background preloader

Textiles

Facebook Twitter

Textile

Quand la fibre naturelle rencontre le design. Les designers Antoine Fritsch et Vivien Durisotti sont actuellement présents à Milan dans le cadre du plus grand salon européen du meuble contemporain et je souhaitais vous les faire découvrir, tant leur travail est remarquable. De leur engagement fondamental « Natural fiber by Fritsch-Durisotti » sont nés les intentions et les objets « Quand la fibre naturelle rencontre le design ». A leurs côtés et dans le même élan, les marques partenaires TurriniBY et Schütz, s’associent à leur démarche d’innovation et d’éco-conception. La démarche La démarche s’apprécie dans sa globalité. Au-delà de la juste utilisation des matériaux naturels comme le bambou et le rotin, la démarche prend toute sa cohérence et sa valeur dans le processus de création. L’esthétique remarquable de la fibre se révèle vraiment sous l’effort, lorsqu’elle se plie et donne à voir une courbe tendue inspirant souplesse et dynamisme.

La signature de l’agence Fritsch-Durisotti, c’est la qualité de cette courbe. 1- Le Triporteur. Les enjeux des textiles du futur. Christine Browaeys Directeur T3Nel, Ingénieur Grenoble INP Le matériau textile connaît une révolution extrêmement rapide qui n’est pas sans rappeler la formidable explosion des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) vécue ces dernières décennies. Aujourd’hui, le textile concerne tous les secteurs industriels, car il est utilisé pour ses performances techniques et ses propriétés fonctionnelles avec le concours de plusieurs disciplines, comme la chimie pour concevoir de nouvelles fibres ou greffer toutes sortes de molécules sur la surface d’une étoffe, la physique et la mécanique pour étudier les propriétés des fibres, les mathématiques et l’informatique pour imaginer et simuler de nouveaux entrelacements, la biologie afin d’optimiser génétiquement les fibres naturelles, voire de les imiter.

Fibre Coolmax® légère et hyper respirante, marque déposée Invista © Photo Invista (reproduction autorisée par Invista Corporate) - Tous droits réservés. Les vêtements du futur - Le Blog Shopping. Avec de l’électronique de la chimie et de la créativité, le textile technique rend nos vêtements intelligents ! Les nouvelles fibres diffusent du bien-être, affichent maintenant nos humeurs et nos sentiments.

Cet été, vous voulez bronzer intégralement tout en gardant votre maillot une pièce? C’est désormais possible ! Que ce soit le maillot de bain transbronzant qui protège des U.V., le tee-shirt qui transmet des messages lumineux, les innovations dans le secteur de l’habillement sont légions. Les applications des tissus du futur sont nombreuses, comme par exemples le tee-shirt contrôlant le rythme cardiaque ou le manteau qui change de couleur et s’illumine sous la pluie, pratique pour être vu la nuit, par exemple pour les cyclistes.

Faire du textile un capteur, un support et un vecteur d’informations, et pour cela intégrer dans le tissage des composants électroniques tout cela existe à l’état de prototypes et devrait se trouver rapidement dans le commerce. Mode: des vêtements intelligents au service de la santé. Par: StyleList Québec, 03 / 12 / 2014 Les vêtements intelligents du futur Share Facebook Twitter Google+ Email Pinterest Votre pyjama ou une simple chemise pourront, grâce à des capteurs intégrés aux fibres textiles, prévenir un accident cardiovasculaire et alerter des services de secours en temps réel d'ici quelques années, selon une recherche publiée mercredi par l'Université Laval à Québec. Ces textiles intelligents sont "capables de capter des informations biomédicales sur les personnes qui les portent et de les transmettre" par des communications sans fil à des centres de secours ou à des programmes d'analyse, selon les chercheurs de la Faculté des sciences et du Centre d'optique, photonique et laser de l'Université Laval.

