background preloader

Outils de veille

Facebook Twitter

La veille intelligente pour lutter contre l’infopollution et éviter l’infobésité. Une information qui ne nourrit pas une décision ou qui n’enrichit pas votre capital connaissance est soit une mauvaise information, soit une information inutile.

La veille intelligente pour lutter contre l’infopollution et éviter l’infobésité

Cette accumulation de données inutiles perturbent votre concentration, polluent votre capacité de réflexion et consomment votre temps d’action. Car malheureusement, aujourd’hui, le Think Tank est 1000 fois plus productif que le Do Tank…la communication primant bien souvent sur l’action. Et si trop d’information tue l’information, à fortiori, cet excès semble aussi tuer l’action. Si ce superflu informationnel devient récurent, vous risquez de tendre vers la surinformation communément appelée INFOPOLLUTION ou INFOBESITE, une nouvelle pandémie forte onéreuse pour les organisations (figure3). Si le XX° siècle a vu l’avènement de l’obésité alimentaire et sa cohorte de maladies chroniques, le XXI° siècle sera probablement celui de l’obésité informationnelle avec des conséquences certaines sur la santé psychologique de l’humanité.

La curation, un remède à l'infobésité ? Face à la surabondance d’information* et la difficulté inhérente d’en trouver de pertinentes lors d’une recherche, les usages changent.

La curation, un remède à l'infobésité ?

La curation*, pratique de partage de contenus entre individus, représente-t-elle un remède à l’infobésité* et aux limites des moteurs web classiques ? Définition Les anglophones utilisent le terme « curator », issu du latin « curare » (soigner), pour désigner un conservateur dans le domaine de l’art, c’est-à-dire celui qui sélectionne des œuvres en fonction du public d’une exposition ou d’un musée.

Pour le Web, on parle plutôt de « content curator », autrement dit d’« organisateur de contenu » ou d’« éditeur de contenu », pour désigner l’internaute qui partage ses découvertes numériques. Si le terme apparaît dès 2008, la pratique est présentée en France comme une tendance émergente en 2010. Il existe deux sortes de curation : automatique ou humaine. Qu'est-ce que la curation. Ce terme en vogue sur Internet désigne l'art de collecter, organiser et mettre en valeur tous types de contenus autour d'une thématique donnée.

Qu'est-ce que la curation

Définition. La nouvelle tendance du Web en 2011 s'appelle la "curation". Ce terme tiré de l'anglais "curator" (en ancien français, la "curation" désigne le traitement d'une maladie) désigne tout type de gardien d'un héritage culturel (conservateur de musée, bibliothécaire, etc.) chargé de rassembler et d'organiser différents éléments d'une même collection pour mieux la diffuser au public.

Appliqué à l'Internet, la curation consiste à collectionner, agencer et partager les contenus les plus intéressants (textes, images, vidéos, etc.) autour d'un même thème. Une forme de e-documentaliste 2.0. 3 outils indispensables pour votre veille sur internet. Faire de la veille d’information lorsque l’on est entrepreneur c’est indispensable.

3 outils indispensables pour votre veille sur internet

Pour cela, quoi de mieux qu’internet ? Encore faut-il s’y retrouver dans la multitude d’informations proposées sur les moteurs de recherche. Qu'est-ce que la veille ? Cet article définit les concepts de la veille, le suivant est consacré à la mise en place d'un dispositif de veille.

Qu'est-ce que la veille ?

Notion de veille Avant d'aborder les méthodes et outils de veille, définissons ce qu'on entend par veille. Les termes de veille technologique, veille stratégique, intelligence économique virevoltent dans la presse professionnelle sans que le lecteur ait forcément conscience des distinctions qui peuvent se faire. Et comme en cette matière, une certaine imprécision terminologique règne trop souvent, nous tenterons de définir les concepts se rattachant au sujet.

De la mode aux réalités Lorsqu'on navigue un peu sur Internet ou lorsqu'on lit ici et là les publicités de tel ou tel prestataire de service, on découvre que le terme de veille est utilisé à tout propos et souvent hors de propos, notamment pour vendre des prestations de services. Histoire et terminologie Historiquement, le premier terme connu et médiatisé fut celui de veille technologique. Ce que n'est pas la veille 1. L'actualité et les nouveaux outils de la veille en ligne par Fidel Navamuel.