background preloader

Ethique

Facebook Twitter

Éthique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Éthique

Une autre approche du champ de l'éthique peut se faire en fonction de fondements, soit culturels, liés par exemple à la religion ou les traditions propres à un pays, un groupe social ou un système idéologique (on parlera dans ce cas d'Éthique descriptive), soit conceptuels et épistémologiques (on parlera dans ce cas de méta-éthique). La réflexion éthique peut se porter sur le passé mais aussi sur le présent (Éthique de la vertu) et l'avenir (Conséquentialisme). Elle n'est pas un ensemble de concepts abstraits et a les deux pieds dans le réel. En éthique rien n’est noir ni blanc, il faut donc nuancer les couleurs[6]. Dans la pratique, la démarche éthique consiste donc selon John Rawls à rechercher un équilibre réfléchi[7]. Étymologie[modifier | modifier le code] Contextualisation[modifier | modifier le code] L'éthique regroupe un ensemble de règles qui se différencient et complètent les règles juridiques.

Quelle est la différence entre éthique et morale? - Commission de l'éthique en science et en technologie. Les mots « morale » et « éthique » se rapportent à la sphère des valeurs et des principes moraux.

Quelle est la différence entre éthique et morale? - Commission de l'éthique en science et en technologie

Sont-ils synonymes? Ont-ils des significations distinctes? Différentes écoles de pensée existent sur cette question. Pour certains penseurs, « morale » et « éthique » ont la même signification : le premier provient d'un mot latin (« mores ») et le second d'un mot grec (« êthos ») qui, tous les deux, signifient « moeurs ». Pour d'autres, ces termes prennent des sens différents et ne sont pas équivalents. La morale réfère à un ensemble de valeurs et de principes qui permettent de différencier le bien du mal, le juste de l'injuste, l'acceptable de l'inacceptable, et auxquels il faudrait se conformer. « Ce que j'ai fait en dénonçant le harcèlement dont j'ai été témoin est conforme à la morale. »« La morale demande de redonner à chacun ce qui lui revient de droit. » À travers les époques et les cultures, des individus et des groupes ont défendu différentes conceptions de ces principes et valeurs.

L'exemple du courage et de la crainte par Socrate.

Morale

Acrasie. Eugénisme. The Brain's Role in Making Ethical Decisions - More Than Sound. Source: iStock/mattjeacock How can a leader’s intention steer a company toward – or away from – a society-harming path?

The Brain's Role in Making Ethical Decisions - More Than Sound

What happens to our own sense of ethics when people around us make morally questionable choices? What’s going on in your brain when you face a moral dilemma? How can emotional intelligence and Mindsight help us build our moral muscles? These are a few of the questions Daniel Goleman and Daniel Siegel explored in their first of Brainpower webcasts. A Leader’s Intention Dr. Is there something fundamentally undeveloped in a human who cannot know when they’re behaving immorally? Dr. To think about it from a brain point of view, as an individual, your brain makes lots of maps: maps of what you see and hear, linguistic maps, all sorts of maps.

Our Ethics in Conflict with Others’ Choices The two talked about the moral norms of organizations and situations where our ethics conflict with those of the people around us. Our Brains and Moral Choices Dr. Dr. Additional Resources. Le CCNE vu par son président, Jean-Claude Ameisen. Le Comité Consultatif National d’Ethique rend régulièrement des avis et des recommandations sur des « sujets de société liés à l’évolution des connaissances dans le domaine des Sciences de la Vie et de la Santé »[1].

Le CCNE vu par son président, Jean-Claude Ameisen

Cette instance « indépendante » était l’une des premières en son genre lors de sa création en 1983. Qui la compose ? Comment fonctionne-t-elle ? Quel est l’impact de ses avis et recommandations ? Jean Claude Ameisen, président du CCNE pour les sciences de la vie et de la santé depuis 2012 était auditionné en juin par la Commission CE autorités administratives indépendantes du Sénat. Le CCNE est composé de trente neuf membres bénévoles, nommés pour quatre ans. Ces trente neuf membres sont regroupés en trois instances : Depuis sa création le CCNE a rendu 123 avis (le 124ème sera rendu public ce 21 janvier). Pour connaître les derniers décryptages de Gènéthique sur les avis du CCNE, suivez les liens :

Livres

Baruch Spinoza. Premier site d'actualité bioéthique.