"Les textiles ont plusieurs fonctionnalités" et, en passant les informations par l'intermédiaire d'internet, les vêtements vont devenir "une plateforme de communication et un relais d'information", a-t-il ajouté. Par AFP. Lorsque les vêtements deviennent intelligents! Par: Catherine Levesque, 16 / 8 / 2013 La smart fashion du futur Share Facebook Twitter Google+ Email Pinterest Robe antimensonge Intimacy 2.0 de couleur noire de Maartje Dijkstra et Anouk Wipprech du Studio Roosegaarde.

Chiper sa cape d'invisibilité à Harry Potter? D'abord tricotées par les physiciens, les smart fringues proposent en effet une kyrielle de tenues faites de matériaux high tech (métal, fibre de verre, céramique) employés selon des techniques inédites (greffe, micro-encapsulation, hologramme, etc.), les rendant capables de réagir tout autant à notre environnement qu'à notre corps et à nos émotions. La eMode À l'ère d'internet, nos hardes se brancheront ainsi au cyberespace. La jupe lumière Pareillement, on fera bientôt notre shopping en jasant pulls à circuits photovoltaïques (pratiques pour le chauffer ou recharger notre téléphone) ou tops à ampoules LED (génial pour flasher en boîte).

Dans cette optique, on a d'ailleurs déniché la tenue idéale pour revoir notre ex. Chronique du futur : y aura-t-il des médicaments dans les textiles ? Les combinaisons spatiales, comme ce modèle Biosuit porté par l'astronaute Dava Newman, avec leurs fibres savamment conçues, évoluent grâce aux textiles techniques. Un jour, ce genre de vêtement nous soignera peut-être. © Volker Steger, Science Photo Library Chronique du futur : y aura-t-il des médicaments dans les textiles ? - 2 Photos Des collants qui amincissent, des chaussettes qui absorbent les odeurs, un oreiller qui endort et un autre qui stimule, le tee-shirt pour bronzer à l’ombre ou encore un manchon anti-tennis elbow : les vêtements de l’ère de la technologie multiplient les propositions incongrues. L’habitude est de distinguer trois catégories, les shapewears, les cosmétotextiles et les texticaments.

Les premiers ne sont rien d’autre que les gaines des temps jadis réinventées grâce à des fibres élastiques qui compriment le corps. Les cosmétotextiles, eux, contiennent des produits cosmétiques, tandis que les texticaments embarquent des médicaments. Sur le même sujet. Les marchés du futur : Les textiles techniques tissent leur révolution industrielle. Le textile est aujourd'hui un matériau d'avenir. Avec un panel de plus en plus vaste, il est présent partout : dans l'habillement, l'agriculture, mais aussi dans les transports, le génie civil et jusque dans la santé. Transport Une automobile européenne contient aujourd'hui 20 mètres carrés de textiles techniques, ce qui représente un marché de 1 milliard d'euros. Appréciés pour leur légèreté et leur souplesse, ils servent de pièces de structure de carrosserie quand ils sont en fibre de verre, de carbone ou d'aramide.

Ils sont aussi présents dans les airbags, les pneus et les ceintures de sécurité. Ils sont bien sûr dans les sièges grâce à leurs propriétés anti-taches, anti-odeurs, anti-UV ou anti-inflammables. Une automobile européenne contient 20 m2 de textiles techniques Bientôt, les textiles contenus dans tout l'habitacle pourront changer de couleur en fonction du choix du conducteur. Produit innovant : le store Sunworker de Dikson Constant Santé Habillement, protection individuelle. La soie d’araignée, matériau du futur pour la médecine et les textiles. Des vêtements intelligents au service de la santé. À peine visible, la fibre mise au point par les chercheurs québécois est assez malléable pour être tissée avec du coton ou de la laine. Elle est prometteuses pour les vêtements intelligents du futur. © Stepan Gorgusta Des vêtements intelligents au service de la santé - 2 Photos Des textiles intelligents seront capables de capter des informations biomédicales sur les personnes qui les portent et de les transmettre par des communications sans fil à des centres de secours ou à des programmes d'analyse, selon les chercheurs de la faculté des sciences et du Centre d'optique, photonique et laser de l'université Laval.

