background preloader

Site Philo et Spiritualité de Serge Carfantan

Facebook Twitter

Serge Carfantan enseigne à l'Université de Bayonne et au lycée Victor Duruy à Mont de Marsan, il tient depuis 2000 le site Web Philosophie et Spiritualité qui propose une vision renouvelée de l'enseignement philosophique.

Il intervient dans des conférences et il est l'auteur d'une centaine de publications. Actualités, leçons, cours et notions, oeuvres... Textes philosophiques | Philosophie et spiritualité. Utilisation des données personnelles Envoi d’e-mailings personnalisés SFR peut utiliser vos informations personnelles pour vous proposer des offres adaptées, directement sur le site SFR.fr ou lors de communications par e-mails. Dans ce cadre, au clic sur un des liens de ces e-mails, SFR vous permet d’être reconnu sur l’intégralité du site SFR.fr, avec un accès à des offres spécifiques. Gestion des cookies Lors de la navigation sur le site SFR, des cookies sont implantés dans votre navigateur. Ces cookies ont pour objet de permettre le fonctionnement de l’outil de messagerie instantanée SFR géré par le partenaire iAdvize et d'enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site (date et heure de la consultation, page consultée, date et heure du clic, lieu du clic...).

Nous vous informons que vous pouvez vous opposer à l'enregistrement de cookies en configurant votre navigateur de la manière suivante : Pour Microsoft Internet Explorer :1.

Quelques sélections de textes d'étude

Les NOTIONS détaillées ❤ (site Philo et Spiritualité) Échange avec Serge Carfantan. Croissance, décroissance, développement - une tribune de Serge Carfantan, docteur agrégé de philosophie Serge Carfantan enseigne à l'Université de Bayonne et au lycée Victor Duruy à Mont de Marsan, il tient depuis 2000 le site Web Philosophie et Spiritualité qui propose une vision renouvelée de l'enseignement philosophique. Il intervient dans des conférences et il est l'auteur d'une centaine de publications. Nous sommes en permanence bombardés de nouvelles économiques toutes suspendues au seul indice sensé provoquer en nous un sentiment de réjouissance ou d’affliction, celui de la croissance.

Si la croissance est là alors tout va bien, si elle n’y est pas, alors tout va mal. Ce que nous ne voyons pas, c’est que les raisons de notre attachement à la notion de croissance n’ont rien à voir avec l’économie et ses processus objectifs, mais ont un rapport très intime avec la vie, telle que nous la découvrons autour de nous et telle que nous l’éprouvons en nous.