background preloader

Guyane

Facebook Twitter

Histoire - Collectivité Territoriale de Guyane. La Guyane, territoire français d’Amérique du sud La Guyane est une Collectivité Territoriale Unique d’Outre Mer et fait donc partie du système administratif et politique français.

Histoire - Collectivité Territoriale de Guyane

L’État est représenté sur le territoire par le Préfet de Région, qui a la charge des intérêts nationaux, du respect des lois, de la sécurité et du contrôle administratif. La Guyane est organisée en deux arrondissements, Cayenne et Saint-Laurent du Maroni qui est la sous-Préfecture située à l’ouest du territoire Guyanais. Localement la Guyane est administrée par : Bagnes coloniaux. Les femmes au bagne. - Le bagne de Guyane. Leur présence avait été prévue dès la loi de 1854, organisant la transportation, un des buts de cette dernière était le repeuplement de la colonie.

Les femmes au bagne. - Le bagne de Guyane

Dès 1859, le Gouverneur de la Guyane se préoccupait des obstacles administratifs, et adressait un courrier au Ministre des Colonies. Extraits. « Monsieur le Ministre, « La présence à Saint-Laurent-du-Maroni de trente-six femmes arrivées au mois de janvier par le transport le Loire doit entraîner comme conséquence prochaine leur union avec une partie des concessionnaires internés sur l’établissement. « Son Altesse Impériale en m’annonçant par dépêche du 19 novembre 1858 l’embarquement des condamnées, m’informait en même temps qu’elles étaient pourvues des papiers nécessaires à la célébration de leur mariage.

Le bagne de Guyane. Mairie de Cayenne. Cayenne, ville chargée d’histoire.

Mairie de Cayenne

Christophe Colomb longe pour la première fois les côtes de la Guyane en 1498. On retrouve les premières traces archéologiques de peuplades amérindiennes en Guyane vers le VIe millénaire av. J. -C. Ces premières peuplades auraient initié le processus de création de terres fertiles, qui quelques millénaires après permettront l’établissement de populations plus importantes. Le rétablissement de l'esclavage en Guyane (1802) Les « nouveaux citoyens » de Guyane replongés dans l’esclavage.

Le rétablissement de l'esclavage en Guyane (1802)

L’abolition de l’esclavage, votée par la Convention en 1794 n’a pas touché toutes les colonies héritées de la France d’Ancien régime mais, après Saint-Domingue, l’esclavage a été supprimé effectivement à La Guyane. Son rétablissement par Bonaparte en 1802, signifie pour 10 000 personnes (86% de la population) qui ont expérimenté la liberté et la citoyenneté pendant huit ans, le déni de leur humanité et la réduction de leur statut à celui de « biens meubles ». Les « affranchis et libres de couleur », soit près de 500 anciens esclaves (4% de la population) ayant bénéficié de mesure individuelle avant même la Révolution, voient aussi leur statut remis en cause. A la Guadeloupe, l’envoi du décret d’abolition permet en 1794 d’organiser la contre-offensive libératrice de l’île, occupée à l’époque par les Anglais. Vente d’esclave en 1831. Bagne de Guyane Histoire. Guyane. « Guyane » défini et expliqué aux enfants par les enfants.

Guyane

La Guyane (ou Guyane française) est un département français d'outre-mer situé en Amérique du Sud. Sa préfecture est Cayenne. Elle compte 230 000 habitants (2010) et est étendue sur 83 354 km². Guyane. Département et Région français d'outre-mer (D.R.O.M.), entre le Suriname et le Brésil.

Guyane

Le D.R.O.M. appartient à l'académie des Antilles et de la Guyane, à la cour d'appel de Fort-de-France, à la région militaire Antilles-Guyane. La Guyane fait partie des régions ultra-périphériques de l'Union européenne. Chef-lieu de département : Cayenne Chefs-lieux d'arrondissements : Cayenne, Saint-Laurent-du-Maroni Nombre d'arrondissements : 2 Nombre de cantons : 19 Nombre de communes : 22 Superficie : 91 000 km2 Population : 229 040 hab. Histoire de la Guyane Française — GeneaWiki. Retour Présentation Le nom Guyane viendrait du nom d'une province que les indigènes nommaient Ouyana qui était riche en or.[1] Repères géographiques La Guyane française a une superficie de 83 534 km², est situé sur la côte atlantique dans l'Amérique du Sud.

