background preloader

(petit divers)

Facebook Twitter

Wydeez. Special investigation BigData Greenthumb 720p HD Documentary HD French. La Théorie du Chaos. FUM AND GEBRA, 2012, THE RETURN. Alison Gopnik: What do babies think? AELLA's Videos. Il voyage en solitaire Gérard Manset. Un petit potager dans le désert. Pesticides : les français en ont plein de sang ! C'est au programme. Le revenu de base : un nouveau droit humain. Une démarche RSE au service du végétal - Néoplanète. On peut dire que le groupe Alban Muller International voit la vie en green cette année ! Après que cette entreprise familiale, spécialiste du naturel, ait remporté la médaille d’or aux Green Ingredient Awards à Hambourg en avril dernier, grâce à son extrait de cochléaire, Alban Muller a été sélectionné Entrepreneur Responsable du mois par le Club des Entreprises Responsables en juin dernier. Néoplanète a rencontré le fondateur, actuel président et également président d’honneur du pôle de compétitivité de la Cosmetic Valley où se situe l’usine de production du groupe.

Alban Muller International conçoit, développe et fabrique des ingrédients et des produits finis dans les domaines de la beauté, de la santé et du bien-être depuis 1978 grâce aux plantes médicinales. Zoom sur ces matières premières. (02’42) Page 2 : Une démarche éco-responsable récompensée Teddy Follenfant Article(s) sur le même sujet. L'éducation positive: Claire Blondel at TEDxLyon. Aymeric Caron: «Le végétarisme va se généraliser» - 20minutes TV. Glasgow contre Glasgow, un film photographique, par Julien Brygo (Le Monde diplomatique, mai 2014) « En août 2008, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié une enquête révélant que la différence d’espérance de vie entre un enfant né dans un quartier riche de Glasgow – au sud et à l’ouest – et un autre mis au monde dans un quartier pauvre de la même ville – à l’est – atteignait vingt-huit ans », écrivions-nous en 2010 dans « Vivre riche dans une ville de pauvres », une enquête inspirée par cette effrayante statistique.

Le rapport de l’OMS aurait pu provoquer un séisme social ; il n’a suscité qu’un soupir las et un clapotis de bonnes intentions philanthropiques. Quatre ans plus tard, le constat s’est encore assombri. Les inégalités ont explosé au Royaume-Uni avec l’application méthodique du plus grand plan d’austérité d’Europe, d’un montant de 110 milliards d’euros. Un plan acclamé par les éditorialistes européens sous l’intitulé de « miracle anglais ». Neurosciences et neuroéthique : des cerveaux libres et heureux, de Hervé Chneiweiss. Les neurosciences sont l'un des champs scientifiques les plus dynamiques et les plus prometteurs de la biologie actuelle : elles permettent de comprendre les mécanismes cérébraux mis en jeu à chaque instant de notre vie quotidienne, nos actions, nos différents comportements, notre manière de penser.

Les travaux menés ont pour but premier d'enrichir nos connaissances avec l'espoir d'avancer dans la lutte contre le handicap, la dépendance, la maladie mentale, voire la détérioration des fonctions intellectuelles. Les neurosciences participent en cela au grand mouvement initié au siècle des Lumières, qui inclut le droit à la liberté et à la poursuite du bonheur. Les neurosciences répondent également à la demande sociale actuelle qui considère à juste titre l'intégrité des capacités physiques et intellectuelles comme une priorité. Vient alors la confrontation à une société de la consommation, de la performance et de la sécurité. . -4ème de couverture- Les espèces menacées. Faut-il fermer les zoos? Croissance ou décroissance ? La question est faussée. Renoncer à la société de consommation, vivre un an sans huile de palme, vivre sans plastique ... de plus en plus de gens rejettent des modes de vie imposés par la société de consommation.

Tour d'horizon de ces écolos 'hyper-actifs'. Greta Taubert, une jeune trentenaire vivant en Allemagne, voulait tester ce qui se passerait si la crise finissait par emporter notre système économique fondé sur la surconsommation. Ainsi, durant un an, elle a renoncé à la société de consommation : boire, manger, s'habiller sans dépenser un euro. Pendant toute une année, cette journaliste indépendante a ainsi troqué jupes et pantalons dans des bourses d'échanges de vêtements, fait pousser choux et pommes de terre dans un jardin collectif et parcouru en stop plus de 1.700 km pour passer des vacances (dans un squat) à Barcelone... Bilan de l'expérience : aujourd'hui elle cherche à intégrer dans son quotidien ce qu'elle a appris durant cette année mais est contente de ne plus vivre aussi radicalement.

Pierre-Henri Gouyon - Biodiversité. MonPotager.com. Grasp The Nettle. Un revenu de base pour tous ! (Christina Lambrecht) Pourquoi décentraliser le web pour construire des communs ? Propagande de guerre, propagande de paix.