background preloader

OGM

Facebook Twitter

Terminale – Enseignement Moral et Civique en Lycée Professionnel, Académie de Nancy-Metz. Le programme de terminale est défini par le BO spécial n°6 du 25 juin 2015 : Classe de terminale En classe terminale, l’enseignement moral et civique se centre d’une part sur l’un des piliers fondamentaux des sociétés démocratiques : la reconnaissance du pluralisme des croyances ; d’autre part sur la façon dont s’organisent, dans l’espace démocratique, de grands débats sur les questions éthiques posées par la biologie et la médecine.

Terminale – Enseignement Moral et Civique en Lycée Professionnel, Académie de Nancy-Metz

Pour chaque thème, les questions éthiques, sociales et civiques sont étroitement liées et aucune de ces dimensions ne doit être négligée. C'est quoi les OGM ? - Professeur Gamberge. OGM : d’abord alimenter le débat. Dans le programme de SVT de seconde, un chapitre est consacré à « l’universalité et la variabilité de la molécule d’ADN ».

OGM : d’abord alimenter le débat

On peut à cette occasion aborder la question des OGM en partant d’un indispensable regard scientifique, base de toute discussion sur ce sujet si polémique, au centre de bien des enjeux liés au développement durable. J’ai mené avec mes classes des séances de travaux pratiques pour faire découvrir comment s’obtiennent les organismes génétiquement modifiés, grâce à la propriété d’universalité de la molécule d’ADN, qui permet les transferts de gènes. Il s’agit d’une séance de TP d’une heure et demie, en demi-groupe (16 élèves), dans une salle équipée d’ordinateurs (9 à 10 avec des clés USB + ordinateur portable et vidéoprojecteur), qui permet une autonomie des élèves dans la recherche.

Déroulement de la séance. EDD : les textes - Les OGM dans les programmes scolaires. Les OGM figurent explicitement dans les progammes de .... ... collège ... la classe de 3e : en SVT (en exploitant une BD : site académique d'Amiens) ;

EDD : les textes - Les OGM dans les programmes scolaires

OGM / Organisme génétiquement modifié. Organisme vivant (végétal ou animal) sur lequel on a procédé à une manipulation génétique afin de modifier ses qualités, en général afin de le rendre résistant à un herbicide ou un pesticide.

OGM / Organisme génétiquement modifié

En 2000, les OGM couvraient plus de 40 millions d’hectares, concernant pour les trois-quarts le soja et le maïs. Les principaux pays producteurs étaient les USA, l’Argentine et le Canada. <span class="caps">OGM</span>. Tout savoir sur les OGM - Francetv Éducation. Les Organismes génétiquement modifiés (OGM) Un OGM (ou Organisme génétiquement modifié) est un organisme vivant (animal ou végétal) dont le patrimoine génétique a été modifié par l’Homme, de par des techniques de génie génétique ou de sélection artificielle.

Les Organismes génétiquement modifiés (OGM)

Pour modifier génétiquement un organisme, il faut avoir accès à son ADN. Car c’est dans son ADN que l’on va trouver les gènes qui contiennent les informations sur les caractères des organismes vivants (la couleur des yeux, des cheveux, la production de racines, la production de molécules pour réaliser la photosynthèse, etc..). La technique employée pour obtenir des OGM se nomme la transgénèse. Cela consiste à introduire un gène étranger (que l’on nomme transgène) dans le génome d’un organisme. Il faut cependant faire attention à ne pas confondre cette technique avec celle de la mutagénèse, qui consiste à générer des mutations au sein d’un génome.

L'agriculture industrielle est dans l'impasse - Greenpeace France. Les pesticides sont au cœur de ce modèle agricole conventionnel.

L'agriculture industrielle est dans l'impasse - Greenpeace France

Associés à l’utilisation massive d’engrais, ils permettent de produire plus, dans un temps réduit, avec moins de main-d’œuvre, ce qui enclenche un terrible cercle vicieux : plus de pesticides, c’est plus de rendement à court terme mais une terre de moins en moins fertile, un écosystème déséquilibré et donc... un recours accru aux engrais et aux pesticides !

Résultats ? La France est le 1er consommateur de pesticides en Europe et le 3e au niveau mondial (données 2013). De plus, loin d’être en déclin, les ventes de pesticides n’ont cessé d’augmenter ces dernières années pour atteindre 9,4 % de croissance en 2014 ! OGM - Sciencesetavenir.fr. Les OGM, c'est quoi ? - Vigilance OGM. Un organisme génétiquement modifié (OGM) est un organisme vivant dont le patrimoine génétique a été transformé par l’humain.

