background preloader

Browser

Facebook Twitter

Google : les internautes peuvent télécharger tout leur historique de recherche. Google Makes it Easier to Search on Your Phone. It’s hard enough to conduct a Web search on a smartphone without the results being at best, irrelevant or at worst, indecipherable. But so often they are both. Today, Google announced that it is rolling out a fix to improve how people view mobile search results. Specifically, it is updating the algorithms that display URLs in search results to better reflect actual Website names. According to a blog post by software engineer Bartlomiej Niechwiej and product manager Rob Ennals, “Well-structured URLs offer users a quick hint about the page topic and how the page fits within the Website.”

The new format reveals the real-world name of the site instead of the domain name, and the URL structure of sites in a breadcrumbs-style format. new -> old In addition, Google is unveiling support for schema.org structured data for Websites to signal to the algorithms how to substitute Website names for domain names, and the URL structure as breadcrumbs Featured image by Shutterstock. Chrome : la version 42 embarque une API Push. La nouvelle version du navigateur Google est disponible par les moyens habituels. Le vernis ne change pas beaucoup, mais sous le capot, les choses évoluent, comme le précisent les notes de version de cette nouvelle mouture. La version 42 de Chrome propose de nouvelles extensions, des apps et des API, dont l’une d’elle permet de pousser des contenus (Push API). Cela permet aux administrateurs des sites web de proposer l’envoi de notifications à leurs utilisateurs, s’ils le souhaitent, et ce même si les applications concernées ne sont pas actives.

Pour ce faire, un code Javascript nommé « Service Worker » fonctionne en permanence en arrière-plan du navigateur pour récupérer les alertes sur les serveurs web. 45 bugs de sécurité ont également été corrigés, 5 d’un niveau critique et 8 d’un niveau moyen. Enfin, Chrome 42 désactive par défaut le plugin Java, basé sur l'architecture obsolète NPAPI. Cette nouvelle version est disponible pour les systèmes d’exploitation Windows, Mac OS X et Linux. J-13. Pourquoi la mise à jour de Google du 21 avril est si importante - JDN. Google a prévenu : dans 2 semaines, la mise à jour "mobile friendly" va modifier les résultats que remonte son moteur sur mobile. Un graphique résume l'importance de l'enjeu. Annoncer la date d'une mise à jour majeure est inhabituel pour Google, mais le moteur a pourtant officiellement annoncé, plusieurs semaines en amont que le 21 avril prochain, son algorithme va être significativement modifié.

Sur mobile, le classement des résultats va être modifié : il privilégiera les pages que le moteur juge optimisées pour mobile, et qui bénéficient à ce titre du label "site mobile" (mobile-friendly en anglais). Un label qui vient récompenser les pages bien pensées pour les smartphones et qui s'affiche à côté des résultats, en gris, sur mobile depuis décembre dernier. Avec cette mise à jour du 21 avril, ce label devient un nouveau critère, officiel, de l'algorithme du moteur. Google va donc s'en servir pour classer les résultats sur mobile.

Pigeon : ce que l'on sait sur l'algo que Google doit déployer bientôt en France. Mise à jour majeure, Google Pigeon a impacté le SEO Local dans les pays où elle a été déployée. Rappel de ce qu'en a dit Google, et de ce qui a pu être observé. [Article mis à jour le 05/06/2015] Google a confirmé que Google Pigeon avait bien été déployé en France.

Pigeon est le nom d'une mise à jour importante de l'algorithme de Google qui a modifié ce qu'on appelle le référencement local, c'est-à-dire les résultats que remonte le moteur pour les requêtes associées à un lieu (même implicitement). Google Pigeon a été déployé aux Etats-Unis le 24 juillet 2014, et dans les autres pays anglophones fin 2014 (le 22 décembre). Google n'a publié aucune annonce officielle concernant cette mise à jour. Caractéristiques officielles : ce que Google a dit sur Pigeon Si rien n'a été publié sur les blogs officiels, Google a toutefois pu donner à Barry Schwartz quelques détails sur cette mise à jour. Les conséquences de Pigeon observées par les spécialistes Les conseils d'un spécialiste. Chrome : les sites Web pourront bientôt vous envoyer des notifications.

01net. le 16/03/15 à 12h13 Google vient de publier la version bêta de Chrome 42. Cette nouvelle mouture va faire des heureux chez les développeurs Web car elle intègre une fonctionnalité particulièrement intéressante : l’envoi de notifications. C’est une pratique très courante pour les applis mobiles, et même pour les extensions de Chrome, mais encore peu utilisées sur le Web.

L’interface de programmation Push API, désormais intégrée dans Chrome, permet de faciliter cet usage. Après avoir donné leur accord, les utilisateurs d'un site Web pourront recevoir ses notifications, même s’ils ne sont pas en train de le consulter. Un exemple d'alerte sur Chrome 42 Ce procédé est obtenu grâce à un code Javascript baptisé « Service Worker », qui tourne en permanence en arrière-plan dans Chrome et peut récupérer directement des alertes auprès d’un serveur web. D’autres nouveautés mineures font également leur apparition dans Chrome 42 bêta. Microsoft Officially Brings An End To Internet Explorer | UPROXX. We’d been hearing reliable rumors, but Microsoft has made it official. When Windows 10 arrives, Internet Explorer is officially being retired. It is, as we’ve noted, overdue. Internet Explorer has been left behind by, well, pretty much everybody else on the market when it comes to technology. It doesn’t even support extensions.

IE has largely endured, thanks to people refusing to upgrade their computers. In its place, Microsoft is debuting what it’s calling “Project Spartan,” a newly designed web browser that will presumably be more like Chrome and Firefox. IE isn’t entirely dead; it’ll be included in some versions of Windows 10 to ease enterprise customers into using a browser that isn’t terrible.