background preloader

Internet et libertés

Facebook Twitter

Actualités non classées

Réaction d'un étudiant en game-design face à SOPA / PIPA - Nowhere is a place. Wikimedia sanctionne Go Daddy pour avoir soutenu la loi anti-piratage SOPA. C'est une prise de position qui lui aura coûté cher.

Wikimedia sanctionne Go Daddy pour avoir soutenu la loi anti-piratage SOPA

IPRED : le tour de vis sécuritaire pour rendre ACTA inoffensif. Une feuille de route publiée sur le site de la Commission européenne esquisse les grandes lignes de la révision de la directive IPRED sur le renforcement des droits de propriété intellectuelle (Directive on the enforcement of intellectual property rights 004/48/EC).

IPRED : le tour de vis sécuritaire pour rendre ACTA inoffensif

Ce document, susceptible de modification, est le témoignage le plus récent des efforts de la Commission Européenne pour remettre la toile dans le droit chemin de la propriété intellectuelle. Des interprétations divergentes, fragmentaires, selon les pays européens, des atteintes aux droits de propriété intellectuelle pas suffisamment sanctionnés… voilà les deux leviers qui conduisent la Commission à lancer le chantier de la révision de la directive IPRED. Cette directive de 2004 n’avait pas pris le virage internet lors de sa rédaction.

Anonymat, identification, réapparition Des difficultés ? SOPA et PIPA: Google aurait investi près de 400 000 $ en lobbying - Actualités Techno - Métrovision. Fermer [x] Cet article provient de l’édition papier du magazine.

SOPA et PIPA: Google aurait investi près de 400 000 $ en lobbying - Actualités Techno - Métrovision

Seuls les abonnés ont un accès illimité à ces articles. Si vous n’êtes pas abonné, l’accès est limité à un certain nombre d’articles par mois. Pour lire cet article ainsi que tous les autres publiés dans le magazine. Sergey Brin parle des menaces sur le Web, attaque Facebook et Apple. 01net le 16/04/12 à 17h11 Sergey Brin ne mâche pas ses mots.

Sergey Brin parle des menaces sur le Web, attaque Facebook et Apple

Dans une interview publiée le 15 avril 2012 par The Guardian, le cofondateur de Google explique que les principes fondateurs du Net – ouverture du réseau et accès universel – courent un grave danger. Google : ses nouvelles règles de confidentialité mises en cause. Google a décidé de changer ses règles de confidentialité à compter du 1er mars 2012.

Google : ses nouvelles règles de confidentialité mises en cause

Les institutions chargées d'analyser ses nouvelles règles et de mesurer leur impacte auprès des utilisateurs, souhaitent avoir plus de temps pour le faire. Google n'est pas d'accord. L'EPIC (Electronic Privacy Information Center) – une organisation chargée du respect des libertés sur le web - a donc décidé de demander à la Justice Américaine de bloquer l'entrée en vigueur de ces nouvelles règles au 1er mars. Avec sa nouvelle politique, Google souhaiterait fusionner les données des utilisateurs existants dans ses nombreux services. Après la date rédhibitoire, les utilisateurs qui n'auront pas accepté la nouvelle politique de confidentialité, ne pourront plus accéder aux services de l'entreprise, soit Gmail, Google + ou le système de vidéos YouTube. D'après l'EPIC, en 2011 des engagements avaient été pris par Google, à la suite d'une lettre envoyé par l'Association à la FTC (Federal Trade Commission).

Confidentialité : la Cnil adresse 69 questions à Google. Les députés s’inquiètent aussi de la nouvelle politique de Google. SOPA / PIPA: tous les coups sont permis ! Les deux projets de loi, SOPA et PIPA, sont actuellement examinées par le Congrès américain.

SOPA / PIPA: tous les coups sont permis !

Très controversés, chacun essaye de faire pencher la balance de son côté. NSA, Anonymous, chacun défend son bout de gras. Le Stop Online Piracy Act (SOPA) est un projet de loi de la Chambre des représentants des États-Unis présenté en octobre dernier. Arrestation de 25 hackers liés aux Anonymous. De l'Europe à l'Amérique latine, 25 hackers liés au groupe des "Anonymous" ont été arrêtés en février a annoncé l'organisation policière internationale Interpol.

Arrestation de 25 hackers liés aux Anonymous

"L'opération 'Unmask' a été lancée à la mi-février après une série de cyberattaques coordonnées lancées depuis l'Argentine, le Chili, la Colombie et l'Espagne contre le ministère de la défense colombien et des sites Web de la présidence", précise dans un communiqué Interpol. Peu après ces annonces, le site Web d'Interpol était inaccessible, avant de revenir en ligne, mercredi 29 février.

États-Unis : Cinq hackers d'Anonymous arrêtés grâce à un traître - News Monde: Amériques. États-Unis Devenu informateur du FBI, un pirate membre d'Anonymous a contribué à l'arrestation de cinq autres cadres présumés du réseau de hackers.

