background preloader

Revenu de base, ou "allocation universelle".

Facebook Twitter

Le revenu de base est un revenu versé par une communauté politique à tous ses membres, sur une base individuelle, sans conditions de ressources ni obligation de travail, selon la définition du Basic Income Earth Network (BIEN).

Un revenu pour tous, sans conditions. Chômage de masse, pauvreté, précarité, pression insoutenable sur les ressources naturelles et sur les hommes...

Un revenu pour tous, sans conditions

La bataille pour l’emploi et la course à la croissance menées depuis plus de 30 ans semblent conduire à une impasse. Face à ce constat, des personnalités de différents bords politiques suggèrent de changer de logiciel de pensée et soutiennent l’instauration d’un revenu de base : le droit à un revenu pour tous, sans condition. Ils appellent à signer l’Initiative Citoyenne Européenne en cours, afin d’obliger l’Union européenne à ouvrir le débat sur le sujet. Notre pays n’a jamais été aussi riche. Pourtant, 8,5 millions de Français, dont 2,5 millions d’enfants, vivent aujourd’hui sous le seuil de pauvreté.

La solution à ces problèmes, nous dit-on, serait la croissance économique. Mouvement Français pour un Revenu de Base. Pas de revenu minimum garanti sans analyse. On a beaucoup parlé récemment des façons de calculer le taux de pauvreté.

Pas de revenu minimum garanti sans analyse

Une solution qui refait surface pour la combattre est le revenu minimum garanti. Des personnalités aussi différentes que Milton Friedman, Martin Luther King et Charles Sirois ont proposé et défendu l'idée. Au Québec, elle sera sans doute présente lors des prochaines élections, puisque aussi bien l'Action démocratique que le nouveau parti de gauche en voie de formation y sont favorables. Pour certains, il s'agit d'un revenu universel inconditionnel remplaçant tous les programmes sociaux existants ou presque. Pour d'autres, c'est un programme parallèle. Au Canada, le revenu minimum garanti a été sérieusement discuté dans les années 1970 avec la publication du rapport Croll et du rapport Castonguay-Nepveu au Québec. Un tel programme est-il désirable et faisable? Pour en évaluer l'impact, des expériences restreintes ont eu lieu aux États-Unis et au Canada. > Retour aux Chroniques Les Affaires. Et si on imaginait une société ou chacun pourrait avoir un revenu décent par mois ?

Pour commencer, autant le dire tout de suite : j’ai eu moi aussi du mal à me faire à cette idée.

Et si on imaginait une société ou chacun pourrait avoir un revenu décent par mois ?

Ça faisait 2 ou 3 ans que j’en avais entendu parler, mais toujours d’une oreille distraite, l’air de dire que ce genre de trucs ça ne pourrait jamais marcher, que c’était pour les angélistes ou les utopistes. Je parle de l’idée d’un revenu pour tous et inconditionnel. Comment une telle idée pourrait fonctionner ? Et puis au fur et à mesure l’occasion s’est présentée d’en savoir plus, les bonnes personnes, les bonnes circonstances et puis l’envie aussi.

Mon parcours de vie, mes diverses implications bénévoles et sociales, mes champs d’intérêts culturels, mes nouveaux choix de vie aussi, personnels et professionnels n’ont sans doute pas été étranger non plus à cette réflexion et ont certainement contribué à ce que j’en sois venue à me poser la question autrement. Un revenu mensuel de base c’est quoi ? Qui sont ceux qui défendent cette idée ? Plusieurs mouvements s’en sont emparés. Faux. Emploi : "Instaurez la semaine de 15 heures, combinée à un revenu de base" - Belgique. Vous proposez de limiter la semaine de travail à 15 heures par semaine d'ici 2030.

Emploi : "Instaurez la semaine de 15 heures, combinée à un revenu de base" - Belgique

Rutger Bregman: "Oui, mais vous ne devez pas considérer cette utopie comme un modèle. Nous n'allons pas nous mettre à travailler 15 heures d'un jour à l'autre, mais progressivement. C'est un objectif lointain". Le spécialiste en marché de l'emploi Jan Denys se montre très critique à l'égard de votre proposition. '200 euros par mois pour chaque résident de l'UE, un 'eurodividende' f. La critique est facile, mais émettre des propositions est bien plus difficile, affirme l'économiste belge et philosophe Philippe Van Parijs sur le blog de la London School of Economics. Il propose d’instituer le versement inconditionnel d’un revenu de base universel de 200 euros pour tous les résidents légaux de l'UE, ou à tout le moins, des Etats membres de la zone euro. Ce revenu modeste, qu’il appelle « eurodividende », pourrait être complémenté par les revenus du travail, du capital et des bénéfices sociaux, et il permettrait d'assurer une répartition plus équitable des « fruits de l'intégration ».

Il pourrait être financé par un impôt spécifique qui pourrait être une taxation de 20% de l'assiette de la TVA harmonisée dans toute l'Union européenne, ce qui représenterait environ 10% du PIB total de l'UE : Pourquoi avons-nous besoin d’un tel programme inédit ? L’Europe compte près de 250 000 citoyens favorables à un revenu de base garanti à vie. Doit-on perdre sa vie à la gagner ?

L’Europe compte près de 250 000 citoyens favorables à un revenu de base garanti à vie

Peut-on croire encore à un système qui accroît les inégalités ? Le meilleur des gestes anti-système ne consisterait-il pas à signer l’Initiative Citoyenne Européenne qui défend la création d’un Revenu de Base Inconditionnel ? Revenu de Base… utopie ou nécessité ? - RTBF Opinions. Une des premières initiatives citoyennes européennes à avoir été lancée concernait le revenu de base inconditionnel.

Revenu de Base… utopie ou nécessité ? - RTBF Opinions

Elle a été refusée par la Commission. Cela n'empêche pas les défenseurs de cette idée, comme Pierre-Yves Ryckaert, de continuer à la promouvoir. Ils ont d'ailleurs décidé de représenter un projet d'initiative auprès des Institutions européennes. " Face au monde qui change, il vaut mieux penser le changement que changer le pansement.

" Francis Blanche L’actualité est là pour le rappeler, les bases sur lesquelles sont construites notre société ne sont plus viables à terme. Le mythe du plein emploi Parmi les remèdes inefficaces présentés inlassablement par nos décideurs comme " la " solution à tous nos problèmes socio-économiques, l’idéologie du plein emploi a la dent dure. " Inventer, c’est penser à côté. " Albert Einstein. L'allocation universelle, c'est possible?