Dans quelques années, de nombreuses applications seront possibles dont la majeure partie à des fins médicales, même si des enfants, enlevés ou perdus, pourraient être rapidement localisés grâce à ces vêtements bourrés de capteurs, a expliqué à l'AFP Jeff Viens, directeur chargé du transfert technologique. Sur le même sujet. Les textiles du futur. Résistants à la chaleur ou aux coupures, plus solides, extensibles, filtrants, réparateurs, truffés de technologie, le secteur du textile est résolument entré dans le XXIème siècle. En s'alliant à la chimie et à la physique ou l'électronique, il investit des domaines insoupçonnés. Soignant. ILC Dover a intégré dans des vêtements des fibres capables de se décharger de l'électricité statique ; il paraît que ça enlève le stress.

La société taiwanaise Greenyarn commercialise des chaussettes en charbon de bambou, antibactériennes et thermorégulatrices .Rhodia a inventé une nouvelle fibre "santé" pour les tapis et moquettes. En y intégrant une substance minérale à base de zinc, l'environnement devient hostile aux acariens et limite leur prolifération. Solide. Protecteurs. Filtrant. Communiquant. CONCEPT. Après Futurotextiles 2006 et Futurotextiles 2008, pourquoi récidiver avec cette troisième édition ? Parce que le textile, ou plutôt les textiles sont en constante évolution. Il y a toujours du nouveau à découvrir et à montrer, c’est passionnant ! … Et ce dans tous les secteurs puisque tous sont concernés…L’habillement, le sport, l’architecture, le design, les transports, la santé… Si les deux premières éditions ont connu un aussi grand succès, c’est parce que nous y rassemblions des domaines qui ne se ressemblent pas.

Et cette fois-ci encore : haute technologie, haute couture, sport de haut niveau, art contemporain, design…. Le choix de Lille et de sa région historiquement marquée par l’industrie textile n’est pas un hasard…. Tout le monde le sait, les crises successives ont durement et longtemps touché le secteur textile.

Un exemple de potentiel, justement? Comme je l’ai dit, le textile est partout en pleine évolution ! Et un exemple artistique? Futurotextiles a-t-il un rôle de passeur ? Institut Français du textile et de l'habillement - IFTH. Aquatech. Bi-élastique Mouvement élastique multidimensionnel Les mouvements des muscles et des articulations sont naturellement accompagnés par la déformation pluridirectionnelle de l’étoffe. Excellent comportement dynamique Lors d’un mouvement, la peau est soumise simultanément à d’importantes extensions verticales et horizontales.

Les étoffes utilisées pour le sport sont donc soumises aux mêmes contraintes. Seul Aquatech® autorise la liberté des mouvements dans toutes les directions sans imposer d’efforts supplémentaires. Il procure une extraordinaire sensation de liberté en offrant un maintien musculaire inédit. Seconde peau Une contention douce formant un effet seconde peau extraordinaire et particulièrement efficace ! Élasticité révolutionnaire L’allongement bi axial des produits Aquatech® présente des caractéristiques tout à fait singulières. Aquatech® autorise des allongements simultanés importants sans report des forces de traction d’un axe sur l’autre. Ultra léger Légèreté incomparable Séchage rapide. Mad about Skin. Mad About Skin® : une marque ESF Créée à la fin des années 1980, ESF (European Stretch Fabrics), filiale du groupe Payen, propose des produits textiles innovants avec une large gamme de tissus élastiques, des carnets de collection actualisés tous les mois et des projets entièrement personnalisables.

ESF habille depuis 1988 à Séoul de nombreux athlètes olympiques et bientôt lors des Jeux Olympiques de Pékin. En 1999, ESF a créé le tissu le plus fin du monde. ESF exploite les marques Aquatech® depuis 1998 et Mad about skin® depuis 2006. Pour en savoir plus, visitez les sites du groupe : www.groupepayen.comwww.aquatech-esf.com Mad About Skin®: éthique et développement durable Produits durables et commerce raisonné Les tissus Mad About Skin® sont qualifiés « OEKO-TEX » : ce label certifie l’absence de produits dangereux pour la sécurité du consommateur.

. * plus d’informations sur le site : Payen. Serge Ferrari - Matériaux composites souples. Lin et le chanvre européen.