background preloader

Arbre et bancs à palabres

Facebook Twitter

Make.Brussels : Renouer le dialogue entre les citoyens avec les «Arbres à Palabres» Ce vendredi a été inauguré un nouvel espace de dialogue sur la place de la Bourse.

Make.Brussels : Renouer le dialogue entre les citoyens avec les «Arbres à Palabres»

Ce projet est né suite à l’appel à projets Make.Brussels lancé par Atrium, l’Agence commerciale bruxelloise. Touristes, navetteurs, commerçants, citoyens… pourront se retrouver sous une structure en forme d’arbre. L’objectif: renouer contact avec l’autre, à un moment où nous en avons sûrement le plus besoin. Ce n’est pas pour rien que Gaetan (photo) a choisi la Bourse comme premier endroit de discussion. C’est sur ce lieu historique que les Belges s’étaient spontanément rassemblés au lendemain des attentats qui ont touché Brussels Airport et Maelbeek. Pour Gaetan, c’est en prenant le temps de discuter avec l’autre que l’on réglera beaucoup de choses.

Une phase test Avant de lancer le projet, Gaetan a été voir les commerçants. Ensuite, il a testé, durant un mois, le projet à différents endroits de Bruxelles, où il invitait les passants à dialoguer avec lui. Un badge qui invite au dialogue. Arbres à palabres #MakeBrussels. Gaëtan Wild - L'arbre à palabres/ Make Brussels. ARBRE A PALABRES: ESPACE DE DEBAT ET D'EDUCATION CITOYENNE - Le blog de christianleray.over-blog.com.

Ayant lu le récent livre L'Arbre à Palabres & à Récits - De l'Afrique au Brésil en passant par la Bretagne (Christian LERAY & Fatimata HAMEY-WAROU, Paris, L'Harmattan, col.

ARBRE A PALABRES: ESPACE DE DEBAT ET D'EDUCATION CITOYENNE - Le blog de christianleray.over-blog.com

Histoire de Vie & Formation, 2014), le Ministre de la Renaissance culturelle, des Arts et de la modernisation sociale, Porte-Parole du gouvernement nigérien, a tenu à participer à un Arbre à Palabres à Rennes le 2 novembre 2016, avant de se rendre à une réunion à l'UNESCO le 3 novembre. C'est dire l'intérêt qu'il a porté à la lecture de ce livre qui correspond bien à la demande de plus en plus fréquente dans nos démocraties de participation effective des Citoyens à la vie de leur cité, de leur région et de leur pays. Cette demande s'exprime sous différentes formes parfois politiques comme "PODEMOS" en Espagne, parfois associatives (différents Réseaux d'Ecoles de Citoyens comme, par exemple, RECit ou Ação da Cidadania au Brésil, nés souvent lors des FORUMS SOCIAUX INTERNATIONAUX).

Christian Leray. uH bench - le banc public open source - xuv.be. Transformer une palette standard (Epal-Eur) en un banc public en quelques coups de scie et marteau, voilà le but de ce projet.

uH bench - le banc public open source - xuv.be

L’idée a germée courant 2010 autour du concept de "hacking" urbain ou comment se réapproprier l’espace public avec les outils et matériaux courants que l’on trouve en ville. Ce projet se veut complètement libre et suit les principes de l’OSHW (Open Source Hardware). La version v1.0 du design était sous license Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0. La version actuelle (v1.5) est sous la Licence Art Libre 1.3 Pendant 2 ans, trois exemplaires de ce banc ont résidé successivement devant mon domicile, disparaissant les uns après les autres.

Depuis cette première expérience, nombres d’ateliers se sont vus organisés en Belgique, France, Espagne, etc. rencontrant des publics divers et permettant de tester le design dans différentes situations. Ci-dessous, une courte présentation du projet lors des Libre Graphics Meeting de Madrid (en anglais) Téléchargez le design.

"Au banc citoyen !" (Alternative Culture) à la recherche de partenaires associatifs et festivals (appel ou concours) Présentation : Accueillez l’espace d’une journée au cœur de votre quartier le banc citoyen voyageur !

"Au banc citoyen !" (Alternative Culture) à la recherche de partenaires associatifs et festivals (appel ou concours)

"Au banc citoyen ! " a été retenu dans le cadre d'un deuxième appel à projets pour la sensibilisation citoyenne aux enjeux urbanistiques ; initiative de Monsieur Rachid Madrane, Secrétaire d’Etat à la Région de Bruxelles-Capitale, chargé de l’Urbanisme et de la Propreté publique. Un appel à participation a été lancé par notre asbl vers les écoles, artistes, associations et autre public intéressé pour imaginer et réaliser un banc citoyen, itinérant qui voyagera dans Bruxelles et ses 19 communes durant le printemps et l’été 2013.C'est l'œuvre « Banc publik » d’Aurélie Brunet qui a remporté l'adhésion des internautes et qui s’appropriera le temps de la tournée itinérante l’espace collectif urbain bruxellois. Le banc entend être à la fois acteur, support et témoin d’une réfexion commune sur la place des citoyens dans leur ville. Contact. Les bancs à palabres – Alternative Culture.

Sous l’arbre à palabre… l’espace de dialogue multi-acteurs  1.

Sous l’arbre à palabre… l’espace de dialogue multi-acteurs 

Les acteurs ensemble : naissance du Forum multi-acteurs sur la gouvernance au Mali En janvier 2007 à Bamako, de nombreux acteurs de la gouvernance au Mali se sont réunis à l’occasion d’un colloque international organisé à l’initiative conjointe de l’IRG, du CEPIA1 et de l’ARGA2, sur le thème « Entre tradition et modernité : quelle gouvernance pour l’Afrique ?». Cette rencontre avait pour vocation d’ouvrir un « espace de réinvention de la gouvernance en Afrique à travers un patient aller-retour entre d’une part ce qui s’invente localement - souvent considéré comme plus porteur de légitimité - et d’autre part les principes dégagés de l’expérience internationale en matière de gouvernance3 ». Ce colloque fût l’occasion de mettre l’accent sur les effets que peut avoir la déconnexion entre une société et ses institutions sur la gouvernance, quand les politiques publiques ne répondent plus aux besoins et aspirations profondes des populations. 2.

Arbres à palabres - Make Brussels. Résumé L’arbre à palabres est pour tous : c’est la rencontre fortuite et spontanée entre citoyens en mal de contact et en perte de sens.

Arbres à palabres - Make Brussels

Description L’arbre à palabre, c’est la sagesse africaine transposée à la capitale de l’Europe. Un lieu qui offre à chaque quartier bruxellois son espace de concertation citoyen : on y discute, on y conte, on s’y dispute, aussi. Le traditionnel baobab est remplacé par une installation urbaine, créée par un artiste local. Identité du quartier C’est à proximité de la Bourse que le premier arbre à palabre plantera racine, en raison des rassemblements spontanés les jours ayant suivi les attentats. But refaire éclore le débat, le dialogue, la prise de parole et de contact.