États-Unis : Cinq hackers d'Anonymous arrêtés grâce à un traître - News Monde: Amériques

Le réseau de hackers Anonymous fait parler de lui depuis plusieurs mois. Image: ARCHIVES/AFP L'un des pirates informatiques les plus recherchés au monde est devenu l'an dernier un informateur du FBI. Opération leakspin. Les Anonymous ont contribué à pirater votre PC à leur insu. 01net.

Les Anonymous ont contribué à pirater votre PC à leur insu

Légitimité et place souhaitée des anonymous dans la démocratie

Anonymous : Opération "Black March" engagée. Bonjour, le message qui suit ne va sans doute pas plaire ici. Aussi je m’attend à être moinssé. Cependant, Je pense qu’à la base, le groupe Anonymous est, de façon caricaturée, un groupe de geeks, lassés d’être inexistant dans la vie réelle, qui ont voulu se donner dans l’importance. Cela me rappelle ces enfants qui croient pendant un certain temps qu’ils ont des supers pouvoirs, comme leurs héros à la télé. Enjeux. ACTA mérite-t-il que l'on se batte comme pour SOPA ? - INTERNET. MegaUpload: “C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase” Depuis 2007, sous les abords d'un accord commercial anti-contrefaçon, se prépare en grand secret au niveau européen, un projet de loi permettant de combattre la contrefaçon et le piratage avec des moyens privés.

L'idée d'Acta, comme les lois Sopa/Pipa aux Etats-Unis, c'est d'imposer aux acteurs de l'Internet (les fournisseurs d'accès, les hébergeurs de contenu, etc.) un rôle de justice privée dans la protection du copyright sous l'impulsion de l'industrie du divertissement. Internet : De MegaUpload à Anonymous, avis d'experts ! - Sécurité. En raison de l’actualité forte sur le marché de la sécurité informatique et suite à la fermeture de Megaupload et à la réaction des Anonymous, deux experts du marché de la sécurité : Guillaume Vassault-Houlière, Directeur Technique et Opérationnel de Hack in Paris et Fabrice Prugnaud, Vice Président EMEA de LogLogic, nous font part de leur réaction.. - Guillaume Vassault-Houlière, Directeur Technique et Opérationnel de Hack in Paris Le but d'un Anonymous est d'être anonyme donc potentiellement on ne sait rien d'eux.

Internet : De MegaUpload à Anonymous, avis d'experts ! - Sécurité

On sait globalement que les Anonymous français sont rattachés avec conviction aux Anonymous internationaux et qu'ils suivent les directives ou les actions du groupe. La cible essentielle des Anonymous français est le site d'hadopi (hadopi.fr) mais comme expliqué précédemment, ils suivent le mouvement international dont les cibles sont plutôt situées à l'étranger, comme la dernière opération en date : "opmegaupload".

Opération Coodgle : pourquoi tant de Len ? La censure : "Les personnes physiques ou morales qui assurent, même à titre gratuit, pour mise à disposition du public par des services de communication publique en ligne, le stockage durable de signaux, d'écrits, d'images, de sons ou de messages de toute nature fournis par des destinataires de ces services ne peuvent pas voir leur responsabilité civile engagée du fait de la diffusion d'informations ou d'activités si elles n'avaient pas effectivement connaissance de leur caractère illicite ou de faits et circonstances faisant apparaître ce caractère ou si, dès le moment où elles en ont eu cette connaissance, elles ont agi promptement pour retirer ces données ou en rendre l'accès impossible.

" (Article 2bis, 2 du projet de loi pour la confiance dans l'économie numérique) Quand on cherche, on trouve... ACTA. Les Européens tissent leur Toile. Les temps sont durs pour la propriété intellectuelle telle que nous l’avons connue jusqu’à présent. Après des années de course-poursuite sur l’Internet et dans les tribunaux entre les droits des auteurs à voir leurs oeuvres rémunérées et ceux des internautes à échanger des contenus, il semble que nous soyons arrivés à un tournant : après le sabordage des lois anti-piraterie SOPA et PIPA aux Etats-Unis, c’est au tour de l’Europe de poser des jalons. Le 16 février, la Cour européenne de justice (CJUE) a établi que les réseaux sociaux ne peuvent être obligés à mettre en place un système de filtrage général afin d’empêcher les utilisateurs de télécharger des contenus piratés. ACTA : contenu, déroulement, et risques du traité. Information de dernière minute : alors que nous nous apprêtions à publier cet article, une information vient de tomber.

La Commission Européenne a finalement décidé de saisir la Cour de Justice de l’Union Européenne. Elle souhaite s’assurer que le traité ACTA n’est pas, « d’une manière ou d’une autre, incompatible avec les droits fondamentaux et les libertés fondamentales de l’Union européenne, comme la liberté d’expression, d’information ou la protection des données ». Même s’il est un peu tôt pour crier victoire, le commissaire au Commerce Karel De Gucht vient peut-être d’enterrer le traité ACTA en demandant l’avis de la CJUE : celle-ci a récemment reconnu que le droit d’auteur n’est pas supérieur aux autres droits.

