background preloader

Alarmiste

Facebook Twitter

Le meilleur est le plus probable. Faisant fi, pour une fois, de toutes les menaces qui pèsent sur l’humanité, sur l’Europe, sur la France et sur chacune de nos vies, faisons, pour une fois, l’hypothèse que les prévisions catastrophiques, si faciles à faire, ne se réaliseront pas, que le meilleur est parfaitement possible et même le plus probable.

Le meilleur est le plus probable

Et ce n’est pas une hypothèse absurde. D’abord parce que, partout, on assiste à une véritable prise de conscience des grands enjeux écologiques ; tant par l’accord sur le climat, qui est maintenant entré en vigueur, que par les fabuleux progrès techniques annoncés tous les jours, qui réduiront la consommation d’énergie, permettront de ne plus utiliser que des énergies propres, et de transporter des signes plus que de la matière. De même, des mutations radicales et positives sont à attendre en matière d’éducation grâce au numérique et aux neurosciences. Jacques Attali : "Dans 2 ans, nous serons dans une crise bien plus grave que celle de 2007" - Le Blog des Grandes Gueules. Le pire est encore à venir. - Manifestation de sidérurgistes d'Arcelor Pascal Rossignol / Reuters - Pourquoi personne ne veut-il voir que le pire est sans doute encore devant nous ?

Le pire est encore à venir

De très nombreux pays, qui vivent sur des financements étrangers, ont le plus grand mal à les trouver ; de très nombreuses banques internationales manquent cruellement de ressources, sans même savoir à quelle échéance la réalité de leurs bilans va les frapper ; de plus en plus d' entreprises industrielles ont de plus en plus de mal à obtenir le renouvellement de leurs crédits et approchent de l'asphyxie. Au total, la machine économique mondiale est en train de s'enrayer rapidement. Chacun devrait l'accepter et réagir.

Même les observateurs les plus optimistes d'antan commencent à le reconnaitre : selon l'agence Bloomberg, en Asie, seulement un prêt sur huit fait en 2008 sera refinancé en 2009. Publicité. Le système financier menacé de zombification. - Un trader à la Bourse de Bombay, octobre 2008.

Le système financier menacé de zombification

REUTERS/Arko Datta - Il faut être aveugle pour ne pas voir qu’un nouveau tsunami s’annonce à l’horizon: une nouvelle dépression mondiale est en train de se mettre en place. D’abord, celle déclenchée en 2007 par la crise des subprimes n’a jamais été réglée. Et toutes les actions lancées depuis l’ont été en vain: la baisse des taux d’intérêt n’a pas fait repartir la croissance et n’a fait que nourrir des turpitudes nouvelles, rendant plus facile à supporter l’endettement public, et permettant de retarder les réformes de structures nécessaires.

La dernière chance de l'Europe. Le président portugais de la Commission européen Manuel Barroso, vient de trouver une formule lucide –qu’il a camouflée, comme d’habitude, dans une litote diplomatique– pour caractériser sa propre impuissance et celle des autres dirigeants européens: «Des responsables politiques font chaque jour des commentaires au lieu de prendre des décisions.»

La dernière chance de l'Europe

C’est bien la situation du jour. Après la décision de dimanche soir concernant l’Irlande, chacun voit bien que de nombreux pays européens seront, un jour ou l’autre, incapables de financer le service de leur dette, parce qu’elle grossit chaque jour, avec la récession et avec les nouveaux trous béants dans les banques, partiellement creusés par le financement très rentable –mais très risqué– des dettes publiques. Après la Grèce et l’Irlande, viendra le tour du Portugal, de l’Espagne, de l’Italie, de la Belgique. Et même, disent certains, de plus en plus ouvertement, de la France. Publicité Ce qu'il va se passer Ce qu'il faudrait faire. Se préparer au pire, pour l’éviter. - Une fissure au Tate Modern, à Londres, en 2007.

Se préparer au pire, pour l’éviter

REUTERS/Luke MacGregor - Il serait temps, en France, de se préparer au double choc à venir de la crise bancaire et de la crise des finances publiques. Il vient. Il sera là bientôt. Et personne ne réfléchit assez au scénario du pire; comme s’il suffisait, pour le conjurer, de ne pas y penser. Le cinquième suicide européen. - Angela Merkel le 24 novembre 2010 au Bundestag.

Le cinquième suicide européen

REUTERS/Fabrizio Bensch - L'Allemagne et la France se sont trouvées à quatre reprises en un siècle, chacune à son tour, en situation de pouvoir, par des décisions absurdes, ou honteuses, transformer l’Europe en un champ de ruine. L'oeil du cyclone. - L'ouragan Katia vu de la station spatiale internationale.

L'oeil du cyclone

Reuters - Quand un cyclone tropical se forme, des tourbillons se rassemblent et prennent la forme d’une grande colonne de vent qui monte selon des mouvements hélicoïdaux autour d’une zone protégée. On ne sait presque rien des causes de ces cyclones, des lieux où ils se forment, de la façon dont ils se déplacent. On sait seulement qu’ils offrent un répit à ceux qui résident dans ce qu’on nomme «l’oeil du cyclone», dont on ne sait rien non plus de la trajectoire, de la vitesse et de la stabilité.