background preloader

Lgbtqia

Facebook Twitter

Les nouvelles batailles identitaires (1/4) : Lesbienne, gay, queer : que fait le droit aux identités sexuelles ? Comment se fabriquent ces identités dans des contextes sociaux & juridiques parfois très répressifs?

Les nouvelles batailles identitaires (1/4) : Lesbienne, gay, queer : que fait le droit aux identités sexuelles ?

Comment se muent-elles face à des législations telles que le "mariage pour tous" qui égalisent les droits et effacent des particularismes discriminatoires? Égalité...au détriment de l'identité? Une émission préparée par Clémence Allezard Intervenants Marie-Hélène / Sam Bourcier : sociologue, maître-sse de conférences à l'université Lille III, militante queer Louis-Georges Tin : historien, président du Conseil Représentatif des Associations Noires de France (CRAN), ancien président de l’IDAHO (International day against homophobia) Alice Nkom : avocate camerounaise, militante des droits de l’homme et tout particulièrement des droits LGBTI, fondatrice de la première association LGBTI camerounaise (Adefho)

Le FN séduit de plus en plus d'homosexuels - Les Inrocks. Pour le Front national, dédiaboliser passe par l’élimination des accusations d’antisémitisme mais aussi d’homophobie.

Le FN séduit de plus en plus d'homosexuels - Les Inrocks

Marine Le Pen capte de plus en plus le vote homosexuel, en assumant une stratégie ambigüe entre “neutralité supposée sur les questions de mœurs” et “ralliements de figures gay, comme l’ancien fondateur de Gaylib, Sébastien Chenu” explique Le Monde. Dans un mouvement général de droitisation du milieu LGBT, le Front national attire de plus en plus le vote gay. Selon une étude du Cevipof, environ 33% des couples gay mariés ont voté pour Marine Le Pen aux régionales de 2015 contre 28% du total de la population. La Sociologue et l’Ourson : mémoire des luttes, lutte des mémoires - Sous La Jupe Webzine Paris. La semaine dernière sortait au cinéma La Sociologue et l’Ourson, un documentaire sur le mariage pour tous raconté par des peluches.

La Sociologue et l’Ourson : mémoire des luttes, lutte des mémoires - Sous La Jupe Webzine Paris

Si la critique semble unanime, ce film soulève pourtant de nombreuses questions quant à la réécriture de l’histoire et l’invisibilisation des minorités. On vous explique pourquoi. La presse généraliste et LGBT unanimes “J’espère ne pas devenir l’héroïne du film, quand même”, assure Irène Théry dès la séquence d’introduction de La Sociologue et l’Ourson. Les médias gays sont trop blancs (et c'est pour ça qu’ils sont en crise)

Les couvertures des magazines LGBT ne montrent que des hommes blancs.

Les médias gays sont trop blancs (et c'est pour ça qu’ils sont en crise)

Et sont le symbole du journalisme gay. Enfin, ça sort. Après les controverses sur les Oscars trop blancs, la communauté LGBT est critiquée pour ses magazines qui ne montrent que des hommes blancs, musclés et génériques sur leurs couvertures. Mais le problème est plus profond. C’est le contenu entier de ces médias qui ne reflète pas la diversité au sein du monde homosexuel dans son ensemble.

Espérons que cela ne sera pas un hashtag qui durera sur Twitter le temps des autres hashtags. Que ce soit Out aux États-Unis, Attitude en Angleterre ou le défunt Têtu en France, le constat est le même. La follophobie, croisement entre homophobie et... misogynie. Word of the Day 9.1.15: Cisheterosexism. - RaceBaitR. “Cissexism” (or cissexual assumption or cisnormativity) is the appeal to norms that enforce the gender binary and gender essentialism, resulting in the oppression of gender variant (non-binary) and trans identities.

Word of the Day 9.1.15: Cisheterosexism. - RaceBaitR

“Heterosexism” is a system of attitudes, bias, and discrimination in favor of opposite-sex sexuality and relationships. It can include the presumption that other people are heterosexual or that opposite-sex attractions and relationships are the only norm and therefore superior. Word of the Day 9.1.15: Cisheterosexism. - RaceBaitR.

Homophobia

Tds. Allies. Genres. Poly. T. Ace. 6 Feminist Ways to Celebrate (Or Overthrow) Valentine's Day. I’m gonna be honest with you: I love the idea of love.

6 Feminist Ways to Celebrate (Or Overthrow) Valentine's Day

I love loving people. I love observing love. I love thinking about love. I love problematizing how love is viewed in our society. I love the idea of practicing love all year around, but I also love the idea of having one, special, specific day designated to love. And that special day could be Valentine’s Day. Not Sleeping With Your Partner Is Still a Taboo, But It Doesn't Mean Your Relationship's Doomed. Hanky : l’application de drague gay qui refuse les "moches" “Ça va pas être possible”.

Hanky : l’application de drague gay qui refuse les "moches"

Avez-vous déjà rêvé de voir votre mobile vous parler comme un videur de boite de nuit ? Si oui, il vous suffit de télécharger Hanky. Lancée mi-décembre, cette nouvelle application de dating gay type Grindr fonctionne comme un club privé pour happy few en refusant l’accès à la majorité de ses utilisateurs. Ici, les nouveaux inscrits doivent être parrainés par un profil déjà membre ou approuvé par un quorum de 3 comptes vérifiés. But de la manoeuvre: n’autoriser l’accès à l’appli qu’aux utilisateurs les “plus sexy” en excluant les physiques différents: les gros, les “moches”, les garçons efféminés ou au looks alternatifs.

Bisexuality is the new black. Cette saison, vous n’y échapperez pas, elle est partout, s’affiche dans tous les sens, s’invite à la radio et alimente nos sites préférés.

Bisexuality is the new black

Oui, vous l’aurez reconnue, il s’agit de la bisexualité ! Après l’outing de certaines célébrités en tant que bisexuelles (Cara Delevingne, Miley Cyrus et autre Megan Fox…), la multiplication des shootings mettant en scène des mannequins aux poses lascives avec des filles et des garçons, la bisexualité devient un sujet brûlant d’actualité ! Véritable tornade médiatique, ce “nouveau phénomène” (oui, oui, apparemment, la bisexualité existe uniquement depuis deux ans) s’empare même des hebdomadaires d’actualité générale tels que L’Express qui affichait en une, la semaine dernière : “La tendance bi”. La bisexualité, c’est tellemeeeent 2014 Premier constat à la lecture de l’article sur “la tendance bi”, trois jeunes femmes témoignent pour un seul jeune homme qui, par ailleurs, entre beaucoup moins dans le détail que ses paires.

Sous l'effet de températures élevées, des lézards génétiquement mâles deviennent des femelles.