background preloader

Developpement personnel

Facebook Twitter

10 changements qui se produiront quand vous appréciez d'être seul. Certaines personnes pensent que le fait d’être «seul» est une mauvaise chose. Cela signifie soit que vous êtes antisociale, ou non désiré, et dans tous les cas, ça ne fait pas bonne figure. En réalité, être solitaire n’est pas nécessairement une mauvaise chose, car il y a de nombreux bénéfices provenant de la solitude quand vous apprenez à l’accueillir à bras ouverts. Cela ne sous-entend pas d’adopter le style de Tom Hanks dans le film « Seul au monde », parce que personne ne peut discuter des avantages et de la joie provenant de l’accomplissement des relations avec les autres personnes. Mais cependant, lorsque vous apprenez à apprécier d’être seul, vous grandissez en tant que personne. Voici dix changements étonnants qui se produiront dans votre vie lorsque vous apprenez à apprécier d’être isolé. 1.

Souvent quand nous sommes entourés d’autres personnes, nous dépensons beaucoup d’énergie. 2. Les événements dans votre vie sont toujours en mouvement et passent à une vitesse folle. 3. 4. 5. 46: Procrastination : comment la vaincre. 1. Procrastination “Good resolutions are useless attempts to interfere with scientific laws. Their origin is pure vanity. Their result is absolutely nil. “Oscar Wilde, The Picture of Dorian Gray1 La procrastination, c’est la difficulté à commencer quelque chose, la tendance à reporter à plus tard ce qui devrait être fait tout de suite.

Elle est plus que répandue : “Les estimations indiquent que 80% à 95% des étudiants de 1er cycle s’engagent dans la procrastination (Ellis & Knaus, 1977; O’Brien, 2002), environ 75% d’entre eux se considèrent eux-mêmes comme procrastinateurs (Potts, 1987) et presque 50% procrastinent régulièrement et problématiquement (Day, Mensink, & O’Sullivan, 2000; Haycock, 1993; Micek, 1982; Onwuegbuzie, 2000a; Solomon & Rothblum, 1984).

Ses effets ont été démontrés désastreux. Pathologie La procrastination n’est pas une maladie mentale et ne relève pas de la psychiatrie. Les aspects positifs Pourquoi alors la procrastination serait-elle négative ? L’Effet Zeigarnik Notes 2. Surtout ne pas etre différent ou ne surtout pas le montrer ... Le bouc émissaire : pour l’avoir certes rarement mais tout de même parfois été ! Petits conseils à mes enfants ... Différent des autresQuoi qu’il se passe dans une école, tous les enfants trouvent que "c’est la faute de Untel" : un manteau est déchiré, on perd le match de football, il y a du bruit dans la classe, c'est toujours Untel qui est désigné coupable. Pourtant, Untel n'abîme pas les manteaux, joue très bien au football, et ne fait pas de bruit en classe.

Untel est ce qu’on appelle un "bouc émissaire" : tout ce qui va mal est désigné par le groupe comme étant de sa faute. Pourquoi un individu précis devient-il le "bouc émissaire" ? Souvent parce qu’il est, en quelque chose, différent des autres : - parce qu’il est un excellent élève qui réussit tout, ce que les autres ne supportent pas - parce qu’il est le seul élève à habiter dans un quartier très pauvre ou très riche - parce qu’il est très petit, très gros, très sensible ou très myope … Un coupable… pour cacher les vraies causes. Pyramide des besoins. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pyramide des besoins Théorie de Maslow[modifier | modifier le code] Présentation générale[modifier | modifier le code] Représentation dynamique de la hiérarchie des besoins. Besoins physiologiques Besoins de sécurité Besoins d'appartenance et d'amour Besoins d'estime Besoin d'accomplissement de soi C'est en 1970, dans la deuxième édition de son ouvrage Motivation and Personality, qu'apparaît l'exposé le plus complet de sa théorie de la motivation : la hiérarchie des besoins. Recherchant ce qui se cache derrière ces motivations, il met à jour cinq (groupes de) besoins fondamentaux : les besoins physiologiques, les besoins de sécurité, les besoins d'appartenance et d'amour, les besoins d'estime et le besoin d'accomplissement de soi.

Maslow découvrit par la suite que les besoins s'inscrivaient dans le cadre d'une hiérarchie. Remarque : Lorsqu'un besoin précédent n'est plus satisfait, il redevient prioritaire. [Ce chapitre manque de sources. Guide de survie aux abrutis: le bocal à con. Sylvaine Pascual – Publié dans: Compétences relationnelles La plupart du temps, les solutions élaborées par les clients sont trop personnelles pour pouvoir être utiles à d’autres. Cependant, parfois, leurs caractéristiques métaphoriques peuvent les rendre transformables en véritables outils exploitables par bon nombre de personnes.

