background preloader

Deswattinesmarie

Facebook Twitter

Deswattines Marie Astrid

Contre la réforme du collège et les formations : la lutte continue ! Alors que la mise en oeuvre autoritaire et managériale des formations que nous dénoncions avant les vacances se généralise, SUD éducation renouvelle son opposition à la reforme du collège et à la mise en place des formations.

Contre la réforme du collège et les formations : la lutte continue !

Vous trouverez ci-dessous le matériel de SUD éducation et les derniers appels intersyndicaux. Réforme du collège : les enseignants fourbissent leurs armes. Face au « mépris » que leur oppose la ministre de l’Education nationale et constatant que la détermination de leurs collègues est « intacte », les syndicats de l’enseignement secondaire public et privé opposés à la réforme du collège, à commencer par FO, ont décidé de faire monter la mobilisation d’un cran. « La page n’est pas tournée ».

Réforme du collège : les enseignants fourbissent leurs armes

La détermination des enseignants pour obtenir l’abrogation de la réforme du collège reste « entière », l’unité des organisations syndicales qui représentent 80% de la profession (seules la CFDT et l’UNSA soutiennent la réforme) pour y parvenir aussi, et la ministre de l’Education nationale ferait bien de ne plus traiter cela par le « mépris », car la possibilité d’une nouvelle grève plus forte que les précédentes est en discussion dans toutes les assemblées générales qui se tiennent dans les établissements. Tel est le message délivré par l’intersyndicale du second degré lors d’une conférence de presse ce 12 novembre. Manifestation pour l’abrogation de la réforme du collège. Plusieurs dizaines de milliers de manifestants, dont au moins 7 000 sous les banderoles de FO, ont défilé à Paris le 10 octobre pour l’abrogation de la réforme du collège.

Manifestation pour l’abrogation de la réforme du collège

Plusieurs unions départementales et fédérations FO avaient appelé les salariés à se joindre à la manifestation des syndicats d’enseignants opposés à la réforme du collège. Pascal Pavageau y représentait la confédération en tête du cortège FO. Aux côtés des professeurs, des parents avec leurs enfants étaient présents. Réforme du collège : pas de vacances pour la mobilisation. Après la manifestation nationale du 10 octobre pour l’abrogation de la réforme du collège, la quasi-totalité des syndicats enseignants, représentant 80% des professeurs des lycées et collèges, dont les syndicats FO, se sont réunis le 13 octobre pour décider de la suite de la mobilisation.

Réforme du collège : pas de vacances pour la mobilisation

Ils ne désarment pas, et ce ne sont pas les vacances scolaires de la Toussaint, qui commencent à la fin de cette semaine, qui pourront les détourner de leur objectif. Ils ont décidé d’appeller leurs collègues, dans l’immédiat, à « organiser le refus collectif de s’impliquer dans les formations-formatages proposées pendant les congés d’automne comme à la rentrée, à refuser toute anticipation de la réforme, à développer toutes les initiatives locales propres à bloquer sa mise en place (…) à se réunir en assemblées générales, et à débattre de l’action, incluant la grève.

Réforme du collège. Programmes : trop ancrés dans la réforme (US mag 754 - sept 2015) Les projets de programmes du collège devraient être présentés au Conseil supérieur de l’éducation des 7 et 8 octobre.

Programmes : trop ancrés dans la réforme (US mag 754 - sept 2015)

Des délais inacceptables ! Pour le SNES-FSU, un tel calendrier est inacceptable : comment imaginer qu’un travail sérieux en lien avec les enseignants puisse être mené en seulement dix jours sur un document de 375 pages ? Concertation tous azimuts La façon dont se sont déroulées les commissions spécialisées école et collège cette semaine en est l’illustration : mépris pour les représentants des personnels entassés dans une salle trop petite, les documents sur les genoux puisqu’il n’y avait pas de tables disponibles ; renvoi par l’administration à des arbitrages ultérieurs au plus haut niveau sur les amendements qu’elle juge par ailleurs trop nombreux. Si ces programmes sortent de la logique du socle de 2006 (double prescription socle/programmes), que le SNES-FSU avait dénoncée, ils posent problème car la plupart des disciplines manquent de repères annuels.

Formations à la réforme : témoignages. Témoignage n°1 - Blog de Monsieur Samovar : Comment survivre à une réunion de formation sur la réforme du Collège Le 20 octobre 2015 6h20 : La sonnerie de mon réveil m’arrache à un rêve mettant en scène Sigourney Weaver et une douzaine de pancakes.

