background preloader

Methodo et tendances marketing

Facebook Twitter

CROSS CANAL. Le comportement des clients d'une UC. Les stratégies multicanaux nécessitent une analyse multicanaux. Actuellement, la technologie nous permet le contrôle de multiples paramètres de rentabilité des affaires afin de pouvoir identifier des opportunités d’amélioration et augmenter la rentabilité des entreprises.

Les stratégies multicanaux nécessitent une analyse multicanaux

Il est temps de cesser de croire nos émotions pour se baser principalement sur des données réelles et quantitatives. Ce qui ne se mesure pas ne peut donc pas s’améliorer ! Les retailers, conscients de l’importance de ces données, contrôlent de plus en plus de paramètres afin d’obtenir une vision globale de tout ce qui se passe dans leurs points de vente. Avec la crise économique, les budgets sont plus restreints et les investissements plus réfléchis et moins risqués. Aujourd’hui les retailers prennent moins de risques et misent sur des actions stratégiques qui visent une véritable augmentation du volume de vente. La consommation collaborative enrichit la relation marque / consommateur. Que recouvrent les pratiques de la consommation collaborative ?

La consommation collaborative enrichit la relation marque / consommateur

A quelles motivations répond-elle ? Nécessite-t-elle de la part des marques un nouveau mode de relation dans lequel la vente s’effacerait au bénéfice de l’usage ? Réponses avec notre interviewé, Benjamin de Fontgalland, cofondateur et PDG de Placedelaloc. Quelles sont les pratiques couvertes par le terme « consommation collaborative » ? Je recense 6 principaux grands univers : 1. Produits sur mesureProduits prêtés ou louésProduits d’occasion 2. Achats direct chez le producteurCuisiner, diner ensemble 3. Aux particuliersAux professionnels 4. Services tels que le co-voiturageVéhicules prêtés ou loués. Lsa-conso. Le vigi-shopper ou « watcher » C'est le profil qui concerne le plus grand nombre de Français. 35% de consommateurs s'identifient à lui, selon l'étude.

lsa-conso

Ses caractéristiques ? C’est un consommateur attentif et scrupuleux. Ses critères de choix pour faire ses achats ? La sincérité d'une marque, avant tout, et la relation de confiance qu’il noue avec l’enseigne, d’autant que la qualité sanitaire ou la traçabilité des produits sont au cœur de ses préoccupations. Un profil qui influence son comportement d’achat : il vérifie au moyens d’application smartphone, par exemple, les infos à connaître avant d’acheter ; ils consulte les conseils de sa communauté au préalable, là encore grâce aux outils modernes et aux réseaux sociaux. Le slow-shopper ou « careshopper » Il est amoureux des petits producteurs, du bio, des circuits courts… Ce consommateur averti respecte les principes environnementaux et sociaux, sans sombrer toutefois dans le militantisme, même s’il descend du « bobo ». L'IFOP et Wincor Nixdorf décryptent les 5 étapes clés du processus d'achat.

INFOGRAPHIE - Les six grands profils de consommateurs - Le comportement des consommateurs. Huit nouvelles règles pour attirer les clients en magasin. Les boutiques physiques ont encore de nombreux atouts à faire valoir face à la concurrence du e-commerce.

Huit nouvelles règles pour attirer les clients en magasin

Phénomène grandissant, le showrooming, qui consiste à regarder un produit dans un magasin pour l'acheter ensuite sur Internet, inquiète les commerçants. Pour autant, le magasin n'est pas mort. Sur 100 visiteurs d'un site d'enseigne, 72 vont en magasin, rappelle l'Observatoire du ROPO2, de FullSix Group. Jeremiah Owyang (Crowd Companies) : "L'économie collaborative finira par bouleverser tous les secteurs d'activité" Comment les entreprises traditionnelles doivent-elles s'adapter à cette nouvelle révolution ?

Jeremiah Owyang (Crowd Companies) : "L'économie collaborative finira par bouleverser tous les secteurs d'activité"

Le JDN a interviewé le gourou du collaboratif, présent à Paris pour les Enjeux E-Commerce 2014. JDN. Les applications de la réalité virtuelle dans l'agroalimentaire - [Analyse] Agro Media. Les applications de la réalité virtuelle commencent à se développer dans l'agroalimentaire, d'abord à des fins commerciales et marketing mais aussi pour améliorer l'ergonomie et la productivité dans les supply cha...

Les applications de la réalité virtuelle dans l'agroalimentaire - [Analyse] Agro Media

La technologie est utilisée depuis plus d’une décennie dans les secteurs de l’aéronautique et des transports. Dans l’agroalimentaire, le recours à la réalité virtuelle est plus récent. Mais il se démocratise, à mesure que les entreprises prennent conscience de ses multiples applications. L’utilisation de la réalité augmentée* est en fait plus courante dans l’agroalimentaire. Principalement à des fins marketing et commerciales. Réalité augmentée Chocapic Arthur et les Minimoys par Mu2gor Cadbury et Ball se lancent dans la réalité augmentée Depuis, d’autres marques ont fait de même. Le comportement d'achat du client. L'évolution des habitudes d'achat des Français entre 2012 et 2013. Le commerce actuel est omniprésent, résultant de la multiplication des points d'achat mais aussi de l'évolution des comportements des consommateurs.

L'évolution des habitudes d'achat des Français entre 2012 et 2013

Afin de continuer à comprendre ces changements, Ipsos a réalisé la seconde édition de l'étude Omniretail pour CA Com, au sujet de l'évolution des habitudes d'achat des Français entre 2012 et 2013. Florilège des principaux résultats de ce sondage, effectué auprès d'un échantillon de 1013 personnes, représentatives de la population française, âgées de 15 ans et plus, du 5 au 8 avril 2013. Le comportement d'achat du client en magasin s'analyse aussi via mobile. Pour connaître les comportements d'achat des consommateurs à l'intérieur même du magasin, les caméras ou le Kinect peuvent être la solution.

Le comportement d'achat du client en magasin s'analyse aussi via mobile

Apparemment, le mobile aussi ! En entrant dans un magasin ou en regardant simplement par la vitrine de celui-ci, les consommateurs sont loin de se douter qu'un logiciel est en train d'analyser leur comportement. Le comportement d'achat du client.