background preloader

Reconnaissance professionnelle

Facebook Twitter

3 idées pour : motiver par la reconnaissance. 3. Usez sans modération d’un levier de motivation qui ne coûte rien ! Il est aussi important de féliciter quelqu’un que de marquer son désaccord ou critiquer. Alors, donnez des signes de reconnaissance sans compter car : cela ne coûte rien de faire plaisirdonner, offrir nous fait du bien aussile stock est inépuisablele retour sur investissement est immédiat Si la reconnaissance par le salaire suffisait à mobiliser les troupes, ça se saurait aussi !

Il faut donc se rendre à l’évidence : pour maintenir la motivation de ses collaborateurs ou les remotiver après un coup dur, pour entretenir l’esprit d’équipe et la cohésion, pour fidéliser les collaborateurs méritants, et pourquoi pas les autres, pour attirer dans l’entreprise les talents extérieurs, pour entretenir l’intérêt, la fraîcheur, les idées neuves, aider l’entreprise à traverser les crises, les échecs, les coups durs, il faut donner envie !

L'organisation du travail sape le désir de reconnaissance. 10 questions sur la reconnaissance au travail (Anac-Aract) Le 19 novembre 2015, je vous proposais un schéma et un diaporama sur la reconnaissance au quotidien en 10 gestes. Auparavant, j'avais édité une première version où 6 gestes étaient mis en avant. Je remercie toutes celles et tous qui ont porté intérêt à mes deux articles. Voici la 2ème édition de ces 10 gestes de la reconnaissance au quotidien avec une nouvelle forme et dans laquelle j'ai ajouté un astérisque pour les gestes de valorisation. Il s'agit de mettre en évidence que la reconnaissance est amplifiée quand elle va au delà du style télégraphique "merci" ou "bravo" ou "j'aime". J'en ai fait l'expérience récemment avec Isabelle Sentkar que je remercie publiquement ici pour l'inspiration qu'elle m'a donnée : elle m'a fait un retour argumenté et valorisant d'une action sociétale que nous venons de lancer avec mes compères du comité éditorial de laqvt.fr et de Novéquilibres.

Voici donc 10 gestes de la reconnaissance au quotidien, sous la forme d'un schéma et d'un diaporama. Etre reconnu au travail, un besoin vital. Sommes-nous d’éternels enfants en quête de compliments? Non. La reconnaissance professionnelle nous offre une appartenance à un groupe, nous permet de valoriser notre singularité, et nous aide à donner corps et sens à des activités de plus en plus dématérialisées. Hélène Fresnel Sommaire « En fait, tu n’as aucune compétence. Tu as juste de la chance. » Marc, 32 ans, commercial dans une grande banque européenne, a d’abord cru qu’il avait mal entendu. Comment son « N+1 » aurait-il pu dire ça en entretien annuel d’évaluation alors qu’il avait « explosé » ses objectifs ? Un désir légitime d’estime sociale Cet exemple extrême relève davantage du harcèlement que du quotidien rencontré par chacun d’entre nous, pourtant combien sommes-nous à attendre fébrilement ces fameux entretiens de fin d’année ?

Car, explique la psychanalyste et coach Hélène Vecchiali, « le travail est dans son étymologie lié à la douleur et à la difficulté. Des « bonnes notes » qui définissent notre valeur A découvrir. "L'absence de reconnaissance au travail démotive les salariés" [Express Yourself] Reconnaître le travail bien fait ou le bon service rendu n'est pas automatique. Nombreux sont les employés qui souffrent aujourd'hui d'un manque de reconnaissance et ne l'attendent plus de leur hiérarchie. Si ce sentiment de manque est dommageable, le besoin de reconnaissance est très personnel et les effets de la reconnaissance par conséquent très variés.

Dans une société qui met en valeur la personne la plus vue, la plus connue, la plus écoutée, la plus médiatique, le citoyen est incité à vivre davantage au dépend du regard des autres, faisant de la reconnaissance un moteur d'engagement très puissant. Du simple "merci" appris de nos parents à la promotion que le manager accorde à son collaborateur, la reconnaissance prend des formes très diverses.

C'est un geste gratuit, simple et bref qui manifeste la double attention du "donneur d'ordre" à celui qui fait : une première attention au travail effectué; une seconde attention à la personne qui l'a exécuté. Répondre au besoin de reconnaissance. Ce besoin, comme tous nos besoins, a une origine primitive: la reconnaissance favorisait la survie par la stabilité sociale et psychologique du groupe.Nous aspirons à recevoir le reconnaissance de nos accomplissements, de nos réussites, de ce que nous faisons bien, mais aussi la reconnaissance des difficultés, des obstacles que nous rencontrons et que nous dépassons, franchissons… ou non.

