background preloader

Loi travail

Facebook Twitter

Code du travail / Tables de concordance / Codification / Droit français / Accueil. Code du travail / Tables de concordance / Codification / Droit français / Accueil. Loi travail El Khomri août 2016. Infographie loi travail. Loi travail: FO et la CGT saisissent l'OIT. Paris (AFP) - Force ouvrière et la CGT ont saisi mardi l'Organisation internationale du travail (OIT) contre des dispositions de la loi travail "contraires aux textes internationaux auxquels la France est liée", annoncent-elles dans un communiqué.

Loi travail: FO et la CGT saisissent l'OIT

Le recours porte sur deux des mesures les plus contestées : l'article réformant les licenciements économiques, qui précise les motifs de rupture; le principe permettant de faire primer l'accord d'entreprise sur la convention de branche pour le temps de travail (inversion de la hiérarchie des normes). "La loi travail comporte de nombreuses dispositions contraires aux textes fondamentaux et aux textes internationaux auxquels la France est liée", expliquent les deux organisations syndicales. "Cette loi porte atteinte à la liberté syndicale, au droit à une négociation collective libre et progressiste et au droit à un licenciement "juste"", ajoutent-elles. Loi Travail : règle d'ordre public, une disposition supplétive ? La loi Travail du 8 août 2016 comporte une série d'articles qui fixent des règles dites d'ordre public, les sujets relevant de la négociation collective et des règles dites supplétives.

Loi Travail : règle d'ordre public, une disposition supplétive ?

Quel est le sens précis de ces expressions ? Règles d'ordre public Il arrive que la loi vienne limiter la liberté contractuelle. Elle le fait en instaurant des règles impératives qui sont dites d'ordre public. Cette expression juridique veut dire que ces règles s'imposent aux contractants. La notion d'ordre public ne se limite pas à l'ordre au sens qu'il a dans « maintien de l'ordre » par la police.

Le but poursuivi peut être, en cas d'inégalité de force économique entre contractants, d'assurer une certaine protection aux intéressés économiquement les plus faibles. Contrat de travail : florilège de clauses interdites. Editions Tissot - Droit du travail, convention collective, code du travail, conseil juridique -p- -2016. Juritravail.com. Loi El Khomri (loi travail) - Ce qui va changer. La loi El Khomri (ou Loi Travail) a été publiée au Journal officiel du 9 août 2016, après sa validation par le Conseil constitutionnel.

Loi El Khomri (loi travail) - Ce qui va changer

Voici les principaux changements prévus par ce texte qui modifie en profondeur la législation du travail. Dans l’ensemble, le texte assouplit de nombreuses règles du Code du travail en privilégiant le recours à la négociation collective, notamment en matière de temps de travail. Mais cette réforme du travail prévoit également des dispositions concernant le licenciement économique, les heures supplémentaires ou les visites médicales au travail. Entrée en vigueur La loi El Khomri a d'abord été présentée au Conseil des ministres du 24 mars 2016. Après sa présentation à l'Assemblée nationale le 3 mai, le Premier ministre Manuel Valls a utilisé la procédure de l'article 49-3 de la Constitution qui a permis de faire adopter le projet de loi par l'Assemblée nationale en 1ère lecture sans vote des députés.

Décrets d'application Téléchargement. Réforme du droit du travail. Loi travail gd dossiers. LOI n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels. La présente loi sera exécutée comme loi de l'Etat.

LOI n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels

Fait à Paris, le 8 août 2016. François HollandePar le Président de la République : Le Premier ministre,Manuel Valls La ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche,Najat Vallaud-Belkacem Le ministre des finances et des comptes publics,Michel Sapin La ministre des affaires sociales et de la santé,Marisol Touraine Le garde des sceaux, ministre de la justice,Jean-Jacques Urvoas La ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social,Myriam El Khomri Le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement,Stéphane Le Foll Le ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique,Emmanuel Macron La ministre des familles, de l'enfance et des droits des femmes,Laurence Rossignol La ministre de la fonction publique,Annick Girardin.

Ce que contient (désormais) la loi Macron. La loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, dite « loi Macron », a été promulguée et publiée au Journal officiel vendredi 7 août.

Ce que contient (désormais) la loi Macron

Le texte ne contient bien sûr pas les quelques articles censurés par le Conseil constitutionnel mercredi soir, qui devront être présentés à nouveau devant le Parlement pour être validés – ou non. L’itinéraire législatif de la loi a notamment été marqué par deux votes en bloc à l’Assemblée nationale, au cours desquels le gouvernement a engagé sa responsabilité en raison de l’utilisation de l’article 49, alinéa 3 de la Constitution. Le texte fourre-tout de 308 articles vise, selon Emmanuel Macron, à guérir les « trois maladies » de la France : « défiance », « complexité » et « corporatisme ». Saluée par le Medef, la loi a tout au long de son parcours suscité des critiques de toutes parts, et a subi de nombreuses modifications. Passage en revue des principaux points de loi – parmi de nombreux autres : 1. 2. La loi Macron : Croissance, activité et égalité des chances économiques - publiée au Journal officiel du 7 août 2015.

Attention : Cet article est ancien, l'information n'est peut-être plus exacte. Vous pouvez néanmoins consulter cette page. La loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques a été publiée au Journal officiel du vendredi 7 août 2015. Si certaines mesures entrent en vigueur immédiatement, d’autres nécessitent la publication de décrets au Journal officiel pour leur mise en oeuvre concrète. Cette loi prévoit notamment de : À noter : le Conseil constitutionnel a, dans sa décision du 5 août 2015, censuré quelques dispositions du projet voté.

LOI REBSAMEN : LOI n° 2015-994 du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l'emploi. I.

LOI REBSAMEN : LOI n° 2015-994 du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l'emploi

-après le mot : « spéciales, », sont insérés les mots : « l'accord défini à l'article L. 2323-7 ou, en l'absence de délégué syndical, » ;-à la fin, les références : « L. 2323-6 à L. 2323-60, ainsi qu'aux articles L. 2281-12, L. 2323-72 et L. 3121-11 » sont remplacées par les mots : « L. 2323-10, L. 2323-12, L. 2323-15 et L. 3121-11, ainsi qu'aux consultations ponctuelles prévues à la présente section » ; 4° Les articles L. 2323-6 et L. 2323-7 sont ainsi rédigés : « Art.

L. 2323-6. -Le comité d'entreprise est consulté chaque année dans les conditions définies à la présente section sur : « 1° Les orientations stratégiques de l'entreprise ; « 2° La situation économique et financière de l'entreprise ; « 3° La politique sociale de l'entreprise, les conditions de travail et l'emploi. « Art. B) Au dernier alinéa, après le mot : « entreprise », sont insérés les mots : « et du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail ».

Contrat de travail : florilège de clauses interdites. Loi Travail : règle d'ordre public, une disposition supplétive ? Salaire minimum de croissance (Smic) La loi Macron : Croissance, activité et égalité des chances économiques - publiée au Journal officiel du 7 août 2015.