background preloader

Cory12

Facebook Twitter

Corentin

Apple a le droit de faire rouler des voitures autonomes. Après des mois de spéculations, l’acquisition d’une licence de test de conduite autonome par Apple confirme l’implication de la firme dans l’automobile.

Apple a le droit de faire rouler des voitures autonomes

Si les tests de conduite autonome se multiplient pour plusieurs acteurs de l’industrie automobile et électronique, un grand absent de la course et souvent sujet à rumeurs confirme son implication : Apple. Feu vert Le projet Titan a été l’objet de multiples rumeurs depuis de nombreux mois. Mais maintenant, c’est une information officielle qui appuie les rumeurs d’implications d’Apple dans la conduite autonome : une autorisation d’effectuer des tests de conduite autonome fournie par le Département des Véhicules Motorisés de l’État de Californie. Apple est la trentième entité à obtenir cette licence, bien après d’autres acteurs de l’électronique tels que Google ou Uber. Collaboration allemande En février, Apple a publié une liste de fournisseurs avec lesquels la collaboration était enclenchée, parmi laquelle figure entre autre Bosch.

Véhicules autonomes. Voitures autonomes. Ces scénarios que les voitures autonomes ont encore du mal à gérer, Automobile. Voiture autonome. Driverless cars / Voitures autonomes. Voitures autonomes : quand l'ennui devient un danger pour le conducteur.

Quand il n'a plus rien à faire dans une voiture équipée de la fonction auto-pilote, le conducteur s'ennuie, il manque de vigilance et son comportement peut devenir dangereux.

Voitures autonomes : quand l'ennui devient un danger pour le conducteur

Depuis le mois d’octobre, les propriétaires de véhicules Tesla peuvent activer une fonction de « pilotage automatique » implémentée par le constructeur avec la v7 du logiciel de la voiture. Il n’a pas fallu attendre très longtemps pour voir apparaître sur Internet des vidéos montrant ce que les conducteurs peuvent faire quand ils ne conduisent pas. Par exemple, aller s’asseoir sur le siège passager, et abandonner tout contrôle sur le véhicule. Ces cascades sont stupides, mais elles illustrent les inquiétudes déjà exprimées par certains sur l’usage croissant des technologies dans les voitures autonomes : si le véhicule se conduit automatiquement, le conducteur va-t-il continuer à faire attention à la route ? Confiance dans la technologie.

Voitures connectées et autonomes : en a-t-on vraiment besoin ? Il y a quelques années, il était inimaginable d’être connecté sur Internet depuis sa voiture.

Voitures connectées et autonomes : en a-t-on vraiment besoin ?

Et pourtant, depuis peu, c’est nos voitures qui sont directement reliées à Internet, de manière autonome. 203 millions de voitures connectées "upgradables" à distance en 2022. Selon ABI Research, le nombre de voitures connectées devrait exploser d’ici 2022.

203 millions de voitures connectées "upgradables" à distance en 2022

Et avec lui, celui des véhicules dont les logiciels pourront être mis à jour en sans-fil. 203 millions de voitures compatibles OTA (Over-the-Air) seront vendues d’ici 2022, estime le cabinet d’analyses. L’informatique s’insinue toujours plus profondément au sein des véhicules. Piratage d'une Tesla: ils transforment une voiture connectée en jouet téléguidé. On pourrait appeler ça le "carjhacking".

Piratage d'une Tesla: ils transforment une voiture connectée en jouet téléguidé

Au pire, il peut permettre de prendre le contrôle d'un véhicule à distance. C'est arrivé tout récemment à une Tesla Model S, victime d'une équipe de chercheurs chinois travaillant pour Keen Security, une filiale du géant de l'internet Tencent. Tesla a reconnu la faille et publié une mise à jour pour la corriger, comme on téléchargerait un patch pour Windows. Certes, l'automobiliste moyen n'est pas encore concerné: il s'est vendu moins de 2000 Model S en France depuis l'automne 2013. Mais toute voiture connectée à Internet peut devenir la cible d'un piratage informatique. Autre signe que la problématique prend de l'ampleur, une conférence exclusivement consacrée à la cybersécurité automobile a eu lieu en Allemagne en juin, à Munich, où siège BMW.

Comment peut-on pirater une voiture? Les exemples de piratages réussis, réalisés par des chercheurs en collaboration avec les constructeurs, illustrent les différentes méthodes qui peuvent être employées. Comma One, le kit qui veut transformer votre voiture en véhicule (presque) autonome pour moins de 1000 dollars. Le hackeur et bidouilleur George Hotz, fondateur de la start-up Comma.ai, a présenté un boîtier qui pourrait faire parler de lui.

Comma One, le kit qui veut transformer votre voiture en véhicule (presque) autonome pour moins de 1000 dollars

Baptisé Comma One, il serait capable de doter une voiture de fonctionnalités d’autonomie poussées, similaires à celles proposées par le mode Autopilot de Tesla. La jeune pousse prévoit de commercialiser les premières unités d’ici la fin de l’année mais doit, d'ores et déjà, faire face à de vives critiques... George Hotz, connu notamment pour avoir été le premier à hacker l’iPhone et la PS3, refait parler de lui. En décembre dernier, ce jeune habitant de San Francisco était parvenu à transformer sa voiture en véhicule autonome en moins d’un mois grâce à six caméras et un logiciel d’intelligence artificielle.

Voiture autonome : faut-il programmer votre mort ? Les voitures autonomes semblent être plus prudentes que les humains, mais en cas d’accident, quelle devrait être la réaction de la voiture, vous sauver ou épargner les tiers ?

Voiture autonome : faut-il programmer votre mort ?

Cruel dilemme auquel devront répondre les développeurs de l’intelligence artificielle qui équipe les voitures intelligentes. Le débat est éthique, pourtant quelque part au cœur du code source de l’intelligence artificielle devront se trouver certains scénarios incluant votre mort, pour que les voitures autonomes puissent circuler sur les routes. Trois chercheurs de l’École d’économie de Toulouse et du MIT ont publié une étude sur « Le dilemme social du véhicule autonome ». Les voitures autonomes sont désormais autorisées en France - Automoto. Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|le 04/08/2016 à 10:28, mis à jour le 04/08/2016 à 10:55 Après les Etats-Unis, c’est au tour de la France d’autoriser l’expérimentation des véhicules autonomes ou semi-autonomes sur ses routes.

Les voitures autonomes sont désormais autorisées en France - Automoto