background preloader

Spé-climats

Facebook Twitter

La Saône gelée en février 2012 : comment intégrer ce coup de froid dans le cadre du réchauffement climatique actuel. Pierre Thomas ENS Lyon - Laboratoire de Géologie de Lyon Olivier Dequincey ENS Lyon / DGESCO Résumé.

La Saône gelée en février 2012 : comment intégrer ce coup de froid dans le cadre du réchauffement climatique actuel

Etudes de détection-attribution, par Aurélien Ribes, Laurent Terray. Manicore - Accueil. Environnement et libre échange, délicat mariage Tribune parue dans Les Echos du 15 avril 2014 site de l'auteur : www.manicore.com - contacter l'auteur : jean-marc@manicore.com L’Europe, et c’est tout à son honneur, a instauré depuis de nombreuses années des mesures de protection de l’environnement qui encadrent l’activité des entreprises.

Manicore - Accueil

Economiquement, que l’on ait affaire à une norme, une interdiction, une obligation, une limitation, ou encore une fiscalité explicite, leur effet premier est en général de monter les couts, ou de baisser les revenus pour les acteurs assujettis. De minuscules organismes qui ont un énorme effet sur le climat. Fabriqué par des bactéries marines parmi d’autres composés biologiques, le diméthylsulfure est ensuite libéré dans l’atmosphère via les embruns marins.

De minuscules organismes qui ont un énorme effet sur le climat

Ces émissions océaniques jouent un rôle important dans le cycle du soufre, élément essentiel à la vie. © Jacques Le Letty, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0 De minuscules organismes qui ont un énorme effet sur le climat - 2 Photos Tout en subvenant à leurs besoins, de petites et prolifiques bactéries marines du groupe SAR11 appartenant à la classe des alphaprotéobactéries participent à la régulation du climat. Cela, parce qu’elles libèrent un gaz au cours de la dégradation biochimique qu’elles effectuent sur des substances organiques. Le 5ème rapport du GIEC décrypté. Le Code polaire : une navigation régulée contre la fonte des glaces ? A ce jour, aucune règle ne concerne la navigation dans l’Océan Arctique.

Le Code polaire : une navigation régulée contre la fonte des glaces ?

Un manque préoccupant qui sera bientôt comblé par le Code polaire, un ensemble de règles issu d’un accord entre les pays de l’Organisation Maritime Internationale. Le concept de risque carbone : une dévalorisation des énergies fossiles. Agrandir Carbon Risk Cette application développée par Novethic met en lumière les enjeux économiques et financiers du réchauffement climatique.

Le concept de risque carbone : une dévalorisation des énergies fossiles

Le travail permettant de réaliser Carbon Risk a consisté à compiler et analyser plus de 58 000 données issues de 14 sources de référence.L’application est régulièrement actualisée. Carbon Risk a été lancée pour participer au débat planétaire sur le réchauffement climatique qui accompagne la COP21. Elle a donc vocation à être diffusée le plus largement possible. N'hésitez pas à partager Carbon Risk sur les réseaux sociaux, par mail ou à l'intégrer sur votre site. Le risque carbone est lié au concept de budget carbone Selon les scientifiques, pour limiter le réchauffement climatique à 2 degrés, le monde ne peut dépasser un volume global donné d’émissions de CO2. Aujourd'hui, la valeur financière de ces réserves est évaluée à 22 000 milliards de dollars. À lire : l’étude Novethic sur la mobilisation des investisseurs. Le media expert de l’économie responsable.

KIT 2014 V13 web5. Environnement : comment changer nos comportements. Alors que la COP 21 bat son plein, la neurobiologiste Sylvie Granon explique pourquoi nous percevons de manière beaucoup moins aigüe le risque environnemental que le risque terroriste… Et suggère quelques pistes pour modifier les comportements qui en découlent.

Environnement : comment changer nos comportements

Comment expliquer nos comportements ? Ceux-ci sont avant tout des réponses à ce que nous percevons comme des besoins. Parmi ceux-ci, les besoins vitaux - comme se nourrir, être en sécurité, se reproduire - font l'objet des comportements prioritaires. Et lorsqu'ils sont satisfaits, les individus, humains comme animaux, peuvent être amenés à faire des choix d'action qui vont satisfaire des besoins non vitaux.

De quelle catégorie relève la protection de l’environnement ? Priorité aux besoins immédiats. El Niño, l’enfant terrible du climat est de retour. Après cinq ans d’absence, le phénomène El Niño est réapparu dans l’océan Pacifique tropical.

El Niño, l’enfant terrible du climat est de retour

Ce nouvel épisode pourrait affecter de nombreuses régions du globe jusqu’au printemps 2016. Inondations en Amérique centrale, sécheresse en Indonésie et en Australie, perturbation de la mousson dans le Sud-Est asiatique, hivers plus humides ou plus froids qu’à l’accoutumée dans d’autres régions… Tel est le cortège de bouleversements climatiques qui devrait affecter la planète dans les prochains mois. Le changement climatique : les rétroactions. Quand une composante du système climatique est modifiée par le changement climatique et que cette modification induite agit en retour sur le climat, on parle de rétroaction.

Le changement climatique : les rétroactions

Une rétroaction est dite positive si elle amplifie le réchauffement et négative si elle l'affaiblit. La vapeur d'eau Principal gaz à effet de serre, la vapeur d'eau réagit très vite aux changements climatiques : plus il fait chaud, plus l'eau s'évapore et plus l'atmosphère contient de vapeur d'eau, ce qui augmente encore l'effet de serre et renforce de ce fait le réchauffement. En Europe, 70 % du réchauffement actuel proviendrait de la vapeur d'eau. Le méthane Le méthane, autre gaz à effet de serre, peut aussi faire l'objet de rétroactions positives, certaines sources étant favorisées par un climat humide. Le cycle du carbone. Arrêt du courant Atlantique Nord : demain, une autre glaciation ? Changement climatique : certitudes, incertitudes et communication par Hervé Le Treut. GIEC-résumé2014. Changement climatique : Anaïs Orsi fait parler les gaz prisonniers des glaces. Lauréate 2015 de la Bourse L’Oréal-Unesco « Pour les femmes et la science », Anaïs Orsi est chercheuse au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement (CEA, CNRS, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines).

Changement climatique : Anaïs Orsi fait parler les gaz prisonniers des glaces

Cette distinction récompense l’excellence de jeunes chercheuses et vise à lutter contre l’idée selon laquelle les femmes ne pourraient pas accéder à des postes scientifiques de haut niveau.