background preloader

Dmabboux

Facebook Twitter

Dominique MABBOUX-STROMBERG

Physique de la musique. TRAITÉ de PHYSIQUE DE LA MUSIQUE 1.

Physique de la musique

Les signaux périodiques Un signal périodique quelconque se décompose en une somme infinie de ses harmoniques entiers 0, 1, 2, 3, 4,... appelée série des harmoniques ou série de Fourier du célèbre mathématicien français Joseph Fourier (Auxerre 1768 - Paris 1830). LilyPond – Music notation for everyone: LilyPond... music notation for everyone. Music notation for everyone. Manuel de Frescobaldi - Frescobaldi Project. (Frescobaldi 1.x User Guide) Frescobaldi est un éditeur léger et puissant pour les partitions musicales LilyPond.

Manuel de Frescobaldi - Frescobaldi Project

Ce manuel est écrit par Wilbert Berendsen et documente Frescobaldi version 2.0.5. Traduit par Valentin Villenave, David Bouriaud, Ryan Kavanagh, Raphaël Doursenaud et Philippe Massart. Comment obtenir de l'aide dans Frescobaldi Dans la plupart des fenêtres de dialogue, vous pouvez cliquer sur un bouton Aide ou appuyer la touche F1. Table des matières. GNU LilyPond – Manuel de notation : GNU LilyPond — Manuel de notation. Introduction à LilyPond. Un livre de Wikilivres.

Introduction à LilyPond

Ce wikilivre se trouve sur les étagères informatique et arts. LilyPond Réalisez des partitions irréprochables LilyPond est un logiciel libre et gratuit de description musicale. À partir de la description du morceau (mélodie, rythme, harmonie…), le logiciel peut générer : Physique de la musique 2. Jusque vers 1750 la musique était considéré comme l'art de l'harmonie et se décrivait par des modèles mathématiques.

Physique de la musique 2

Physique de la musique. L'harmonique 2 appelé l'octave, est souvent l'un des plus fort harmonique pour la plus part des timbres.

Physique de la musique

Deux sons séparés par une octave ont donc une affinité très grande, le plus aiguë étant généralement partie constituante de l'autre. L'harmonique 3 est souvent l'un des plus fort harmonique après l'harmonique 2 pour la plus part des timbres. Deux sons séparés par un intervalle 3 ont donc une grande affinité, le plus aiguë étant généralement partie constituante de l'autre. Et ainsi de suite..., mais généralement de moins en moins fort pour les harmoniques de plus en plus élevée.

Pour une mathématique constructive expérimentale. Introduction Le commencement L'efficacité La construction informatique 1) Introduction Les mathématiques sont comparables à un jeu de construction où chaque étape peut être validé par un procédé mécanique.

Pour une mathématique constructive expérimentale

L'interpreteur. Introduction Les objets généraux Le langage de programmation intermédiaire Les entiers Les objects 1) introduction Un programme qui se veut non seulement satisfaire la cible exterieur pour laquel il a été créé, mais également accroître la capacité interieur du programmeur à programmer, se présentera comme un framwork composé d'une multitude de modules interopérables.

L'interpreteur

En effet, deux qualités essentielles apparaissent à la base des constructions les plus expressives, dites libres. L'odinateur. Le bit L'octet La mémoire physique Le mot d'adressage L'adresse d'un bit Le processeur Le système d'exploitation UNIX Le processus et le programme L'ordinateur comtemporain comprend une mémoire qui est organisée de la façon suivante : 1) Le bit La plus petite quantité de donnée informatique est le bit.

L'odinateur

Structuration informatique par le haut. La décomposition en modules exécutables Qu'est-ce qu'un module exécutable La structure mathématique du premier ordre La présentation d'une structure Le langage d'une structure La théorie d'une structure La structuration Les série finies Les série infinies L'héritage 1) La décomposition en modules exécutables L'open source nous permet d'obtenir les sources, de les modifier ou simplement de les paramétrer, et de les recompiler.

Structuration informatique par le haut

Seulement ces moyens sont complexes et nécessite des compétences avancées en matière de programmation de la part de l'utilisateur : une perte de l'information haute se produisant toujours du fait de l'absence de norme et de la non unification des méthodes de développement, seuls amènent de garantir où trouver cette information haute dans un code source. Structuration informatique par le bas. Les pointeursLe type pointeur récursif T@L'adressage indirecte recurcif @Le type graphe à 1 générateur @Les blocsLe type pointeur T* Le type structure struct{T,R,S...}Combinaisons de structure et de pointeurs récurcifsLe type pointeurs mixtes pointeurMixte{...}Structures récurcives par le biais de pointeurs mixtesLe type tableau T[n]Le type tableau fini T[µ]Les types tableau infini T<n> et T<µ>Les types tableau infini d'index typés (A-->B)<n> et (A-->B)<µ>Le type structure autogénérée StructAuto f(int x){...}Les types BlocDynamique, StructDynamique n, StructDynamique et StructAutoLe type type Conclusion La structuration informatique consiste à créer des petits objets suffisaments généraux pour pouvoir être utilisés de multiple façons possibles, trés fréquemment, et avec la plus grande et libre expression possible, nécessitant une forte interopérabilité.