Ainsi l’autre jour, voilà ma cliente A., avec qui je travaille sur le relationnel professionnel, qui me lance une de ses œillades malicieuses dont elle a le secret et m’explique qu’elle et son mari sont les heureux inventeurs d’un concept qu’ils auraient du breveter il y a plus de 20 ans : le bocal à con. J’en reste sans voix. Je suis éblouie par le potentiel phénoménal, l’étendue du champ d’action possible d’une telle idée.

Merci donc à A. qui non seulement m’a fourni un outil ludique et efficace, et qui en plus m’a autorisée à le partager avec vous. Le concept est ultra simple. Relation à soi / aux autres: le cocktail indispensable Protège tes fesses! 21 habitudes développées par les gens heureux. « J’ai décidé d’être heureux, parce que c’est bon pour ma santé » Le bonheur est un but partagé par tous et chacun. Personne ne désire être triste ou déprimé. « Le bonheur est une habitude. Cultivez-la. » – Elbert Hubbard – Nous connaissons des gens qui sont toujours heureux, malgré les embûches de leur vie. Voici 21 choses que les gens heureux ont l’habitude de faire : Appréciation de la vie Soyez reconnaissant de vous éveiller, vivants, tous les matins.

Choisissez sagement vos amis Entourez-vous de gens heureux, positifs, qui partagent vos valeurs et vos buts. Soyez bienveillant Acceptez les autres tels qu’ils sont, ainsi que leur chemin de vie. Apprenez constamment Tenez-vous au courant des dernières nouvelles, concernant votre carrière et vos loisirs. Créez des solutions Ne vous enlisez pas dans l’auto-pitié. Faites ce que vous aimez Il y a des statistiques qui démontrent que 80% des gens n’aiment pas leur travail ! Appréciez la vie Prenez du temps pour voir la beauté autour de vous. Riez. Développement personnel. Ces croyances qui nous limitent ! Exercices/ DEVELOPPEMT PERSONNEL & THERAPEUTIQUES (thèmes) Développement personnel.

Communication non verbale : ces gestes qui vous trahissent - Articles - Bien-être. Votre interlocuteur vous inonde de paroles ou, au contraire, se fait discret. Comment cerner la personne qui se trouve devant vous? Est-elle honnête avec vous? Comment se sent-elle? Plusieurs signes ne mentent pas lorsque vient le temps de découvrir les véritables sentiments de votre interlocuteur. Et il ne pourra rien faire pour les dissimuler. Même les plus grands manipulateurs laisseront transparaître leurs véritables intentions face à un observateur attentif.

Cette science, difficile à maîtriser, porte un nom : la synergologie. En fait, la communication passe par le langage, mais aussi par de petits gestes révélateurs, posés inconsciemment. Le mensonge En observant votre interlocuteur, vous serez en mesure de déterminer s'il dit la vérité ou s'il ment. Le menteur Il aura tendance à dissimuler son visage; Ses narines frémiront légèrement; Il clignera plus rapidement des yeux; Ses yeux fixeront un point vers la droite. L'honnête La gêne Le gêné Le type à l'aise La confiance L'ennui. L’ancrage : une excellente technique pour ceux qui pensent trop.

Attention : la technique que vous allez découvrir peut à elle seule changer beaucoup de choses dans votre vie ! Ce ne sont pas des promesses en l’air, et vous seriez bien bête de passer à côté. D’ailleurs, je me demande bien pourquoi je ne vous en ai pas parlé avant sur ce site… Peut-être que cette technique est si puissante que si je vous en parle, vous n’aurez plus besoin de venir sur ce site… sniff :) Bon aller je prends quand même le risque ! Pour qui est l’ancrage ? Alors déjà, quand je dis que c’est «une technique pour ceux qui pensent trop», en fait je pense qu’elle sera utile pour à peu près tout le monde !

Si vous venez sur ce site pour trouver plus de sérénité, alors vous avez sûrement un grand besoin d’apprendre et surtout de pratiquer cette technique de l’ancrage. «Ancrage», «être ancré», « s’enraciner »… ça veut dire quoi tout ça?? Être ancré, c’est être connecté à la terre. C’est habiter complètement ce corps qui est le nôtre et accepter de vivre notre vie ici sur terre.