background preloader

Classism

Facebook Twitter

Pour la Fête du travail, France 2 s’en prend à la Sécurité sociale - Ma vie au poste. Controverse autour d’une appli pour aider les SDF. Jean-Marc Potdevin, ancien patron de Viadeo, ouvrira dans deux mois (en juin) Entourage au grand public.

Controverse autour d’une appli pour aider les SDF

L’objectif louable de cette appli pour smartphone est de « reconstruire le capital social » de ceux qui dorment dans la rue. Mais quand un homme issu du monde des start-up et prônant la « technologie positive » vient percuter le travail des assos de terrain, cela crée des tensions. Témoignages : Ma copine gagne plus que moi. Les femmes gagnent moins bien leur vie que les hommes, c’est un fait, mais selon une étude de l’université de Washington, les lesbiennes gagneraient plus que les femmes hétérosexuelles.

Témoignages : Ma copine gagne plus que moi

Dans tous les cas, les couples lesbiens n’échappent pas à la différence de salaire dans le couple, et parfois, cette différence peut faire l’objet de tensions dans le couple. En effet, nous sommes un certain nombre de ne pas arriver à gérer les histoires d’argent. L’argent dans le couple serait-il tabou? Quatre femmes ont accepté de parler de leur expérience : Revenus : aides sociales contre salaire... - Désintox - Libération. Theconversation. Les inégalités salariales sont sources de dépression chez les femmes. A PATH TO MOBILITY? How universities maintain the class structure - Sociology Toolbox. Going to college is sold as the primary pathway to upward economic mobility, but is that true?

A PATH TO MOBILITY? How universities maintain the class structure - Sociology Toolbox

In today’s world, a college degree is widely understood as the ticket to success, but do universities actually contribute to the maintenance of class structures…reproducing an increasingly stratified system? There are several interesting sources that question the traditional view of a college as the “great leveler”. Recent analysis of the Panel Study on Income Dynamics by The Brookings Institution shows that while students from both poor and not-poor families see an increase in their incomes, those from poor families see a smaller proportional increase.

Joseph Wresinski : "Le pauvre est en liberté surveillée" "Parti pris" du père Joseph Wresinski : "L'intolérance aux pauvres".

Joseph Wresinski : "Le pauvre est en liberté surveillée"

Dans cet entretien de 1976, l'animateur du mouvement "Aide à toute Détresse" explique que la société est de plus en plus intolérante envers les pauvres. Il décrit sa lutte pour aider les plus aliénés. Les riches se sentent vraiment supérieurs aux autres. Le darwinisme social n'est pas mort.

Les riches se sentent vraiment supérieurs aux autres

Et il est dangereux. En France, aujourd'hui, les classes populaires sont parfois exclues du système de soins. Le constat est alarmant.

En France, aujourd'hui, les classes populaires sont parfois exclues du système de soins

Délais d’attente écrasants, dépassements d’honoraires de plus en plus fréquents, désengagement de l’Etat. Vivre avec le RSA : ça fait quoi ? De plus en plus, les gens qui vivent du RSA (ex-RMI) sont montrés du doigt.

Vivre avec le RSA : ça fait quoi ?

La faute à des tentatives de réforme bien alarmistes, mais plus globalement à une société qui tente tellement d’en finir avec « l’assistanat » qu’elle finit par se mordre la queue. Vivre avec le RSA dans la vraie vie, ça fait quoi ? Le "manuel anti idées reçues" déjà en librairie. Marre d’entendre dire que les pauvres sont des profiteurs et des assistés ?

Le "manuel anti idées reçues" déjà en librairie

Un livre de poche, militant, vendu à 5 € démonte point par point, chiffres et documents officiels à l’appui, 88 lieux communs véhiculés sur les pauvres et la pauvreté, la fraude aux aides sociales, l’immigration, etc. Combattre la pauvreté, c’est d’abord combattre les préjugés Ce livre est l’aboutissement d’une campagne contre les idées reçues sur les pauvres lancée en 2012 au moment de la présidentielle. Depuis, cet argumentaire a touché plus de 2 millions de personnes et beaucoup ont demandé un outil plus exhaustif. Journée internationale du refus de la misère: combattre la pauvreté, c’est combattre les préjugés. L'une des plus grandes violences faites aux personnes en situation de grande précarité, ce n'est pas tant la pauvreté elle-même, que le mépris qu'elle engendre.

