background preloader

Dans le monde contemporain

Facebook Twitter

Les Témoins de Jéhovah dans le monde. - Philippe Barbey sociologie des religions et de la laïcité. Etat des lieux janvier 2015 Les Témoins de Jéhovah sont présents dans tous les pays du monde. Leur dernier rapport mondial donne les chiffres suivants : 239 pays et territoires, 19.950.019 fidèles (assistants au Mémorial) dont 8.201.545 fidèles militants (proclamateurs), 90 bureaux nationaux ou internationaux, 115.416 assemblées locales (congrégations) et un accroissement de 2,2 % sur l'année précédente (275.581 personnes sont devenus Témoins de Jéhovah en se faisant baptiser dans cette confession entre septembre 2013 et août 2014).

*sommes des militants (proclamateurs) et de ceux qui étudient la Bible avec eux. Source : Annuaire des Témoins de Jéhovah 2015, pp. 46, 54, 65, 74,176. Dans un contexte de recomposition religieuse généralisée ou plutôt, devrait-on dire, de décomposition religieuse chrétienne, dans les pays développés, le christianisme jéhovéen, en plus d’un siècle, s’est fait une place. L’Inde est le pays de la diversité y compris religieuse. Culte. Pratiques et organisation du culte en détention. La loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat garantit le libre exercice des cultes. L’administration pénitentiaire doit donc organiser l’accès au culte. Elle est tenue de permettre aux personnes détenues de "pouvoir satisfaire aux exigences de sa vie religieuse, morale ou spirituelle" (article R.57-9-3 du code de procédure pénale) et "d'exercer le culte de leurs choix selon les conditions adaptées à l'organisation des lieux" (Article 26 de la loi pénitentiaire de 2009).

C’est pourquoi les personnes détenues de toutes confessions peuvent pratiquer leur religion en détention et respecter ses préceptes par la pratique de la prière, de la lecture, ou lors d’offices collectifs organisés dans des conditions adaptées selon la configuration des lieux. Sept confessions sont agréées au niveau national : les aumôneries catholique, israélite, musulmane, orthodoxe, protestante, bouddhiste et les témoins de Jéhovah.

The Future of World Religions: Population Growth Projections, 2010-2050. Why Muslims Are Rising Fastest and the Unaffiliated Are Shrinking as a Share of the World’s Population The religious profile of the world is rapidly changing, driven primarily by differences in fertility rates and the size of youth populations among the world’s major religions, as well as by people switching faiths. Over the next four decades, Christians will remain the largest religious group, but Islam will grow faster than any other major religion. If current trends continue, by 2050 … These are among the global religious trends highlighted in new demographic projections by the Pew Research Center. The projections take into account the current size and geographic distribution of the world’s major religions, age differences, fertility and mortality rates, international migration and patterns in conversion.

As of 2010, Christianity was by far the world’s largest religion, with an estimated 2.2 billion adherents, nearly a third (31%) of all 6.9 billion people on Earth. Acknowledgements. Global Christianity – A Report on the Size and Distribution of the World’s Christian Population. A comprehensive demographic study of more than 200 countries finds that there are 2.18 billion Christians of all ages around the world, representing nearly a third of the estimated 2010 global population of 6.9 billion. Christians are also geographically widespread – so far-flung, in fact, that no single continent or region can indisputably claim to be the center of global Christianity. A century ago, this was not the case.

In 1910, about two-thirds of the world’s Christians lived in Europe, where the bulk of Christians had been for a millennium, according to historical estimates by the Center for the Study of Global Christianity.2 Today, only about a quarter of all Christians live in Europe (26%). A plurality – more than a third – now are in the Americas (37%). About one in every four Christians lives in sub-Saharan Africa (24%), and about one-in-eight is found in Asia and the Pacific (13%). This apparent stability, however, masks a momentous shift. Global Distribution of Christians.

Laïcité

Parodie de religion. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une parodie de religion peut parodier une religion, une secte ou un culte. Elle peut parodier plusieurs religions, sectes, gourous ou cultes à la fois. Parfois, l’activité sur des réseaux informatiques (comme Internet ou Usenet) de ces fausses religions est très importante. Voir aussi[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Portail des religions et croyances. Laïcité, anticléricalismes et antichristianisme. Notes Claude Nicolet, La République en France. État des lieux, Paris, Seuil, 1992, p. 101. Émile Faguet, L’anticléricalisme, Paris, Société française d’imprimerie et de librairie, 1906, p. 1. Alec Mellor, Histoire de l’anticléricalisme français [1966], nouvelle édition revue et mise à jour, Paris, Éditions Henri Veyrier, 1978, p. 13.

Georges de Lagarde, La naissance de l’esprit laïque au déclin du Moyen-Âge, tome I : Bilan du xiiie siècle, Saint-Paul-Trois-Châteaux, Éditions Béatrice, 1934, p. 1. Cité par Jean Cornec, Laïcité, illustrations de Jean Effel, Paris, Société universitaire d’édition et de librairie, 1965, p. 494. Jacqueline Gautherin, « Étude critique. Claude Nicolet, La République en France…, op. cit., p. 113. D’après l’étude de l’IFOP citée plus haut, « 79 % des Français accréditent l’idée que la laïcité doit consister à respecter toutes les croyances ». Cité par Jean Cornec, Laïcité…, op. cit., p. 246-247.

Claude Nicolet, La République en France…, op. cit., p. 112. P. Mondialisation, religions et politique au XXIe siècle. Un califat qui régirait l’ensemble des musulmans peut être une utopie mobilisatrice pour certains segments des populations musulmanes. De même, dans cette Russie qui recompose son identité, certains cercles proches du pouvoir peuvent lui attribuer le rôle de nouveau centre d’une constellation de nations orthodoxes. Si l’on peut rêver de la chrétienté, de l’Oumma ou d’autres appartenances transnationales, la réalité d’autres identités (linguistiques, ethniques, nationales…) ne s’évanouit pas devant ces communautés imaginées.

Mais l’extrême rapidité des communications va aussi permettre de promouvoir plus aisément des causes communes : par exemple, les protestations virulentes provoquées, à des milliers de kilomètres du Danemark, par la publication de caricatures controversées dans un journal de Copenhague. Durant une grande partie de la période contemporaine, l’Occident apparaissait comme la principale source des transformations et tendances. 2005_08_theopol.

Athéisme aux USA