background preloader

Eiicko

Facebook Twitter

Virtualisation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Virtualisation

Principe[modifier | modifier le code] Il peut sembler a priori étrange de simuler plusieurs machines sur une seule : un système d'exploitation est conçu pour utiliser au mieux un matériel qui est entièrement sous son contrôle. La juxtaposition de plusieurs systèmes non conçus pour communiquer entre eux peut faire craindre des inefficiences auxquelles s'ajoute le fait que le processus de virtualisation lui-même va consommer des ressources. Le tableau n'est pas aussi sombre. D'une part, on évite une grande partie de ces inefficiences juste en disposant de disques différents pour chaque système lorsque c'est possible, et d'autre part les coûts de la mémoire permettent à chacun de ces systèmes de rester résident, et parfois même avec de larges sections de code partagées[3].

Les avantages de la virtualisation. La virtualisation est quelque chose que nous entendons parler de plus en plus.

Les avantages de la virtualisation

La grande stabilité des produits disponibles sur le marché ainsi que les avantages inhérent de cette technologie ont rapidement été implanté dans nos centres de données. Plusieurs personnes ont rapidement compris que les produits comme VMware, Virtual PC et Xen proposent des solutions qui peuvent répondre parfaitement à des besoins de centralisation et d'exploitation du matériel disponible. Qu'est-ce que la virtualisation? En mots simples, la virtualisation est le fait de faire fonctionner plusieurs OS sur le même système physique. De nos jours, chaque application demande un serveur dédié qui est souvent beaucoup trop puissant pour les besoins de l'application telle quelle (Je ne vois pas pourquoi nous devrions installer un controlleur de domaine sur un Xeon Dual Core 3GHz avec 2 Gigs de RAM lorsque ce serveur sera utilisé à peut-être au maximum 3%).

Découvrez Cisco UCS. Le serveur Cisco Unified Computing System (UCS), équipé du processeur Intel ® Xeon ® , a battu pas moins de 63 records mondiaux de performances en seulement 3 ans.

Découvrez Cisco UCS

Les Réseaux Privés Virtuels - Vpn. 1 - Introduction Les applications et les systèmes distribués font de plus en plus partie intégrante du paysage d'un grand nombre d'entreprises.

Les Réseaux Privés Virtuels - Vpn

Ces technologies ont pu se développer grâce aux performances toujours plus importantes des réseaux locaux. Mais le succès de ces applications a fait aussi apparaître un de leur écueil. En effet si les applications distribuées deviennent le principal outil du système d'information de l'entreprise, comment assurer leur accès sécurisé au sein de structures parfois réparties sur de grandes distances géographiques ? Virtualisation VMware - Optimisation des ressources informatiques grâce à la technologie virtuelle.

Cloud computing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cloud computing

Le cloud computing[1], ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement Internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait. Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : selon le niveau de compétence de l'utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d'utiliser des applicatifs distants en mode SaaS[2],[3],[4].

Selon la définition du National Institute of Standards and Technology (NIST), le cloud computing est l'accès via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées configurables[5]. Le Cloud ? Pour qui ? Pour quoi ? > www.linformaticien.com : Actualités informatique, Réseau, Sécurité, Technologie, Développement. Par Bertrand Garé - Dossier publié par le magazine L'Informaticien le 01/04/2012 Toute l’industrie informatique s’esbaudit du nuage en nous promettant des lendemains ensoleillés.

Le Cloud ? Pour qui ? Pour quoi ? > www.linformaticien.com : Actualités informatique, Réseau, Sécurité, Technologie, Développement

Si l’adoption se fera dans la durée, il faut bien constater que, en France, ce n’est pas le raz-de-marée escompté, si l’on s’en tient à une défi nition stricte du Cloud. Avantages et inconvénients de l’informatique dans les nuages. Le « cloud computing » (ou informatique dans les nuages, ou informatique dématérialisée) est de plus en plus populaire et il semble que cette popularité ne soit pas une mode passagère.

Avantages et inconvénients de l’informatique dans les nuages

Déjà, en 2006, Gartner prévoyait que plus de 25% des logiciels qui utilisés en 2011 seraient des applications d’informatique dématérialisée. J’examinerai aujourd’hui ce qu’est l’informatique dématérialisée et quels en sont les avantages et les inconvénients. Cette réflexion me permettra de proposer des facteurs à considérer pour choisir (ou non) d’utiliser le « cloud computing » dans son organisation. Comme nous le verrons, la gestion du risque relié à l’utilisation de l’informatique dans les nuages ne doit pas être prise à la légère.

DOSSIER "Cloud computing" : évolution ou révolution ? Depuis trois ans environ, un concept fait fureur dans le monde du high-tech : celui de Cloud Computing ou, pour reprendre la traduction française, « d'informatique dans le nuage ».

DOSSIER "Cloud computing" : évolution ou révolution ?

La sécurité du Cloud, un défi aux multiples facettes. Que l’on parle infrastructure en mode service (IaaS), plateforme (PaaS) ou encore applications (SaaS), le Cloud amène les divisions IT sur des terres inconnues.

La sécurité du Cloud, un défi aux multiples facettes

Il induit une division des tâches que connaissent beaucoup d’industries mais dont seules les entreprises déjà largement ouvertes à l’externalisation sont finalement familières. Les questions soulevées leurs paraîtront bien connue : qui est responsable de quoi ? Pour quels aspects de la sécurité des données et des applications ? Des points qui méritent d’être examinés de près et contractualisés. Mais se pose aussi la question de savoir qui peut accéder aux données de l’entreprise, comme Microsoft l’a si bien illustré cet été en précisant ses obligations par rapport au Patriot Act américain. Bref, comme le résumerait Michael Pauly, consultant chez T-Systems, «les clouds ne naissent pas égaux.»

Un point toujours délicat mais sur lequel la Cloud Security Alliance travaille activement. Le cloud privé, souvent le premier pas. Cloud Computing SaaS, PaaS, IaaS. Cloud computing, SaaS, PaaS, IaaS ...

Cloud Computing SaaS, PaaS, IaaS

En termes plus simples, Infrastructure as a Service (IaaS), c’est un service de cloud computing qui libère l’entreprise de la nécessité de posséder (gérer, maintenir et contrôler, …) ses propres serveurs et autres infrastructures de traitement de données. Il suffira d’un ordinateur ou un portable connecté à Internet pour lui garantir sa fonctionnalité commerciale. Cet accès est une forme d’abonnement auprès d’entités qui commercialisent ces services de virtualisation des matériels. La réduction des coûts d’acquisition, de maintenance et de recyclage des équipements est importante pour les entreprises. Windows Azure, le Cloud… de quoi parle-t-on exactement ? Une définition du Cloud > www.linformaticien.com : Actualités informatique, Réseau, Sécurité, Technologie, Développement.

Le "cloud computing" à la française a du plomb dans l'aile. Publié le 22/12/2011 • Par avec l'AFP • dans : France. Virtualisation : toutes les news et analyses.


  1. a_msika Apr 3 2013
    Bonjour, bienvenue sur Pearltrees. Tu peux maintenant cultiver tous tes intérêts. Ajoute des perles et prends celles que tu découvres chez les autres. Tu les retrouveras sur iPhone, iPad ou n'importe quel ordinateur. Si tu as des questions, réponds à mon commentaire. Bonne découverte !