background preloader

4ème

Facebook Twitter

Bienvenue sur Net Express. Smartphones : 10 astuces pour économiser sa batterie. Vous en avez assez d'être toujours à court de batterie ?

Smartphones : 10 astuces pour économiser sa batterie

Recharger son portable en 20 secondes sera bientôt possible grâce à l'invention d'une lycéenne californienne. Mais en attendant de passer du prototype à la réalité, voici dix pistes pour améliorer l'autonomie de votre téléphone. 1Ajustez la luminosité de votre écran Le premier poste de consommation d'énergie d'un smartphone, c'est l'affichage de l'écran. Plus son intensité lumineuse est forte, plus la consommation est importante.

Sur un téléphone Androïd, rendez-vous dans le menu "Paramètres système", sélectionnez l'onglet "Affichage", puis "Luminosité" : décochez la case et choisissez le niveau d'intensité souhaité. Avec un iPhone, ouvrez l'application "Réglages", sélectionnez l'onglet "Luminosité et fond d'écran" et procédez de la même façon. 2Méfiez-vous du vibreur Après la lumière et contrairement à une idée reçue, ce n'est pas le son mais bien la fonction vibreur de votre téléphone qui s'avère la plus gourmande en énergie. Charger son smartphone la nuit est la plus mauvaise idée du jour ! Combien sommes-nous à recharger notre téléphone la nuit ?

Charger son smartphone la nuit est la plus mauvaise idée du jour !

Pourtant, il s’agit d’un très mauvais geste pour la planète et pour notre portefeuille ! Là où le téléphone devrait passer 2 heures à charger, il en passe parfois 8 sur le secteur… L’Ademe (l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie) a fait savoir qu’une étape vient d’être franchie car l’informatique représente 14% des factures d’électricité en moyenne, là où l’éclairage n’en représente que 12% ! La principale raison étant la multiplication des terminaux à recharger et le gaspillage. Charger un téléphone ou un appareil la nuit, est un vaste gaspillage d’énergie Il est vrai que de plus en plus de terminaux doivent être chargés quotidiennement (ordinateur portable, tablette, smartphone, baladeur numérique, smartwatch et toute une série d’objets connectés) et viennent faire grossir la facture d’électricité.

Source. J'éteins mon téléphone la nuit. Parmi les objets les plus énergivores de notre quotidien, se trouve sans conteste le téléphone portable.

J'éteins mon téléphone la nuit

Les constructeurs travaillent la question du téléphone vert mais c’est à nous de faire un effort au quotidien. Le téléphone portable, quelle consommation de ressources ? Selon une enquête récente menée par le groupe Ericsson, un peu plus de 5 milliards (sur 6,8 milliards) de personnes seraient abonnées au réseau mobile, lignes personnelles et professionnelles confondues. 2 millions d’abonnés se rajouteraient chaque jour. Outre la production de ressources naturelles engagées (du cuivre notamment), l’émission de gaz à effet de serre et la pollution de l’eau sont importantes. Planetoscope : Ventes de téléphones portables dans le monde L’impact environnemental d’un téléphone portable. 10 conseils d'économie d'énergie pour chaque appareil mobile. Le langage SMS. TEXTISME.

Le langage SMS

Une étude publiée mardi 18 mars par le CNRS posait la question suivante : «Les SMS représentent-ils une menace pour l'orthographe des adolescents ?» Les chercheurs concluent par la négative et affirment même que les textos sont une nouvelle occasion de pratiquer l’écrit... Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont réunit 4524 SMS écrits par 19 jeunes adolescents français de 12 ans. Leurs textos ont été récupérés et les chercheurs ont analysé les fameux "textismes" (changements de l'orthographe d'un mot par rapport à l'écrit traditionnel). Le résultat principal de cette étude : qu'ils soient bons ou mauvais en orthographe au début de l'année, le fait que les élèves utilisent les textos ne changent rien à leur niveau ! Écrire un texto, c'est retranscrire les sons de la façon la plus simple possible APPRENTISSAGE. Le "langage texto" est un langage qui s'apprend UN AUTRE REGISTRE.

Énergie SMS. Par Guy De Swiniarski - 24/02/2010 Nos confrères de ConsoGlobe ont estimé le poids d’un SMS en termes d’émission de gaz à effet de serre (équivalent CO2).

énergie SMS

Pour ce faire, ils sont partis de données fournies par Vodafone. D’après les calculs de cet opérateur, le réseau téléphonique aurait consommé 2600 GWh d’électricité pour transporter les quelques 60 000 Térabits de données imputables aux envois de SMS de leur clientèle. D’après nos calculs détaillés ci-dessous, ces chiffres correspondent à 53 mille milliards de sms. Cela équivaut à plusieurs années d’envoi de sms puisque, d’après Gartner, il se serait échangé plus de 2300 milliards de SMS en 2008 (en croissance de 15% par an), dont près de 35 milliards en France (ARCEP).

Le calcul de l’impact d’un SMS en termes d’émission de gaz à effet de serre est simple. Détails des calculs - 60 000 Tb = 60 000 000 000 000 000 bits - Un sms = 140 octets = 1120 bits Autres articles pouvant vous intéresser : Quelle quantité de CO2eq à cause du SPAM ?