Les OGM, c'est quoi ? - Vigilance OGM

Les techniques récentes du génie génétique permettent d’isoler un ou plusieurs gènes d’un organisme (virus, bactérie, animal, plante…) et de les insérer dans le génome d’un autre organisme. Cette technique appelée «transgénèse» diffère des techniques traditionnelles d’amélioration des variétés agricoles comme l’hybridation, puisqu’elle permet de franchir la barrière des espèces afin de produire de nouveaux organismes vivants, jusqu’alors inconnus dans la nature. OGM ≠ hybridation Il va sans dire que l’impact de ces « nouveaux » organismes modifiés dans l’environnement et sur notre santé est totalement imprévisible. Vigilance OGM. Qu'est ce qu'un OGM (Organisme Génétiquement Modifié) ? Mise à jour : 15 juillet 2014 Les OGM sont des organismes – plante, animal, champignon, micro-organisme – génétiquement modifiés en laboratoire afin de leur conférer de nouvelles caractéristiques.

Qu'est ce qu'un OGM (Organisme Génétiquement Modifié) ?

Dans l’Union européenne, la définition légale est précisée dans la directive 2001/18 : un OGM est « un organisme, à l’exception des êtres humains, dont le matériel génétique a été modifié d’une manière qui ne s’effectue pas naturellement par multiplication et/ou par recombinaison naturelle ». OGM : limites, risques et dangers. En 2009, 75% du soja cultivé dans le monde était génétiquement modifié.

OGM : limites, risques et dangers

Entre 1996 et 2007, les superficies de cultures OGM (organisme génétiquement modifié) ont été multipliées par plus de 100 ! (voir graphique ci-dessous). Les OGM prennent de plus en plus de terrain sur les autres modes de culture et d’élevage. Partant de ce constat nous allons définir dans ce dossier les risques et les dangers que présentent les plantes et animaux génétiquement modifiés pour la santé et l’environnement. Attention, il ne s’agit pas d’une liste exhaustive (vu l’étendue et la complexité du sujet). Comprendre les OGM pour préparer notre avenir. OGM : Organismes Génétiquement Modifiés - notre-planete.info.

"La découverte et la diffusion des organismes génétiquement modifiés réalisent un vieux rêve des capitalistes.

OGM : Organismes Génétiquement Modifiés - notre-planete.info

Celui d'éliminer la concurrence déloyale du vivant. La nature, la vie produisent et reproduisent gratuitement les plantes, les hommes, la nourriture, l'air, l'eau, la lumière. Pour le capitaliste, la chose est intolérable. Pour lui, il ne saurait y avoir de biens publics aux sens strict du terme. La gratuité lui fait horreur. " OGM : un tour d'horizon complet. OGM, hybrides, croisements : les plantes du futur que nous prépare l'INRA.

L'Institut collabore avec de nombreux pays et participe à tous les grands programmes internationaux de recherches agronomiques.Voir le site Les OGM : comment et pourquoi ? La technique des OGM consiste à transférer des gènes (éléments de base du patrimoine génétique d'une plante), vers un autre organisme. Il existe trois principales applications de cette technique : Pour la production, on recherche par exemple des plantes qui tolèrent des herbicides, à des parasites ou des insectes, et à des virus, bactéries, champignons. OGM : quels enjeux, quelles propositions ? Vigilance OGM. Les OGM alimentaires sont-ils empoisonnés ? Financée en partie par la grande distribution et menée dans une clandestinité digne des films d'espionnage, une nouvelle étude du professeur Gilles-Éric Séralini révèle une énorme nocivité des aliments OGM sur la santé des rats.

Robin Mesnage, l'un des coauteurs de ce travail, revient pour Futura-Sciences sur cette expérience presque incroyable. C'est clairement l'étude choc de cette rentrée. Après cinq années de travail dans la clandestinité, le biologiste Gilles-Éric Séralini et ses collègues de l'université de Caen et d'ailleurs viennent de sortir un véritable brûlot contre les OGM alimentaires dans les colonnes de la revue américaine Food and Chemical Toxicology.

Tumeurs fréquentes et précoces, troubles hépatiques ou rénaux : les rats nourris de ces céréales génétiquement modifiées avec ou sans herbicide semblent prouver la dangerosité de ces cultures pour la santé animale, et probablement humaine. Des scientifiques devenus agents secrets. OGM : la menace des « super mauvaises herbes » s’amplifie. Cinq mille hectares de culture de soja transgénique ont été abandonnés par les agriculteurs en Géorgie, et 50.000 autres sont gravement menacés par une mauvaise herbe impossible à éliminer, tandis que le phénomène s'étend à d'autres états. La cause : un gène de résistance aux herbicides ayant apparemment fait le grand bond entre la graine qu'il est censé protéger et l'amarante, une plante à la fois indésirable et envahissante... En 2004, un agriculteur de Macon, au centre de la Géorgie (à l'est des Etats-Unis), applique à ses cultures de soja un traitement herbicide au Roundup, comme il en a l'habitude.

Curieusement, il remarque que certaines pousses d'amarantes (amarante réfléchie, ou Amarantus retroflexus L.), une plante parasite, n'en semblent pas incommodées... Pourtant, ce produit est élaboré à partir de glyphosphate, qui est à la fois l'herbicide le plus puissant et le plus utilisé aux Etats-Unis. Ministére de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt. Comprendre les OGM pour préparer notre avenir.