Ces derniers temps, les lois visant à renforcer le droit des auteurs se multiplient. Cela a commencé avec les Etats-Unis, avec les propositions de lois SOPA et PIPA (Protect IP Act). L'ACTA, dans la face des partisans de l'Union européenne. ...et des autres, mais eux ils ont l'habitude. Royaume Uni : projet de loi de surveillance renforcée des données. 01net. Anonymous de nouveau sur le devant de la scène... Le désormais célèbre groupe "Hacktiviste" Anonymous, créé en 2007 pour protester contre certaines lois, ou certaines réformes mises en place par les gouvernements des divers pays semble décidément être partout...

PIPA, ACTA, SOPA, fermeture de Megaupload ont donné lieu à de nombreuses attaques virtuelles et manifestations réelles dans les rues. Aujourd'hui, divers médias Britanniques rapportent que le gouvernement de Grande-Bretagne a été la cible pendant plusieurs heures des rebelles masqués. Et pour cause, dimanche matin, les serveurs du site Internet du ministère de l'intérieur Britannique semblaient être surchargés de requêtes. INDECT le méga cyber espion européen pire qu'ACTA. Pire qu' ACTA, PIPA et SOPA réunis, il y a INDECT, le grand oublié des pétitions qui tournent en ce moment. Lancé en silence le 1er janvier 2009, le programme européen de recherche INDECT est étallé sur 5 ans. C'est le temps nécessaire pour mettre en place ce méga cyber espion.

Cispa, Indect, SysSec... Nouvelles craintes pour le web. Après Sopa, Pipa et Acta, voici Cispa, Indect et Syssec. ACTA : la Cour de Justice de l'Union devrait être saisie. L'ACTA, pendant européen des lois américaines SOPA/PIPA, est un traité anti-contrefaçon extrêmement critiqué car jugé liberticide aussi bien par les acteurs d'Internet que par de nombreux politiques et une vaste majorité d'internautes. Données personnelles : le Sénat prévoit de "sérieuses difficultés" en cas de litige. La lutte anti-piratage est à la peine en Espagne. Europe. EDPS-2012-09_ACTA_FR.pdf (Objet application/pdf) La Pologne suspend le processus de ratification de l'ACTA. Mise à jour - L'ACTA vacille en Europe. Le premier ministre polonais, Donald Tusk, a suspendu le processus de ratification du traité international. Cette annonce survient après plusieurs épisodes survenus ces derniers jours.

Les restrictions visant Internet critiquées à l'ONU. Contrôler Internet : volonté internationale. Dans une tribune publiée dans The Guardian dimanche 15 avril (lire «La censure chinoise ne pourra jamais battre Internet», article en anglais) Ai Weiwei, estime que le contrôle d'Internet est «vain». Un appel pour en finir avec les lois irréfléchies contre le piratage. Sergey Brin parle des menaces sur le Web, attaque Facebook et Apple. Le cofondateur de Google s’alarme de l’état des libertés sur Internet. Le créateur du web appelle à la manifestation. Une stratégie, au travers et au-delà de l'ACTA. Telechargement-illegal-un-expert-d-hollywood-change-de-camp_1683359_3246.

Un cadre de la MPAA débauché par une association de défense de l’internet. Le piratage, véritable histoire de l'édition aux Etats-Unis. À l'abordage. Send Them Your Money : des copies de billets contre des copies de fichiers. Www.etoy.com/files/press-archive/2001/2001_parachute_102_pour_un_hacktivisme_communautaire_de_lart.pdf. Cyber-liberté : Un Internet Bis pour contourner les censures étatiques. Le Parti de gauche suédois veut protéger le partage non-marchand. Le Parti pirate bat le rappel avant les législatives 2012. The Pirate Bay supprime tous ses .torrents, comme prévu. Quelques mots sur l'affaire Megaupload. La MPAA souhaite la disparition rapide de Hotfile. Après MegaUpload, Hollywood menace cinq autres services. "Il n’est pas nécessaire de mettre un flic derrière chaque individu"

Etats-Unis : une hadopi privée pour lutter contre les pirates. Internet un territoire particulier qui mérite une législation particulière. Projet de loi CISPA : les internautes espionnés en toute impunité ? Sauvons l'Internet mondial aux États-Unis.

L'épopée CISPA

L'Internet Defense League uni le Web contre la censure. La fin de la vie privée sur Internet. Régulation du web. Identités numériques. Comment effacer des informations me concernant sur un moteur de recherche ? - CNIL - Commission nationale de l'informatique et des libert?s. Comment effacer l'historique de son navigateur ? - Journal du Net Hightech. Comment Contourner la Censure sur Internet? USA : bientôt une loi sur la protection des données personnelles. PROTECTION des données personnelles. Le web libre et gratuit a 20 ans et encore presque toutes ses dents…