background preloader

#Social tv, second screen

Facebook Twitter

La SocialTV sur Vine et Instagram : retour sur les cas marquants. Acteurs Published on janvier 28th, 2014 | by Philippe KHATTOU En SocialTV, on a coutume de dire que : Twitter est l’endroit où l’on parle d’un programme TV => le live.Facebook est l’endroit où l’on explique pourquoi on regarde tel ou tel programme => l’avant et l’après. David Hayes, chargé du Divertissement chez Tumblr, rajoute que: « Tumblr, Vine, Pinterest … sont les endroits où l’on s’exprime en créant des contenus sur le programme regardé (UGC ou User Generated Content) ». Et il est vrai que ces plateformes alternatives proposent des fonctionnalités spécifiques, qui vont favoriser la création, le storytelling, le transmédia, l’expression d’un sentiment ou favoriser l’engagement envers un personnage, une chaîne, un programme … Toutefois, la présence sur plusieurs plateformes peut être coûteuse voire contre-productive, surtout lorsque l’on regarde le nombre d’utilisateurs des réseaux sociaux en France et à l’étranger : Vine Vine étant plus récent, il est plus risqué de s’y aventurer.

Twitter, quel impact réel sur les audiences TV ? The Voice : un bel exemple de correlation entre l'audience TV et l'audience sociale, mais dans quel sens ? - D.R. Selon cette étude de Nielsen et Social Guide, réalisée à partir de plus de 140 programmes, Twitter apparaît comme l’une des trois variables significatives susceptibles d’influencer l’audience des émissions TV. Les deux autres variables étant les audiences de l’année précédente et le niveau du budget publicitaire. En clair, l’augmentation du nombre de tweets autour d’une émission provoque une hausse de l’audience TV.

Une relation de cause à effet que Nielsen a quantifié : chez les 18/24 ans, une hausse de 8,5% du volume de tweets se traduit par une augmentation de l’audience de 1%. chez les 35/49 ans, c’est une hausse de 14% du volume des tweets qui entraîne une augmentation de 1% de l’audience. L’analyse américaine tend à démontrer que les 18/24 ont un impact sur l’audience plus rapide aussi bien pour les débuts de saison que pour les épisodes intermédiaires. @plechevallier. TV : le 2nd écran devient le 1er ! (réactualisé avec lien vers les slides du Sommet) Un seul écran ne suffit plus à notre nouvelle consommation télévisuelle.

Et les deux phénomènes à la mode du moment, TV connectée et Social TV, ont au moins un grand point en commun : leur dépendance croissante vis-à-vis d'un écran compagnon, appelé "le second écran", qui --dans les faits-- devient de plus en plus le premier ! Réunis en marge du CES à Las Vegas, les professionnels du secteur, qui continuent de tâtonner, ont fait le point hier sur un nouveau format et un écosystème naissant et prometteur, à l'occasion d'un "Sommet du 2nd écran" qui a fait salle comble. En voici les principaux enseignements : Usages : le phénomène est massif, rapide et va prendre de plus en plus d'importance ! 35 millions de tablettes se sont vendues à Noël aux USA ! Parmi eux : 40% cherchent des infos supplémentaires sur le programme TV, 20% font des courses en ligne et 46% consultent les réseaux sociaux.

Les facteurs de croissance sont connus : Oui et non ! "Danse avec les stars" et la social TV : de l'art de réinventer l'émission pour le web. Social TV, ou 36-15 "maman-je-passe-à-la-télé" ? En septembre 2012, je consacrais sur ce blog une note au sujet "Social TV ou simple Tweet TV ? ", qui mettait l’accent sur l’aspect superficiel des premières tentatives de social media live menées en télévision. Presqu’un an et demi plus tard, le sujet est toujours prégnant, alors que le Social Media Club lui consacre ce lundi une session.

Le simple angle de la question posée est assez explicite : "La social TV : miroir du public ou miroir aux alouettes ? ". En effet, autant l’ambition était grande autant le résultat est assez décevant. La plupart des émissions tv qui installent ces dispositifs les utilisent de façon light, mécanique et mesurée. Le tweet-pushing, le speed-pushing quasi généralisé C’est donc aussi plus communément ce que j’appelle la tentation du "speed pushing".

Speed : car comme l’exercice du speed dating, il s’agit d’un dispositif pressé et partiel. Mais la déception ne s’arrête pas là. Et aussi du… speed working jeunesse du dispositif : C. Dés lors, que faire ? [Expert] Les clés de la social TV, par Cyrille Frank. NPA Consulting présentait mardi 16 avril ses nouveaux outils de mesure de la social TV. Le cabinet livrait auparavant ses “clés” de compréhension du phénomène. L’occasion de mettre à mal quelques idées reçues sur la télévision sociale. 76 % des personnes regardent désormais la télévision avec un smartphone ou une tablette dans les mains. Le développement du “second écran” dont certains estiment d’ailleurs qu’il est devenu le premier explique l’engouement actuel pour la social TV. Le nombre de tweets en rapport avec un programme télé s’est élevé à 8,2 millions en mars 2013. Cela représente une augmentation de 270%, en moins d’un an (environ 3 millions de tweets échangés sur la tv en juin 2012 – Source Mesagraph).

Le record du nombre de tweets échangés autour d’une émission s’élève à 1,5 millions, lors des NRJ Music Awards. 691 000 personnes ont laissé au moins un commentaire sur Twitter en mars 2013, soit +80% par rapport à juin 2012. NPA a analysé plus de 600 programmes sur un an.