Nous subissons le manque de reconnaissance Le manque de reconnaissance est une des principales causes de stress exprimées par les salariés. Le besoin non satisfait de reconnaissance est à l’origine de beaucoup d’émotions, de sentiments et par ricochet de comportements négatifs (frustration, colère, imptience, agressivité, irritabilité, ressentiment, susceptibilité, dégoût, maussaderie, morosité et j’en passe) dont le trop-plein mène directement à la perte de motivation, au découragement et au stress. Nous participons activement au manque de reconnaissance. Reconnaissance au travail : le grand malentendu. Cet article est la suite de celui posté sur Manager Go!

Il y a quelques semaines. Un sondage et un échange collectif sur Viadeo – sur le hub du Gymnase du Management m’ont permis d’approfondir le sujet, je vous propose ici une restitution de cette intelligence collective. La surprise, c’est que les réponses révélaient une meilleure compréhension des attentes des collaborateurs que ce à quoi je m’attendais. Je cherchais des préjugés ! Sans doute les « répondants » appartenaient-ils à la famille des managers éclairés ? La question aux managers : les attentes en matière de reconnaissance au travail La question posée aux managers était : « Manager, d’après vous quelle(s) forme(s) de reconnaissance attendent vos collaborateurs ? Voici une synthèse des réponses données via le questionnaire. 1 – Signes de reconnaissance, marques d’appréciation et considération Valoriser une personne – reconnaître sa valeur – passe par des actions simples et gratuites : les signes de reconnaissance.

Évaluation professionnelle. Compilation thématique d’articles au sujet de la reconnaissance. C’est l’été ! Nous vous proposons à cette occasion notre compilation thématique d’articles de laqvt.fr de la saison 2016-2017 et le cas échéant des articles plus anciens, mais toujours d’actualité. La première partie est consacrée à un sujet central de la Qualité de Vie au Travail (QVT) qui a fait l’objet du plus grand nombre de publications cette saison : la reconnaissance.

A l’occasion de la publication de la 2ème édition de 10 gestes de reconnaissance au quotidien sur le blog lesverbesdubonheur.fr d’Olivier Hoeffel, nous avons décidé de décliner ces gestes pour le monde du travail. Voici un diaporama, avec une image cliquable pour chaque article. Voici les articles relatifs aux 10 gestes de reconnaissance au quotidien … du travail : Sur laqvt.fr, nous traitons régulièrement du sujet de la reconnaissance depuis la création du site en juin 2011. Les autres volets de notre compilation de l’été à ce jour : Volet N° 2 : La juste conscience Bonne lecture et bel été à vous ! Reconnaissance au quotidien : je te fais confiance. Après « J’aime », l’article de caroline Rome que j’ai beaucoup aimé, c’est avec « Je te fais confiance » que la ronde des mots du bien travailler ensemble se poursuit. Nous rappelons que nous avons conçu cette série d’articles sur la reconnaissance en écho à la publication de la 2ème édition de 10 gestes de reconnaissance au quotidien sur le blog lesverbesdubonheur.fr.

Il s’agit sur laqvt.fr de décliner ces gestes dans la vie au travail pour viser l’amélioration de la Qualité de Vie au Travail (QVT). Pour traiter de ce sujet, je me suis portée volontaire avec confiance en moi. Avec naïveté également, car j’ai bien failli manquer à la confiance de mes collègues du comité éditorial de laqvt.fr, qui comptaient sur moi. Accumulation d’impondérables : travail en plus, temps en moins, pharyngite printanière (banale mais éprouvante) et le pompon : la mort de mon ordinateur dans une chute spectaculaire. Et puis non, justement !

D’abord la confiance s’exerce dans plusieurs registres. La reconnaissance au quotidien – Je porte attention à toi (1) A l’occasion de la publication de la 2ème édition de 10 gestes de reconnaissance au quotidien sur le blog lesverbesdubonheur.fr, nous vous proposons de décliner ces gestes dans la vie au travail pour viser l’amélioration de la Qualité de Vie au Travail (QVT).

