Peut-on raisonnablement calculer le coût de l'immigration?". Les drôles de partenaires de colloque de Christian Vanneste
L'organisation de la Coupe du monde à Buenos Aires a toujours eu un goût de soufre. Il est aujourd'hui confirmé que la victoire de l'Argentine face au Pérou (6 à 0) était le résultat de petits arrangements entre dictatures : la première s'est qualifiée pour la finale, le second s'est débarrassé de 13 opposants. C'est une première : le témoignage d'un rescapé de l'opération Condor [nom de code d'un accord – longtemps resté secret – passé dans les années 1970 entre les dictatures latino-américaines pour éliminer les opposants sur tous leurs territoires] soutient la théorie selon laquelle la victoire de l'Argentine contre le Pérou au cours de la Coupe du monde de football de 1978 était le résultat d'une entente entre les dictateurs des deux pays, afin de redorer le blason du régime argentin, accusé à plusieurs reprises d'atteintes aux droits de l'homme. ARGENTINE-PÉROU • Comment 13 opposants ont été éliminés lors du Mondial 1978 ARGENTINE-PÉROU • Comment 13 opposants ont été éliminés lors du Mondial 1978
En Espagne, la justice condamne le juge Garzon à 11 ans d'interdiction d'exécuter En Espagne, la justice condamne le juge Garzon à 11 ans d'interdiction d'exécuter Le juge espagnol Baltasar Garzon, connu dans le monde entier pour avoir combattu les atteintes aux droits de l'homme, a été condamné, jeudi 9 février, à onze ans d'interdiction d'exercer par le Tribunal suprême de Madrid pour une affaire d'écoutes illégales. "Nous condamnons l'accusé Baltasar Garzon en tant qu'auteur responsable d'un délit de forfaiture (...) à onze ans d'interdiction spéciale pour le poste de juge ou magistrat" ainsi qu'à une amende "de 6 euros par jour pendant quatorze mois", indique le jugement, qui a été adopté "à l'unanimité". Ce verdict n'admet pas d'appel en Espagne et ne laisse à Baltasar Garzon que la voie d'un recours auprès de la justice internationale. La décision des juges devrait mettre fin à la carrière du magistrat.
GRÈCE • Pas d'austérité pour les militaires Frégates, blindés, chasseurs-bombardiers et sous-marins…alors que les citoyens se serrent la ceinture, la Défense échappe aux coupes budgétaires. A la grande satisfaction des Etats fournisseurs — Allemagne et France en tête. presseurop.eu 11 janvier 2012 | Partager : GRÈCE • Pas d'austérité pour les militaires
VU – Londres admet avoir tenté d’espionner Moscou à l’aide d’un « faux rocher » Un proche de l'ex-premier ministre britannique Tony Blair a reconnu, dans un documentaire de la BBC diffusé jeudi, le bien-fondé d'accusations d'espionnage portées en 2006 contre Londres par la Russie, après la découverte par les services russes d'un faux rocher bourré d'équipements électroniques à Moscou. Jonathan Powell, chef du cabinet de M. Blair, a reconnu que "le faux rocher était embarrassant", que "clairement les Russes étaient au courant depuis un moment et le gardaient en réserve pour l'utiliser à des fins politiques". "Ils nous ont pris la main dans le sac", a-t-il convenu. La Russie avait accusé Londres d'espionnage en janvier 2006, mais aucun responsable britannique n'avait à ce jour reconnu les faits. La télévision russe avait diffusé à l'époque un film montrant le faux rocher et accusant des agents britanniques d'y avoir caché des équipements de surveillance. VU – Londres admet avoir tenté d’espionner Moscou à l’aide d’un « faux rocher »
Des mallettes remplies de billets de banque circulent au Québec pour financer les partis politiques. Un système dénoncé par un rapport d'enquête remis début septembre au gouvernement. Celui-ci refuse pourtant de mettre en place une commission d'enquête, regrette "Le Devoir". Le rapport de l'Unité anticollusion (UAC) [remis au gouvernement début septembre] confirme ce que tout le Québec sait. L'existence au sein du ministère québécois des Transports d'un système de collusion d'"une ampleur insoupçonnée" pour l'attribution des contrats de travaux publics. Un constat, qui, même venant d'une personnalité aussi crédible que Jacques Duchesneau* [qui dirige l'UAC], n'émeut d'aucune façon le gouvernement du Premier ministre Jean Charest. CANADA • La démocratie québécoise gangrenée par la corruption CANADA • La démocratie québécoise gangrenée par la corruption