Formations à la réforme : témoignages

Alors que je me maudis d’avoir oublié de déprogrammer la diabolique machine durant les vacances de la Toussaint, je me rappelle que ma conscience professionnelle et mon masochisme m’ont poussés à accepter la réunion dont j’ai parlé en termes éloquents ci-dessous. C’est marrant comme le lyrisme s’évanouit quand on ne sait pas vraiment où se trouve son visage au petit matin. 7h45 : Je prends le métro en essayant d’ignorer le vol de corbeaux qui ricane autour de moi. 8h45 : Arrivée sur les lieux de la formation avec un collègue que j’ai réussi à convaincre de m’accompagner et que, pour garantir son anonymat, nous appellerons Nightwing, qui est quand même le sidekick le plus classe de Batman. Réforme du collège et formation : modalités d'action, témoignages. La lutte contre la réforme du collège continue, notamment via les formations.

Réforme du collège et formation : modalités d'action, témoignages.

Vous trouverez ci-dessous trois possibilités d’action. Témoignages : ici. Les plans de formation varient selon les académies : tous les collègues sur site, en vagues de collègues par bassins etc. Certains sont en cours, d’autres ne commencent qu’au printemps. Plusieurs modalités d’action sont possibles, à discuter avec les collègues de votre établissement, en choisissant celle qui permettra l’implication d’un maximum de collègues : Reforme du collège. L’intersyndicale s’est réunie, le mardi 3 novembre, pour envisager les suites de la lutte pour obtenir l’abrogation de la réforme du collège.

Reforme du collège

Les personnels ont réaffirmé leur refus de cette réforme dès la rentrée, ils ont fait grève le 17 septembre et ont participé massivement à la manifestation nationale du 10 octobre. Pourtant la ministre refuse toujours de recevoir l’intersyndicale qui représente 80 % des personnels. La ministre crée, par ce refus de tout dialogue, une situation de blocage qui l’oppose à la majorité des personnels. L’intersyndicale appelle, dans l’immédiat, tous les collègues à s’opposer localement aux formations qui ne sont que des formatages à la réforme et à décider collectivement de la forme de cette opposition (refus d’y participer, grève, participation collective à la formation en y exprimant notre refus de la réforme…). Elle rappelle que des préavis de grève journaliers sont déposés. Désintox : la réforme du collège. Bonjour, Il faut corriger dés le début, dés les premières classes de base. savoir écrire les chiffres et les lettres avant d’apprendre bêtement des paragraphes.

Désintox : la réforme du collège

Focus Accueil - Modifier l'article. La FCPE a sollicité ses militants pour construire collectivement un projet pour le collège lors de l'année 2013/2014.

Focus Accueil - Modifier l'article

Adhérents, responsables locaux, départementaux et nationaux ont participé à son élaboration en s'appuyant sur leurs constats et analyses du collège actuel, le projet éducatif de la fédération et leurs attentes pour le collège de demain. Plus de 200 contributions ont été envoyés. Réforme du collège : Lettre ouverte aux parents qui ne manifesteront pas samedi 10 Octobre.

Chers parents, Le savez-vous ? Une grande manifestation nationale aura lieu samedi 10 Octobre à Paris, au départ de Port-Royal, à 13H30, pour demander l'abrogation de la réforme du collège initiée par Madame Najat Vallaud-Belkacem. Réforme du collège : même des profs de gauche ne suivent plus Najat. Dans le bilan catastrophique du quinquennat hollandais, à côté de l’explosion du chômage, des attentats, de l’immigration et de l’insécurité, les historiens, et avant eux les électeurs, pourront ajouter la politique éducative. Il y eut d’abord la réforme des rythmes scolaires, qui ne rendit pas vos enfants plus reposés et créa du désordre et des contraintes supplémentaires pour tous : élèves, familles, professeurs des écoles et mairies. Il y a maintenant la réforme du collège et ses destructions massives : suppression des classes bilangues, des sections européennes, des options latin et grec, nouvelle amputation des horaires disciplinaires au profit d’enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI).

Ce que les syndicats reprochent au « nouveau » collège. On a beaucoup entendu les politiques, les intellectuels et même les diplomates, inquiets du sort réservé à l’enseignement de l’allemand. Cette fois, ce sont les professeurs qui vont donner de la voix contre la réforme du collège. À l’appel d’une large intersyndicale incluant le Snes, le Snalc, FO, la CGT et Sud, beaucoup devraient faire grève et manifester à Paris et en région, mardi 19 mai.

