background preloader

Empowerment/économie/société

Facebook Twitter

Meritocracy is a massive lie: Race, inheritance and the the truth about the rigged American dream. Once a process of economic polarization begins, it is very hard to turn it around.

Meritocracy is a massive lie: Race, inheritance and the the truth about the rigged American dream

Attitudes harden, fear grows on fear; as people polarize geographically, they begin to know less and less of each other, and become more fearful and more distrusting of each other. Free market rhetoric stops being ridiculed as it was in the 1950s, when economists described events in the late 1920s as free market madness. It is only under rising prejudice that it becomes acceptable again to have many people looking for work all the time, and changing jobs frequently, as the workless become seen as part of the ‘oil’ that makes the whole machine work smoothly. It takes a long time again for people to realize that jobs being lost and gained around the world, or relocated, results in huge gross turnover of human lives for small net increases in apparent productivity.

Road building and social polarization in Britain led to more road use. Grèce. Une morale pour temps précaires. Pourquoi les pauvres ne votent pas en fonction de leur intérêt économique. Qu'on se le dise: les citoyens économiquement les plus modestes ne sont pas toujours fans des politiques de redistribution.

Pourquoi les pauvres ne votent pas en fonction de leur intérêt économique

Du moins si l'on en croit leur vote. La politique française enfermée dans la caverne de Platon. Un revenu universel pour en finir avec le capitalisme ? Article coécrit avec Aurélien Beleau, doctorant en économie et économiste attéré Un revenu de base, garanti de manière inconditionnelle pour tout le monde : une utopie à portée de main ?

Un revenu universel pour en finir avec le capitalisme ?

La France est un pays riche, à ce titre il peut paraître légitime d’attendre d’elle qu’elle garantisse une vie décente à chacun de ses habitants. Mais rapidement des questions surviennent. La première et la plus naturelle est : quel type de revenu et avec quel financement ? Il y a bientôt un an, le BIEN (Basic Income Earth Network) Suisse et Génération Grundeinkommen ont lancé une initiative populaire pour un projet de loi visant à instaurer un revenu de base universel.

ENTRETIEN AVEC JEAN-CLAUDE MICHEA. Le consensus de Paris : la France et les règles de la finance mondiale. Notes Pour deux excellents aperçus, cf.

Le consensus de Paris : la France et les règles de la finance mondiale

Eric Helleiner, States and the Reemergence of Global Finance : From Bretton Woods to the 1990s, Ithaca, Cornell University Press, 1994, p. 33-38 et Barry Eichengreen, Globalizing Capital : A History of the International Monetary System, Princeton, Princeton University Press, 1996, p. 3-4 et 93-94. Politique et démocratie participative. Faire la loi, ensemble. Les élites débordées par le numérique. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laure Belot Septembre 2013.

Les élites débordées par le numérique

Un bijoutier niçois tue son agresseur et reçoit, en cinq jours, plus d’un million de soutiens sur Facebook. Massif, ce mouvement numérique a laissé l’appareil d’Etat « comme une poule avec un couteau », avoue aujourd’hui un membre d’un cabinet ministériel. « Devant ces nouveaux usages en ligne, ajoute-t-il, nous avons du mal à formuler des réponses. » Qu’il y ait eu ou non manipulation des chiffres, cette mobilisation hors norme est intéressante, quand on sait qu’un rassemblement en soutien au bijoutier, organisé à Nice le 16 septembre, n’a pas réuni plus de 1 000 personnes. « On a toujours relié manifestation physique et soutien affectif, observe le PDG d’Ipsos, Jean-Marc Lech. Or le numérique entraîne une révolution de l’appréhension sociologique. » Lire : François Hollande exprime ses vœux de Noël sur Twitter. Doit-on sauver le soldat Lordon ? Débat — RAGEMAG ouvre ses colonnes aux penseurs afin qu’ils puissent apporter leur contribution aux débats culturels contemporains.

Doit-on sauver le soldat Lordon ?

Comment Bourdieu éclaire « Game of Thrones » (et vice-versa) Tribune On mesure souvent le succès de la série « Game of Thrones » (en français « Le Trône de fer ») à ce qu’elle est la plus piratée.

Comment Bourdieu éclaire « Game of Thrones » (et vice-versa)

Au-delà de sa très large diffusion, la série, qui décrit l’affrontement entre plusieurs familles pour la domination du royaume imaginaire de Westeros, est par ailleurs devenue une sorte de référence pour décrire les luttes de pouvoir. Vers un empowerment à la française ? C’est peu dire que le rapport de Marie-Hélène Bacqué et Mohamed Mechmache, remis au ministre délégué à la Ville en juillet 2013, était attendu [1].

Vers un empowerment à la française ?

On assistait depuis les émeutes de l’automne 2005 à un remarquable emballement de professionnels de la politique de la ville et du travail social autour de l’idée d’empowerment. Instruits sur les pratiques nord-américaines de développement urbain et social par des travaux français, ces professionnels se sont emparés avec ferveur de cette notion riche de promesses pour transformer le rapport des institutions avec les populations marginalisées des villes.

La vitesse de propagation de ce nouveau lexique n’allait pas sans risques. D’abord celui de devenir le dernier conformisme dans une politique de la ville qui en a connu d’autres. Ensuite, et surtout, celui de voir la floraison des discours tourner à vide car en décalage à peu près complet avec la réalité inchangée des pratiques institutionnelles.