background preloader

Littérature

Facebook Twitter

La légende du roi Arthur. Clerc rompu aux exercices de rhétorique et à la lecture des œuvres d’Ovide en particulier de L’Art d’Aimer, Chrétien de Troyes (ca. 1135-ca. 1185) dépeint avec habileté les différents moments de l’amour.

La légende du roi Arthur

D’un récit à l’autre des personnages sont placés dans des situations diverses : une jeune fille qui avait toujours dédaigné l’amour découvre ce sentiment telle Soredamor dans Cligès, une jeune femme, Fénice, refuse de se donner à son mari parce qu’elle en aime un autre, Laudine, l’épouse d’Yvain, est désespérée que son mari ait oublié de la rejoindre au terme d’un an, Énide se lamente que son mari, Érec, oublie ses devoirs guerriers pour rester avec celle par amour… Cette diversité romanesque correspond à des approches successives de la vérité humaine. De la beauté naît l'amour. Chrétien de Troyes. Poète français du Moyen Age.

Chrétien de Troyes

Son nom demeure lié au cycle des grands romans arthuriens. "Le plus célèbre poète français du XIIe siècle. Ce que nous connaissons de sa vie est fort peu de chose. On a quelque raison de supposer qu’il exerçait la profession de héraut d’armes. Il fut le protégé de Marie, la fille du roi Louis VII et l’Aliénor de Poitiers, mariée en 1164 au comte Henri Ier de Champagne. L’Historia regum Britanniae de Gaufrei de Monmouth était encore dans sa nouveauté et répandait parmi les savants et les lettrés le nom et la gloire du grand roi Arthur de Bretagne.

À la brutalité de certaines scènes, au plaisir que le poète éprouve à décrire de grands coups d’épée, on reconnaît encore dans Erec l’influence des chansons de geste. Entre 1164 et 1175, il écrivait le Conte de la Charrette; mais il ne l’acheva pas, nous ne savons pour quelle raison. Les fameuses cours d’amour n’ont jamais existé que dans l’imagination de quelques modernes.

Sur J.R.R. Tolkien et le médiévalisme / on J.R.R. Tolkien and Medievalism. [La mise en ligne sur Google Books m'a été signalée par des lecteurs.

Sur J.R.R. Tolkien et le médiévalisme / on J.R.R. Tolkien and Medievalism

Je ne sais si les éditeurs sont toujours informés.] - Mise en ligne partielle (par l'éditeur) du Dictionnaire Tolkien, sous la direction de Vincent Ferré, Paris, CNRS Editions, 2012 - Speaking of The Medieval Today: French and Francophone Medievalisms, numéro dirigé avec A. Montoya, RELIEF [Revue Electronique de Littérature Française], vol. 8, No 1 (2014). - « La réception de J.R.R.

. - entretien : « Christian Bourgois, l'éditeur français de Tolkien » (publié dans V. . - « Erec et Enide, de Montalbán à Chrétien de Troyes », in I. . - « Le Livre Rouge et Le Seigneur des Anneaux de Tolkien : une fantastique incertitude » (2000 ; version remaniée en 2006, à lire en pdf) - « De Tristan à Tolkien : Beren, Túrin et Aragorn. . - Extrait de « Limites du médiévalisme : l'exemple de la courtoisie chez Tolkien (Le Seigneur des Anneaux et Les Lais du Beleriand) » in Valérie Naudet et Elodie Burle (éd.), Fantasmagories du Moyen Age.

Fabula, Atelier littéaire : Médiévalisme, modernités médiévales. Dans les études anglophones, le medievalism désigne la présence du Moyen-Age aux siècles suivants, sa réception aux XVIe-XXIe siècles, dans le domaine de la création artistique et dans le domaine universitaire.

Fabula, Atelier littéaire : Médiévalisme, modernités médiévales

En France, les travaux des "médiévalistes" sont déjà nombreux, mais le terme de médiévalisme n'est pas encore adopté et peu de réflexions théoriques existent, qui éclaireraient ces pratiques, leurs différences avec les travaux anglo-américains ; certaines difficultés méthodologiques ne sont donc pas toujours prises en compte. Textes et articles Ressources web : Site de Modernités médiévales (www.modernitesmedievales.org) : articles, bibliographies et annuaire Site de Studies in Medievalism (www.medievalism.net) : site de référence pour les études anglophones Bibliographies en ligne : Événements scientifiques (colloques): Colloque « Médiévalisme, modernité du Moyen-Age » (Metz, 19-21 novembre 2009) : présentation et liste des interventions.

Revue Acta fabula : Vincent Ferré. La littérature d'oc - Jongleurs et troubadours. Le XIXe siècle, grand producteur de clichés qui ont la vie longue, a popularisé l'image romantique d'un poète amoureux, errant de château en château, pour célébrer sa dame dans ses chansons.

La littérature d'oc - Jongleurs et troubadours

La réalité était très complexe et a eu tout le temps de varier entre la fin du XIe s. et le début du XIVe : que de différence entre ces jongleurs, uniquement chanteurs de poèmes qu'ils vont quémander à leurs auteurs, et ces troubadours, fiers de leur art, conscients de leur valeur ! Si l'on s'en prend quelquefois avec des vers violents au jongleur famélique, la vie de Giraut de Bornelh nous apprend que ce « maître des troubadours » tenait école à la mauvaise saison et se faisait accompagner de chanteurs à la bonne (Peire d'Alvernhe ne se moque-t-il pas de son chant maigre et triste qui semble celui d'une vieille porteuse d'eau ?).