Histoire de la Guyane Française — GeneaWiki

Elle est bordée par le fleuve Maroni, et le fleuve Oyapock à l'est. La Guyane - Histoire. Découverte C'est au cours de son troisième voyage, le 5 août 1498, que Christophe COLOMB longe pour la première fois les cotes de la Guyane.

La Guyane - Histoire

Deux ans plus tard, Vicente PINZON explore ce territoire en empruntant l'Oyapock. Guyane : Histoire de la Guyane Française. Peuplée principalement par les amérindiens d'origine Arawak et Caribe, la Guyane fut découverte par Chritophe Colomb le 5 août 1498 lors de son troisième voyage en Amérique, mais celui-ci ne fit que longer les côtes.

Guyane : Histoire de la Guyane Française

En 1500, alors qu'un etempête menaçait son expédition, Vicente Yañez Pinzon explora ce nouveau territoire en suivant le cours de l'Oyapock, le fleuve qui marque la frontière actuelle entre la Guyane et le Brésil. Quelques années plus tard, en 1503, les premiers colons arrivèrent en Guyane pour s'installer à Cayenne. Mais face à l'hostilité des tribus amérindiennes les tentatives de colonisation se terminèrent par des échecs. Guyane française: données historiques. 1 Les premiers habitants Selon le ministère de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration, les premiers habitants de la Guyane auraient été les Amérindiens appartenant aux familles de langues: tupi-guarani (les Emerillon et les Wayampi), arawak (les Arawak et les Palikour), caraïbe (les Kalihna et les Wayana).

Guyane française: données historiques

Avant l’arrivée des premiers Européens (XVIe et XVIIe siècles), on comptait environ 30 000 Amérindiens en Guyane française, puis 25 000 au siècle suivant. Histoire de Guyane. Et si le bagne avait été un «prétexte» pour peupler et coloniser la Guyane ? L’esclavage a été aboli dans les colonies françaises en 1848. S’en suivi un manque de main d’œuvre en Guyane. Le bagne de Guyane : une solution au manque de main d’œuvre. Histoire de la Guyane française. La colonisation L'état chronologique ci-dessous donne la liste de leurs différentes tentatives de colonisation dans la contrée jusqu'à la fin du XIXe siècle. 1604.

Quelques Français se fixent sous la conduite de La Ravardière dans l'île fluviale qui devait plus tard s'appeler l'île de Cayenne. -1604. Une petite colonie anglaise, sous Charles Leigh, occupe la rive gauche des bas Oyapock qu'elle évacue au bout de deux ans. Mais une seconde colonie anglaise s'y installe encore pour quelques mois en 1608, sous Robert Harcourt. - 1626. 26 Français viennent sous la conduite des sieurs de Chauteil et de Chambaut, représentants de la Compagnie des marchands de Rouen, s'établir sur les bords du Sinnamary. - 1628. La Guyane dans l'histoire. En bref... , les premiers habitants d'Amazonie arrivent d'Asie orientale après avoir traversé l'océan Pacifique, et sont à l'origine de la civilisation amérindienne. En Guyane, on retrouve jusqu'au coeur de la forêt des traces archéologiques de leur passage : poteries, gravures rupestres, polissoirs, etc.

Le 1er août 1498, Christophe Colomb pénètre dans le golfe de Paria au Venezuela après avoir longé les côtes de Guyane, mais c'est Vincente Yanez Pinzon qui les explorera deux ans plus tard. En 1643, la compagnie du cap Nord placée sous le commandement de Poncet de Brétigny s'installe sur une colline dominant l'embouchure de la rivière de Cayenne. Il la baptise "Mont Cépérou", du nom du chef indien Galibi à qui il l'acheta, et y fait construire un petit village fortifié.