background preloader

L'art du questionnement

Facebook Twitter

« Jugez un homme par ses questions, plutôt que par ses réponses. » Voltaire

Il y a deux catégories de question.

Celle des "comment" qui cherche à comprendre le mécanisme, le processus, l'enchaînement des faits … Et celle des "pourquoi" (causalité) ou "pour quoi" (finalité) qui cherche à comprendre l'origine et/ou le but de ce qui existe. L'intérêt des questions idiotes. Les questions percutantes. Les questions socratiques soulagent les symptômes dépressifs.

De la puissance des questions socratiques dans le traitement de la dépression Inspiré par la maïeutique de Socrate, le questionnement socratique tend à semer le doute dans les modes de pensée figés des individus, pour relever les incohérences, les sources d’erreurs de jugement associés à des émotions négatives. En modifiant le cadre de pensée du « problème », le questionnement socratique fait émerger de nouvelles idées ou options dont la cohérence va être ensuite examinée. Une écoute attentive est nécessaire à la formulation de questions constructives. Le méta-modèle de la PNL donne un bel exemple de questionnement socratique et ses praticiens ont eu l’occasion d’en tester l’efficacité.

Il restait à le démontrer scientifiquement, ce qui est chose faite avec les résultats de l’étude « Therapist use of Socratic questioning predicts session-to-session symptom change in cognitive therapy for depression » publiée dans la revue Behaviour Research and Therapy (Braun et al., 2015). Selon M. Le Questionnement [David Lefrançois] Éthique. Maïeutique. L'exercice du questionnement. Entretien motivationnel. Anamnèse. Questioning. Intimité. Qualités managériales.

Livres

Podcasts. The Art Of Asking Questions. L'art de la question (qui aide) Le formateur explique, le mentor montre, le consultant propose, et le coach… pose des questions. Comment ? Ces énergumènes seraient rémunérés à demander les réponses à leurs clients ?! Si le coaching est l’art de poser les questions, c’est un art difficile, un art de la question juste et du timing, un art d’amener la question pour qu’elle résonne.

Dans une position dite “basse”, empreinte de naïveté, le coach questionne comme on sème. Dans les questions, tout est question… de stratégie, de musique, de silence pour accueillir la réponse. Question et empathie (ou l’art de comprendre sans comprendre) L’un des enjeux du coach, c’est de rejoindre un client dans ce qu’il vit sans toutefois adhérer à sa vision – sans quoi le coach n’apporte plus le recul nécessaire. Je me souviens de cette question, apprise dans mes premières gammes de coach : “en quoi est-ce un problème pour vous?” S’il ne pose pas la question, le coach choisit de lui-même une lecture de la situation.

Questions fermées Exemple : Relearning the Art of Asking Questions. Proper questioning has become a lost art. The curious four-year-old asks a lot of questions — incessant streams of “Why?” And “Why not?” Might sound familiar — but as we grow older, our questioning decreases. In a recent poll of more than 200 of our clients, we found that those with children estimated that 70-80% of their kids’ dialogues with others were comprised of questions. But those same clients said that only 15-25% of their own interactions consisted of questions. Why the drop off? Think back to your time growing up and in school. Because expectations for decision-making have gone from “get it done soon” to “get it done now” to “it should have been done yesterday,” we tend to jump to conclusions instead of asking more questions. Aside from not speaking up enough, many professionals don’t think about how different types of questions can lead to different outcomes.

Clarifying questions help us better understand what has been said. Funneling questions are used to dive deeper.