background preloader

Professeur Dominique Belpomme

Facebook Twitter

VRAI / FAUX sur les compteurs « intelligents » (télérelevé) Le vrai/faux de Robin des Toits concernant les compteurs d’eau télé-relevés à ondes 1- "Les compteurs n’émettent pas plus de 5 secondes par jour, soit moins de 0,01% du temps de la journée, donc ce n’est pas dangereux.’’

VRAI / FAUX sur les compteurs « intelligents » (télérelevé)

Argument : faux pour 3 raisons : A) Il ne s’agit pas d’une émission journalière d’une durée de 5 secondes mais bien de milliers de pulses émis dans la journée. En effet les modules radio clipsés sur les compteurs émettent selon le modèle toutes les 8 secondes, 15 secondes ou plus, de manière chronique, et répétée par pulsations. C’est ce mode d’émissions couplé aux fréquences utilisées (autour de 800 MHz, comme la 4G), particulièrement bioactives, qui est dommageable sur le plan sanitaire. B) Les fameuses 5 secondes d’émissions par jour annoncées sont données pour un seul compteur. C) Le fonctionnement de ces compteurs nécessite la mise en place d’un réseau d’antennes pour les relever. Ce sont de nouveaux émetteurs / récepteurs qui sont installés dans l'environnement.

'ONDES : Ce qu'il faut vraiment savoir' - Sciences et Avenir - Mai 2009. Dr. Dominique Belpomme - Les dangers des ondes electromagnetiques (Part1) Dr. Dominique Belpomme - Les dangers des ondes electromagnetiques (Part2) Dr. Dominique Belpomme - Les dangers des ondes electromagnetiques (Part3) Dominique Belpomme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dominique Belpomme

Dominique Belpomme, né le 14 mars 1943 à Rouen, est un médecin et professeur de cancérologie. Il est membre de plusieurs sociétés savantes internationales[réf. nécessaire] et président de l’ARTAC, Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse, fondée en 1984, et connu pour ses travaux de recherche sur le cancer. Carrière[modifier | modifier le code] Controverses[modifier | modifier le code] Il a dénoncé l'utilisation du chlordécone aux Antilles dans un rapport controversé, ce qui lui valut d'être auditionné par une commission parlementaire d'enquête[1]. En juin 2010 est publiée l'étude Karuprostate[6] qui confirme son rapport de 2007 en établissant que les pesticides organochlorés sont une cause majeure des cancers de la prostate constatés aux Antilles.

Le Pr Belpomme critique sévèrement le dernier rapport de l'ANSES sur les champs électromagnétiques - Le Républicain Lorrain - 17/10/2013. Témoignage d'un électrosensible : Electrosensible. (voir : Avertissement) Cinq années de galère… Fin 99, j’ai déménagé dans une nouvelle maison à la campagne.

Témoignage d'un électrosensible : Electrosensible

Un boulot passionnant, une femme adorable, des jumeaux de 2 ½ ans, le rêve allait commencer… Le rêve ? … Par la suite, mon état de santé n’a cessé de se dégrader. Au départ, insomnies du dimanche soir. L’année 2004 fut catastrophique. Premier congé de maladie, visites chez de nombreux médecins, test du sommeil… Rien, aucun résultat, excepté le diagnostic d’un très mauvais sommeil.

Je restais convaincu que mon problème était ailleurs et était dû à une cause inconnue. Un jour, je me suis rendu compte que mon ordinateur m’énerve. Je venais d’installer un réseau Wifi à la maison. A partir de ce moment, j’ai appris à reconnaître les symptômes du stress électromagnétique. J’ai entamé des recherches sur Internet, et découvert les nombreuses sources de pollution électromagnétique – téléphone DECT, détecteurs de mouvements de l’alarme anti-intrusion. Ce résultat m’a quelque peu rassuré. Ondes EM, GSM, DECT, Wifi Danger. Réseau › CPL : attentions aux ondes. Par Frédéric Bordage - 06/02/2009 Alexandre Tichit, Cidel.

réseau › CPL : attentions aux ondes

Responsable des projets “immotiques & domotiques” au sein de la société CIDEL France, Alexandre Tichit fait le point pour GreenIT.fr sur les pollutions électromagnétiques liées à la technologie CPL (courant porteur en ligne) qui consiste à transformer le réseau électrique en réseau informatique. Un risque sanitaire Le CPL n’est pas une solution technique miracle. Il ne fonctionne que lorsque le réseau électrique a été rigoureusement câblé sans inversion de phase, ce qui est loin d’être une généralité.

Mais ce n’est pas le principale problème. Quels sont les impacts sanitaires liés aux rayonnements qu’entraine l’utilisation du CPL ? Un effet de levier positif pour l’environnement Le CPL est idéal pour un bus de terrain de très bas niveau en extérieur (avec un trafic faible et espacé dans le temps sur le bus) avec des lignes enterrées profondément et des câbles courants forts blindés de façon appropriée. Sources :