Identite numerique - Dossier spécial : Identite numerique | Éditions Weka

les identités numériques | De l'identification à la socialisation médiatisée par ordinateur : pratiques, usages et enjeux des identités numériques

[Dans la série des Trois mois , et après le billet C’est lundi, c’est privacy ] Partant de la doctrine du « Right to be let alone » de Warren et Brandeis (1890) , on considère que l’individu est responsable de la protection de sa vie privée. S’il est à l’origine de la diffusion de données personnelles, il est seul responsable (je cherche un exemple : …euh, les sextapes ?). Il peut faire appel à la loi si un tiers a diffusé des données sans son consentement. Les informaticiens sont complètement dans cette logique quand ils estiment que le problème se situe toujours entre la chaise et le clavier : si les jeunes racontent n’importe quoi sur les réseaux socionumériques, c’est de leur faute et non celle de l’outil. Sauf qu’il y a eu un renversement des représentations à ce niveau, et qu’on a incriminé Facebook, MySpace et consorts d’encourager la publication de pans entiers de la vie privée, tout en déresponsabilisant l’individu pour cause de nombreux biais cognitifs. les identités numériques | De l'identification à la socialisation médiatisée par ordinateur : pratiques, usages et enjeux des identités numériques
EGIN_Cavazza.pdf (Objet application/pdf)
CRDP de Franche-Comté : Identité numérique Toute la communauté éducative est concernée par sa présence individuelle ou collective sur internet. Chacun (enseignant, chef d'établissement, élèves, parents) laisse des traces sur internet et cela constitue son identité numérique. Dans tous les cas, cela nécessite pour tous, les éducateurs et les élèves une sensibilisation, une éducation. Éduquer à l'identité numérique, c'est en fait mettre en place une culture numérique partagée dans l'établissement. Même l'établissement a une identité numérique... Avec le développement des services dits Web 2.0, chaque internaute est producteur de contenus et cela le conduit régulièrement à laisser des traces de son activité numérique, au hasard de recherches sur des moteurs, de profils créés dans les applications web, de signatures inscrites au bas des pétitions numériques, de commentaires laissés suite à la lecture d'articles, de renseignements et authentifications complétés lors d'achats sur internet.

CRDP de Franche-Comté : Identité numérique

Programme & restitution - [PRODOPER ] Programme & restitution - [PRODOPER ] Colloque organisé par l’équipe Prodoper (projet CNRS - ISCC) & l’Association Française des Correspondants aux Données Personnelles (AFCDP) en partenariat avec l’Université Paris Ouest Nanterre la Défense lundi 27 avril 2009 de 9h à 18h30 au Sénat 9h15 : Accueil des participants 9h30-9h45

Identité numérique- CLEMI

• Définition Mon identité numérique est à multiple facettes : ce que je mets de moi en ligne, ce que d’autres peuvent mettre sur moi, les activités de recherche, d’achat, de communication pour lesquelles j’utilise Internet définissent mon identité numérique. Elle n’est donc pas facile à circonscrire, ni à maîtriser complétement. Mais il est très utile de savoir la construire en partie. Identité numérique- CLEMI
Qu’est-ce que l’identité numérique ?

Qu’est-ce que l’identité numérique ?

Je ne suis pas le premier à tenter de vulgariser le concept d’identité numérique, Leafar (Raphaël pour les intimes) a ainsi déjà proposé une représentation de l’identité numérique (voir son billet : U.lik unleash Identity 0.2), j’avais également déjà abordé la question dans un précédent billet. Je souhaite avec cet article compléter cette vision et y apporter ma touche personnelle. Les utilisateurs au coeur du web 2.0 Avec la prolifération des blogs et wikis, la multiplication des réseaux sociaux et l’explosion du trafic sur les plateformes d’échanges, les contenus générés par les utilisateurs prennent une place toujours plus importante dans notre consommation quotidienne de l’internet.