Structuration informatique par le bas

Programmation en C++ Types élémentaires Types entiers à taille définie Types dérivés Les pointeurs Les tableaux Les structures Les unions Les champs de bits Variables Calcul d'adresse & Allocation déclarative Les variables static et extern Allocation dynamique Conversion de Type Fonctions Instructions Méthode de programmation Les modules en C++ La classe canonique en C++ Norme de programmation Les objets fondamentaux Le Ens32 La Pile La File Le Land La Mem Les couches logiciels Les fondements du developpement informatique Le livre de bords La phase de test La documentation et le langage. Peter PRINZ & Ulla KIRCH-PRINZ, "C précis & concis", O'REILLY, 2002 Claude DELANNOY, "Programmer en langage C++", Eyrolles, quatrième édition, 1998 Henri GARRETA, "C: Langage, bibliothèque, applications", InterEditions, 1992 Nous allons décrire le langage C++ un peu comme s'il était intérprété directement par la machine.

Ce langage est resté proche de la machine. 1) Types élémentaires char char * Philosophie et construction. 1) Philosophie et construction Pour construire nos structures de données et définir notre langage formel, nous devons procéder à une construction rigoureuse de notre mathématique, comme l'on fait le groupe Bourbaki, mais avec une autre optique, celle de la constructivité des objets et non des démonstrations. Notre recherche sera guidée par trois principes ; un principe de constructivité, un principe entropique qui reste à définir, et un principe de psychogenèse qui est une sorte de réflexion métaphysique ou psychanalytique (selon la place que l'on prend) à la quelle on ne peut se dérober si on veut expliquer les motivations profondes de la création, ainsi que la source du mouvement. Il y a toujours une part irréductible de choix par laquelle nous devons passer nous dit le philosophe. L'égocentrisme émanant de la psychogenèse devient vite un obstacle.

Tout système de pensée possède-t-il sa faille ? Représentation des données. La représentation des données Psychogenèse Groupes de transformations Relations d 'équivalence Fonctions symétriques Les choix du langage formel sont liés aux choix des structures de données. Les ensembles générateurs. Au départ il y a un langage L d'opérateurs d'arité fixé qui est par exemple : L = {x, y, s(.), r(.), f(.,.), g(.,.)} A partir de cet ensemble d'opérateurs, on peut construire d'autres opérateurs, mais tant qu'on ne les aura pas nommés, on ne les appellera pas opérateur mais simplement formule, la formule de leur définition. Et une formule est un programme. Il est composé d'opérateurs de L selon un mode de construction : 1) Composition close d'opérateurs, exemple : f(s(x),y) 2) Composition terminale-close d'opérateurs, exemple : f(f(y,.),.) 3) Compositions parallèles d'opérateurs, exemple : f(s,g(r,s)) 4) Composition close d'opérateurs avec numérotation des variables, exemple : fs1gr1s1 5) Composition classique d'opérateurs : (u,v)-->f(v,s(u)) ....

La calculabilité des ensembles. En mathématique un des concepts clef est l'ensemble. La théorie des ensembles est rendu non constructive à cause de l'axiome du choix qui est utilisée presque partout. Nous préferons à la notion d'ensemble, la notion de collection, où davantage, la notion de configuration qui intègre les relations combinatoires qui existe entre les différents éléments de la collections. Les fondements de l'informatique, et l'énumérabilité. Les ensembles et la dénombrabilité. Le paradoxe de Russel La non dénombrabilité de P(N) Les opérateurs booléens. La Logique. Logique du premier ordre. Statistique, réseaux de neurones. Statistique booléennes. 1) Introduction Le calcule des probabilités est un calcul combinatoire. Il s'agit de compter toutes les combinaisons satisfaisant certaines propriétées. Probabilité et quantité d'information. Probabilité et quantité d'information. Probabilité et quantité d'information.

Algorithme biomimétique. Document sans nom. Ruby-Doc.org: Documenting the Ruby Language. 37. Le langage Ruby. Ruby. Aperçu. Document sans nom. StringA4. Référence Debian. Bash Reference Manual. Guide avancé d'écriture des scripts Bash. Référence POV-Ray - index. POV-Ray par Oceis. Trans.pov. Didacticiel pour POV-ray : cours, exemples, astuces ... Mike's Little Web Page. Astronomie. Celestia: Home. Start [Skychart]


  1. a_msika Mar 25 2013
    Bonjour, il n'est pas possible de relier une perle à plusieurs perles. Mais vous pouvez en placer une dans plusieurs pearltrees :)
  2. dmabboux Mar 25 2013
    Bonjour, est-il possible de relier une perle par plusieurs chemins, de telle sorte que cela forme un graphe orienté plustôt qu'un arbre. Et merci
  3. a_msika Mar 21 2013
    Bonjour, bienvenue sur Pearltrees. Tu peux maintenant cultiver tous tes intérêts. Ajoute des perles et prends celles que tu découvres chez les autres. Tu les retrouveras sur iPhone, iPad ou n'importe quel ordinateur. Si tu as des questions, réponds à mon commentaire. Bonne découverte !