background preloader

Bandes dessinées et albums

Facebook Twitter

Des BD, des albums qui traitent d'addiction. Pour un public jeune ou adulte.

Buzzkill. “la Guerre aux Drogues” - BD en ligne. La ballade des dangereuses. Cette bande dessinée, sous-titrée De l’autre côté du bar et publiée aux Editions Delcourt, propose un dessin assez naïf en contraste avec le récit qui est loin de l’être.

Pauline Perrolet a travaillé pendant deux ans comme barmaid dans un fameux bar branché de Bruxelles, le Bonne Heure, bar de nuit ouvert jusqu’à huit heures du matin, et qui accueille tous les noctambules prêts à passer une bonne partie de la nuit à se faire plaisir… Le récit est autobiographique, et nous raconte le quotidien et l’environnement d’une barmaid et de son entourage professionnel. Luigi, Mario, Stanley, Carlos, Gaëtan, Katrine et Javier accompagnent Pauline tout au long d’un récit qui ressemble plus à une étude sociologique qu’à un roman. Pauline a tout simplement des choses à nous raconter sur cette expérience de vie, qui visiblement l’a marquée.

Beaucoup de vie justement dans ce bar de nuit, avec les envies et besoins de chacun, de chaque côté du bar, de la vivre intensément. Les addictions, petites ou grandes, elles alimentent nos vies.

Souvent cachées aux autres, ces dépendances peuvent gâcher notre quotidien. Josep Busquet et Pedro J. Colombo imaginent Addiction ou quand les dépendances dérapent dans un album fou chez Akileos. Aujourd’hui les addictions envahissent les vies des gens. C’est le cas de Paquita qui est dépendante aux jeux de machines à sou. De son côté, Brigitte, responsable d’un laboratoire de parfumerie, est envahit par son travail, au point d’en négliger sa vie de famille.

Sophie perd tout son argent dans des parties de poker clandestin, au point d’être rackettée par des hommes un peu louche. Addict aux réseaux sociaux, un jeune adolescent filme une femme et un homme qui s’envoient en l’air dans une ruelle sombre. Enfin, une très belle femme noire ment du matin au soir sur sa vie professionnelle. Excellent album choral, Addiction emmène son lecteur dans un tourbillon de folie. Aidé pour les couleurs par Aintzane Landa, Pedro J. En savoir. Avec sa Chronique du 115, une histoire du Samu social, Aude Massot propose un beau reportage graphique sur la réalité de l’exclusion dans nos sociétés modernes.

Il est des réalités qu’on a parfois peine à voir. Soit parce qu’elles nous sont tellement familières qu’elles se rendent invisibles à nos yeux, ou que, devenues tellement gênantes on préfère les évacuer et comme on dit alors se voiler la face… C’est ainsi avec tous ces exclus qui hantent les rues et places de nos villes, pris dans le piège de l’exclusion. C’est ce sujet que la jeune dessinatrice Aude Massot, remarquée récemment dans Québec Land (Sarbacane, 2014) a choisi d’explorer dans un album témoignage, basé sur ses rencontres et ses expériences avec des responsables et des salariés du samu social.

Tout commence en juillet 2015. L’auteure prend alors contact avec le samu et obtient un rendez-vous avec son créateur, le médecin Xavier Emmanuelli. Il y a, dit-il, quatre grandes catégories d’exclus: Je bois donc je suis: les mécanismes neurologiques des addictions. Fiamma est sur Twitter, Facebook , Google+ , Instagram et à l’occasion de la sortie de son livre chez Delcourt en dédicace à Neurospin (Saclay) le 22 septembre à 17H30 Mille mercis au docteur Florence Vorspan, MCU-PH Département de Psychiatrie et de Médecine Addictologique Hôpital Fernand Widal (Paris).

Je bois donc je suis: les mécanismes neurologiques des addictions

En résumé: Nous avons quelques milliards de neurones, 95% d’eux utilisent comme neurotransmetteur le glutamate (excitateur) ou le GABA (inhibiteur). Les neurones qui fabriquent et diffusent des monoamines (dopamine, sérotonine, nordrenaline principalement) ne sont qu’une poignée (quelques milliers). Leurs corps cellulaires sont tous situés dans le mesencephale (notre cerveau moyen), groupés en amas, mais ils envoient des projections (axones) qui vont libérer des neurotransmetteurs dans différentes aires cérébrales où ils régulent le niveau d’activité de régions entières. Quand les vacances d’été ne sont pas de vraies vacances… Soleil Lewin passe l’été dans un village de retraités de Floride en compagnie de son grand-père.

Elle y fait la rencontre d’un nouvel ami qui lui fait découvrir les bandes dessinées et toute une gamme de super héros dont elle ignorait jusque-là l’existence… Au fil des jours, Soleil, forte de ses nouvelles expériences, se rappelle les événements qui ont précédé son voyage. Elle revoit des moments pénibles… Le frère de Soleil abuse de drogues et d’alcool. Ses problèmes rejaillissent sur la famille au complet et sur Soleil qui finira par en avoir assez de garder le silence…