Dans leur communiqué commun, ces organisations demandent le retrait d’une réforme « fondée sur l’autonomie des établissements et la multiplication des hiérarchies intermédiaires sous l’autorité du chef d’établissement ». En cause : la latitude nouvelle accordée aux équipes pour définir et mettre en œuvre l’accompagnement des élèves et – c’est l’une des nouveautés du projet – les enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI), des projets conduits en petits groupes autour de huit grandes thématiques (1). Réforme du collège, pourquoi les syndicats ne désarment pas. Après deux journées d’action en demi-teinte au printemps et à la rentrée et après une manifestation nationale qui a rassemblé à Paris, courant octobre, moins de 20 000 personnes, les syndicats opposés à la réforme du collège veulent entretenir la mobilisation au niveau local, dans les salles des professeurs et au sein des établissements, en y associant si possible les parents d’élèves.

Comme l’a indiqué lors d’une conférence de presse, le jeudi 12 novembre, à Paris, une intersyndicale rassemblant notamment le Snes, Force ouvrière, le Snacl, la CGT, Sud ou encore la CFE-CGC, il s’agit, entre autres, de distribuer des tracts et d’inviter tous les acteurs concernés à signer une carte postale et à l’adresser au président de la République pour réclamer « l’abrogation » de la réforme, qui doit prendre effet à la rentrée prochaine. > À lire aussi : Réforme du collège, une manifestation pour remobiliser ou un baroud d’honneur ? Boycotter ou contester les formations « Le chemin est encore long »

Les parents d'élèves au coeur de la réforme du collège - 22/11/2015. La fédération des parents d’élèves tenait hier son congrès départemental à Poitiers. Pour la FCPE, la réforme du collège amène des points positifs. La place des parents d'élèves dans la mise en place de la réforme du collège était le thème principal débattu hier au congrès départemental de la FCPE, qui se tenait au siège de Fédération des conseils de parents d'élèves, rue de la Brouette du Vinaigrier à Poitiers. Forte de près de 3.600 adhérents dans la Vienne, pour 63 conseils locaux, la fédération attendait aussi l'événement pour interpeller les élus locaux. Brighelli - Pour un moratoire sur la réforme du collège. Réforme du collège : les opposants optent pour la résistance locale.

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mattea Battaglia. De nouveaux programmes scolaires en primaire et au collège pour la rentrée 2016. En bref - Actualités. Le 18 septembre 2015, le Conseil supérieur des programmes (CSP) a présenté ses propositions pour les nouveaux programmes des trois cycles de la scolarité obligatoire : le cycle des apprentissages fondamentaux (CP, CE1, CE2), le cycle de consolidation (CM1, CM2, 6e) et le cycle des approfondissements (5e, 4e, 3e). Les précédents programmes avaient été élaborés et mis en oeuvre en 2008. Ces projets de nouveaux programmes seront soumis au Conseil supérieur de l’éducation les 8 et 9 octobre 2015 pour une mise en oeuvre à la rentrée 2016.

Collège : Risque d'enlisement de la réforme selon le Sgen Cfdt. Réforme du collège : L'intersyndicale fera grève le 17 septembre. "La grêve est actée dès aujourd'hui" a déclaré F. Réforme du collège : Le plan de formation, nouveau champ de bataille. Réforme du collège : Le privé en passe de perdre des postes ? Alors que le ministère promet la création de 4 000 postes d'enseignants dans les collèges en deux ans du fait de la réforme du collège, ses services déconcentrés semblent préparer des suppressions de postes dans le privé. C'est ce que donne à penser une lettre envoyée par le recteur de Nantes aux principaux du privé. Rapport du comité national de suivi de la réforme des rythmes éducatifs : une dynamique favorable engagée sur l'ensemble du territoire.

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a reçu ce jour le rapport de Françoise Moulin Civil, rectrice de l’académie de Lyon et présidente du comité national de suivi de la réforme des rythmes éducatifs. Dans ce rapport rendu public, le comité observe qu’après une année de généralisation, les organisations du temps scolaire sont désormais stabilisées. Collège 2016 : chronologie de la réforme. Actualités - Mieux comprendre le collège 2016. Collège : La circulaire d'application de la réforme. Comment fonctionneront les EPI ? Rentrée scolaire : une lecture détaillée de la réforme du collège.

Réforme collège 2016. Mieux apprendre pour mieux réussir : les points-clés du collège 2016. Programmes, pratiques d'enseignement et organisation pédagogique : comprendre les axes d'amélioration mis en œuvre pour un meilleur collège dès la rentrée scolaire 2016. Reforme collège 2016.