En Russie, le culte de la personnalité semble avoir pour seule limite le goût de son premier ministre pour les mises en scène héroïques. Profitant d'un rassemblement de motards sur les bords de la mer Noire, lundi, Vladimir Poutine a fait une entrée remarquée pour célébrer la "nation russe indivisible". Vêtu de cuir noir, à la tête d'une colonne de motards, le chef du gouvernement a rejoint dans la soirée ce meeting organisé sur un ancien navire de guerre soviétique dans le port de Novorossiïsk. Passionné de moto, il chevauchait un side-car Harley-Davidson, selon des images diffusées par la télévision d'Etat russe : Ce genre d'événements donne à M. En Harley-Davidson, Poutine prépare la course pour la présidentielle En Harley-Davidson, Poutine prépare la course pour la présidentielle
La bière est-elle une boisson alcoolisée ? pas en Russie, en tout cas pas jusqu'ici. Ce n'est qu'en juillet que le président russe, Dmitri Medvedev, a signé une loi reconnaissant la bière comme une boisson alcoolisée au même titre que la vodka. "Jusque-là, rappelle Le Figaro, les produits contenant moins de 10 % d'alcool étaient considérés comme de simples denrées alimentaires"... Pour saluer cette initiative courageuse du maître du Kremlin, un collectif de jeunes filles en fleur fortement politisées, les "Medvedev girls", ont gratifié les passants moscovites d'un streap-tease engagé, jeudi dans les rues de la capitale russe. EFFEUILLAGE – La guerre des « girls » a commencé pour le Kremlin
La diplomatie du football et du rock L'incertitude qui pèse sur le match de football entre les clubs Maccabi de Tel-Aviv et Besiktas d'Istanbul ne tient pas à la forme sportive des deux équipes : la rencontre, prévue jeudi 15 septembre sur les rives du Bosphore, risque d'être victime de la détérioration croissante des relations israélo-turques. Suat Kilic, le ministre turc des sports, s'est voulu rassurant : les joueurs israéliens bénéficieront du "plus haut degré de l'hospitalité" de son pays et ils seront en sécurité. Il n'a pas convaincu tout le monde en Israël, où l'on garde le souvenir des pierres et des bouteilles reçues, en janvier 2009, par une équipe israélienne de basket-ball en déplacement à Ankara.
ÉTATS-UNIS • L'assassinat d'Al-Aulaqi, illégal et contre-productif Vendredi 30 septembre, l'imam américano-yéménite Anwar Al-Aulaqi, lié à Al-Qaida, a été assassiné par la CIA. Depuis, des voix s'élèvent aux Etats-Unis pour dénoncer des méthodes contraires à la Constitution. Dont celle de l'imam américain qui signe cette tribune. Anwar Al-Aulaqi, l’imam américain tué vendredi 30 septembre dans une attaque de drone de la CIA au Yémen où il était réfugié depuis 2004, est apparemment le premier citoyen des Etats-Unis officiellement visé par la politique d’assassinat ciblé de notre gouvernement. Il faisait l’objet de graves accusations, mais, en tant que citoyen, il avait droit à une justice équitable et à la possibilité d’être confronté à ses accusateurs devant les tribunaux. L’exécution de ce ressortissant américain n’est pas seulement inconstitutionnelle, elle est hypocrite et contre-productive.
Pourquoi Guantanamo n'est toujours pas fermé ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Soren Seelow C'était l'un des symboles de l'ère Bush. Guantanamo est en passe de devenir celui des promesses non tenues de l'administration Obama. Pire qu'un héritage encombrant, une malédiction. Le 22 janvier 2009, au lendemain de son investiture, Barack Obama signe un décret décidant la fermeture du camp de la base navale de la baie de Guantanamo, à Cuba, dans un délai d'un an. Il gèle également pour 120 jours le fonctionnement des tribunaux militaires d'exception instaurés par son prédécesseur.
FRANÇAFRIQUE • A Abidjan, les révélations de Robert Bourgi n'étonnent pas grand monde L'avocat français affirme avoir remis à Jacques Chirac et Dominique de Villepin des sacs de billets, venant notamment de Laurent Gbagbo. Mais Abidjan est loin d'en avoir tiré le profit escompté, constate avec aigreur le quotidien Le Nouveau Courrier, favorable à l'ex-président ivoirien. 12 Septembre 2011 | Partager :