Voici la cinquième partie d’une série. Cet article est consacré au cinquième de ces 10 gestes de reconnaissance : « Je porte attention à toi ». Si le sujet de la reconnaissance porte sur toutes les sphères de la vie, et c’est bien l’objet des 10 gestes de la reconnaissance au quotidien de viser largement ces sphères, voyons en quoi le sujet de l’attention portée à autrui est génératrice de QVT dans le monde du travail et aussi d’efficacité. Porter attention à quoi ? La combinaison des habitudes, de la culture de l’urgence et de l’éclatement des collectifs enferme de plus en plus l’individu au travail dans sa propre réalité et ses propres difficultés à atteindre les objectifs de plus en plus individualisés qui lui sont assignés. La reconnaissance au quotidien – Je porte attention à toi (2) A l’occasion de la publication de la 2ème édition de 10 gestes de reconnaissance au quotidien sur le blog lesverbesdubonheur.fr, nous vous proposons de décliner ces gestes dans la vie au travail pour viser l’amélioration de la Qualité de Vie au Travail (QVT).

Cet article est consacré au cinquième de ces 10 gestes de reconnaissance : « Je porte attention à toi ». Il fait suite à l’article La reconnaissance au quotidien – Je porte attention à toi (1) Cette suite porte sur les liens entre attention, gratitude et expression de la reconnaissance, sur les liens entre attention, intention et action, et sur l’articulation des responsabilités et la question de la réciprocité en matière d’attention. Liens entre attention, gratitude et expression de la gratitude L’attention bienveillante est la source du meilleur en matière de relations humaines, de santé psychique et d’efficacité. Elle crée des spirales ascendantes. Liens entre attention, intention et action Les autres articles de la série :

La reconnaissance au quotidien – Merci ! A l’occasion de la publication de la 2ème édition de 10 gestes de reconnaissance au quotidien sur le blog lesverbesdubonheur.fr, nous vous proposons de décliner ces gestes dans la vie au travail pour viser l’amélioration de la Qualité de Vie au Travail (QVT). Voici la quatrième partie d’une série.

Cet article est consacré au septième de ces 10 gestes de reconnaissance : « Merci ! ». Vous est-il arrivé d’interpeller un inconnu pour lui demander un renseignement, « Pardon, Monsieur » ou « Excusez-moi, Madame » ? A ces mots, vous êtes estourbi par un « Bonjour ! Les petits mots de la civilité : des pièces en chocolat ? « Un seul mot, usé, mais qui brille comme une vieille pièce de monnaie : merci ! Les raisons de l’ambiguïté du « Merci ! Pour plusieurs raisons, « Merci ! C’est l’idée d’une compensation qu’évoque son origine latine mercedem (salaire, récompense), et par glissement merci exprime la reconnaissance. De la difficulté de dire « Merci !» De la nécessité de dire merci.

La reconnaissance au quotidien – Mon point de vue constructif. A l’occasion de la publication de la 2ème édition de 10 gestes de reconnaissance au quotidien sur le blog lesverbesdubonheur.fr, nous vous proposons de décliner ces gestes dans la vie au travail pour viser l’amélioration de la Qualité de Vie au Travail (QVT). Je prends le relais avec cet article consacré au neuvième de ces 10 gestes de reconnaissance : « Mon point de vue constructif », un geste valorisant, révélateur d’attention, et, de mon point de vue… un geste révélateur du bien travailler ensemble. En quoi le fait de donner son point de vue constructif représente un geste de reconnaissance ? L’expression en évoque d’ailleurs une autre… Des points de vigilance sont nécessaires mais le jeu en vaut la chandelle.

Point de vue constructif ou critique constructive ? Donner un point de vue c’est subjectif, mais neutre affectivement. On peut supposer qu’il soit différent d’un point de vue préalablement posé, mais il n’est pas nécessairement opposé. Adresser une critique est moins neutre. Reconnaissance au quotidien : propagation. Nous terminons cette série d’articles sur la reconnaissance en écho à la publication de la 2ème édition de 10 gestes de reconnaissance au quotidien sur le blog lesverbesdubonheur.fr. Il s’agit sur laqvt.fr de décliner ces gestes dans la vie au travail pour viser l’amélioration de la Qualité de Vie au Travail (QVT). Ce dernier opus est consacré au geste de reconnaissance donné du fait de la propagation d’informations relatives aux réussites d’une personne, ses recettes ou astuces, ses qualités, … Un levier extraordinaire de propagation : les réseaux sociaux Chaque fois que l’on retweete sur Tweeter, que l’on partage sur Facebook et sur toutes les formes de réseaux sociaux, c’est un signe de reconnaissance que l’on exprime vis-à-vis de celui qui nous a fait passer une information.

Peut-être que lui-même n’a fait que partager une information qui lui avait été partagée. C’est bien le principe de la propagation. Le propagation, ce n’est pas que sur les réseaux sociaux.