Journée internationale du refus de la misère: combattre la pauvreté, c’est combattre les préjugés

Cette discrimination-là est très insidieuse et elle fait beaucoup de dégâts. Pourtant, on en parle peu en France, habitués que nous sommes à évoluer au milieu des pauvres, sans les voir vraiment. Il y a bien les sans domicile fixe, qui vivent dans la rue, et qui font régulièrement la une de l'actualité quand la température chute. Mais qui s'intéresse vraiment à ceux qui comptent chaque euro et sont déjà à découvert à la moitié du mois ? Comme ce voisin en incapacité de travail, qui nourrit ses enfants aux Restos du coeur. Lettre ouverte à Valérie Trierweiler: merci pour votre livre!  Chère Valérie, Je ne vous connais pas; du moins, pas au-delà de ce qui est dit de vous dans les médias.

Lettre ouverte à Valérie Trierweiler: merci pour votre livre! 

Les inégalités sociales de santé débutent dès le plus jeune âge. Bien avant la naissance, il existe déjà des inégalités de santé en lien avec la situation sociale des parents. Parler d’inégalités sociales, c’est reconnaître qu’une partie des écarts observés en matière de santé ne provient pas de causes naturelles mais de l’influence d’un certain nombre de facteurs économiques et sociaux, tels que les revenus, les modes de vie ou encore l’accès aux soins. Ces différences ont été largement étudiées à l’âge adulte, mais elles s’observent aussi dès le plus jeune âge. L’enfance constitue à ce titre une période particulière en fait de santé, dans la mesure où un grand nombre d’habitudes y sont acquises mais aussi en raison des risques sur le long terme des problèmes de santé des enfants.

Grossesses défavorisées Bien avant la naissance, il existe déjà des inégalités en lien avec la situation sociale des parents et en particulier de la mère, notamment dans la manière dont se déroule la grossesse. La vie est dure, parfois le chemin est long - Une heure de peine... Il y a quelques temps, notre bien-ai... notre ministre de l'économie, Emmanuel Macron, s'est fendue de l'une de ces petites phrases que l'on imagine forgé par des orfèvres de la communication : "". Le Salaire à Vie (Bernard Friot)

Les bénéficiaires de l'aide sociale ont-ils des comptes à rendre ? «Un jour, nous nous demanderons comment nous avons pu vivre sans revenu universel de base» - Le Temps. Les Suisses voteront le 5 juin sur une initiative populaire réclamant la création d’un revenu de base inconditionnel. L’idée? Attribuer à chaque citoyen, pauvre ou riche, une somme de base, sans contrepartie. Philippe Van Parijs, professeur ordinaire à la Faculté des sciences économiques, sociales et politiques de l’université de Louvain, observe le débat naissant en Suisse avec enthousiasme. L'oeil de Soulcié : vivre aux crochets de la République.

La pauvreté à la télé : sociologie ou voyeurisme ? Les pauvres savent-ils dépenser leur argent ? Why We Need to Drop Our Obsession with 'Standard' English Once and for All. Accents are an interesting thing. [Southern accent] They can make people think you’re real darn dumb. [British accent] Or they can make people think you’re posh and fancy. Notre orthographe si compliquée ? «C’est un choix politique» « En France, l’orthographe sert à se distinguer socialement » Edouard Louis ou le déterminisme extrême. La fable bidon de la famille RSA qui gagne plus que la famille salariée. What I Learned From 4 Years Working at McDonald's  From 18-22, I spent four years working at McDonald's. I worked a mix of part- and full-time over these years, always failing to find a "better" job. I never advanced up the rungs, never was a manager, never achieved anything of significance in my time there.

The tragic connection between poverty and mental health, in one chart. Pop culture depictions of mental illness tend to focus on the rich: Think a wealthy comedian played by Woody Allen paying hundreds of dollars per session to a fancy Freudian psychoanalyst, or Winona Ryder's character in Girl, Interrupted, who is checked into a psychiatric hospital with the approval of her wealthy parents. But the reality is that poor Americans are much more likely to face mental health problems than rich ones. This chart, put together by the Huffington Post's Jonathan Cohn and Cameron Love using data from a recent Centers for Disease Control and Prevention study, shows that 8.7 percent of people living in poverty exhibited signs of "serious psychological distress" when polled from 2009 to 2013.

But only 1.2 percent of people with incomes of four times the federal poverty level or higher did: What I Learned About Bias From 4 Years Working at McDonald's. Originally published on Medium and republished here with the author’s permission. From 18-22, I spent four years working at McDonald’s. I worked a mix of part- and full-time over these years, always failing to find a “better” job. I never advanced up the rungs, never was a manager, never achieved anything of significance in my time there. Basically, I was the absolute stereotype of a deadbeat McDonald’s worker. Joyeux Noël (sous condition de ressources) - Une heure de peine...