background preloader

Liberté de la presse

Facebook Twitter

Attentats de janvier 2015 : un an après. Depuis les attentats djihadistes de janvier 2015 – Charlie Hebdo le 7 janvier, l'Hyper Cacher le 9 janvier –, Réseau Canopé vous propose différents supports afin de susciter la discussion en classe, d'alimenter la réflexion avec les élèves et de travailler les thèmes associés tels le dessin de presse et la liberté d'expression.

Attentats de janvier 2015 : un an après

Le kit pédagogique # Je dessine, conçu en partenariat avec l’association « Dessinez, Créez, Liberté » et le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, révèle 27 dessins réalisés par des enfants et adolescents suite aux attentats de janvier 2015 et envoyés au journal Charlie Hebdo. C - www.pierrecarles.org. Peu de temps avant la mort de Georges Bernier, alias « professeur Choron », fondateur des journaux Hara Kiri et Charlie Hebdo (avec Cavanna), Pierre Carles, le dessinateur-réalisateur Éric Martin et le caméraman Eric Maizy filment Choron.

C - www.pierrecarles.org

Tout démarre en 2003 lorsque Martin, qui vient de dessiner l’affiche de « Volem rien foutre al païs », propose à Pierre Carles de réaliser un documentaire sur « le prof ». Martin avait collaboré avec Choron à la fabrication de son dernier livre Tout s’éclaire . Il lui avait également confié une rubrique dans le journal satirique Zoo dont il était le rédacteur en chef. On n’entendait plus beaucoup parler du professeur Choron à cette époque. Il avait été gommé de la photo de famille de Charlie Hebdo par Philippe Val, le nouveau directeur du journal. Huit mois plus tard, Choron rendait l’âme. Alain de Greef, l’ex-directeur des programmes de Canal +, à l’origine de la censure de Pas vu à la télé, est présent à l’avant-première du film. C'est dur d'être aimé par des cons.

Accueil du portail - Éduscol. De « Charlie » à Dieudonné, jusqu'où va la liberté d'expression ? « Pourquoi Dieudonné est-il attaqué alors que “Charlie Hebdo” peut faire des “unes” sur la religion ? » La question revient souvent. « Pourquoi Dieudonné est-il attaqué alors que Charlie Hebdo peut faire des “unes” sur la religion » ? La question est revenue, lancinante, durant les dernières heures de notre suivi en direct de la tuerie à Charlie Hebdo et de ses conséquences. Elle correspond à une interrogation d'une partie de nos lecteurs : que recouvre la formule « liberté d'expression », et où s'arrête-t-elle ? 1. La liberté d'expression est un principe absolu en France et en Europe, consacré par plusieurs textes fondamentaux. « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi », énonce l'article 11 de la Déclaration des droits de l'homme de 1789. « Toute personne a droit à la liberté d'expression. 2.

Le dessin de presse face à la censure : exposition - Depuis 1830, le dessin de presse et la caricature commentent l’actualité, défendent des opinions, accompagnent les polémiques, les crises politiques et les luttes sociales.

Le dessin de presse face à la censure : exposition -

Avant comme après la grande loi sur la presse de 1881, nombreuses ont été les entraves à la liberté d’expression, jusqu'au terrible drame du mercredi 7 janvier 2015. Quelles ont été les conséquences des différents types de contraintes juridiques, politiques, administratives ou économiques, sur le dessin de presse et les dessinateurs ? Conçue par Guillaume Doizy (Caricadoc), cette exposition richement illustrée a été présentée dans de nombreuses institutions en France et au Canada. Exposition présentée en avant-première en 2013 à Saint Pol sur Ternoise, dans le cadre du festival "Et si on parlait d'humour" et du Salon de la caricature et du dessin de presse ainsi que notamment fin 2014 à la bibliothèque Gérard Philippe de Champigny sur Marne.

Vous pouvez choisir de présenter TOUT ou PARTIE de l'exposition. Liberté de la presse : la fragile conquête. Les événements bouleversants qu’a connus notre pays dans les premiers jours de janvier appellent, provoquent, exigent diverses mises en perspectives.

Liberté de la presse : la fragile conquête

Au fil de nos prochains rendez-vous je vous inviterai donc à considérer notamment, de samedi en samedi, les relations compliquées des religions révélées avec les images au long des siècles, l’histoire politique des défilés et des manifestations, la résurgence inattendue de la notion d’indignité nationale, la portée des caricatures dans les sociétés successives.