background preloader

Actus à lire

Facebook Twitter

Réunion TICE

Enseignement info-documentaire et pratiques informationnelles des élèves : mieux connaître leurs pratiques personnelles pour mieux les former - FADBEN - Fédération des enseignants documentalistes de l’Éducation nationale. Enseignement info-documentaire et pratiques informationnelles des élèves : mieux connaître leurs pratiques personnelles pour mieux les former Animateur : Georges-Louis Baron, Professeur en Sciences de l'éducation - Université Paris Sorbonne – EDA - Equipe Limin-R L’espace social du lycéen, une constellation de pratiques entre papier et numérique Elisabeth SCHNEIDER Les enseignants documentalistes sont mis au défi de former les élèves à de nouveaux objets documentaires, ce qui suppose de prendre en compte leurs pratiques personnelles.

Enseignement info-documentaire et pratiques informationnelles des élèves : mieux connaître leurs pratiques personnelles pour mieux les former - FADBEN - Fédération des enseignants documentalistes de l’Éducation nationale

Or ces pratiques, si elles impactent fortement le rapport au savoir et aux attentes scolaires, sont très diverses. Pratiques informationnelles juvéniles et médiation documentaire. Cn1_sandri_0.pdf. Mars. Redirecting. Entretien avec Anne Cordier. Cet article est une lecture "augmentée" du texte d’Anne Cordier « Et si on enseignait l’incertitude pour construire une culture de l’information ?

Entretien avec Anne Cordier

» paru en mars 2013. Anne Cordier est Maître de Conférences en Sciences de l’Information et de la Communication - Université de Rouen Laboratoire GRHIS. Comprendre la notion de translittératie. A la convergence des cultures de l’information : information-documentation, médias et informatique, la translittératie est une notion récemment interrogée par les professionnels et les chercheurs en science de l’information, sans pour autant que l’intérêt de ces analyses ne se limite aux seuls experts.

Comprendre la notion de translittératie

La définition communément acceptée est celle traduite de la définition initiale de Sue Thomas « l’habileté à lire, écrire et interagir par le biais d’une variété de plateformes, d’outils et de moyens de communication, de l’iconographie à l’oralité en passant par l’écriture manuscrite, l’édition, la télé, la radio et le cinéma, jusqu’aux réseaux sociaux » Définition qui donne son poids à l’éventail de formations qu’elle implique à l’ère du papier, de l’audio-visuel et du numérique. Quelles origines, quelle définition, quel rapport avec les autres littératies, quels enjeux ?

Pour mieux comprendre la notion, voici quelques textes récents : Dix Sur Dys. Des monuments en 3D. Revue française des sciences de l'information et de la communication. Des solutions de curation — Enseigner avec le numérique.

EduScol lance une Web TV. Depuis fin octobre 2012, le portail EduScol ouvre un espace intitulé WebTv proposant le visionnage de vidéos classées en chaînes thématiques et destinées aux personnels de l’éducation.

EduScol lance une Web TV

WebTV. L'Author Rank. L'Agence nationale des Usages des TICE - Les croyances et l’évaluation de l’information sur Internet. Par Tiffany Morisseau * Internet est devenu le moyen privilégié des élèves pour trouver des informations, en particulier dans le cadre d’un travail scolaire.

L'Agence nationale des Usages des TICE - Les croyances et l’évaluation de l’information sur Internet

Obtenir de l’information correspondant à un mot-clé à partir d’une requête sur un moteur de recherche est en effet relativement simple, et pourtant trouver des réponses pertinentes à une question donnée est une tâche qui reste difficile parce que les élèves (comme beaucoup d’adultes) sont confrontés à des biais de jugement au moment d’évaluer l’information (le concept d'évaluation de l'information peut être défini, selon Alexandre Serres de l'université de Rennes 2, comme l'analyse de quatre éléments : la fiabilité de la source, la qualité du contenu, la cohérence de l’organisation, la pertinence de la présentation ; qui font appel à différents domaines de connaissances et qui, comme le rappelle l'auteur, sont loin d'être partagés par tous).

L'outil de Google pour "désavouer" les liens reçoit un accueil mitigé. Le moteur permet désormais aux SEO et webmasters de désactiver l'effet des liens entrants qu'ils jugent indésirable.

L'outil de Google pour "désavouer" les liens reçoit un accueil mitigé

Une possibilité attendue par beaucoup depuis la mise à jour Penguin, mais aussi redoutée par d'autres. Certains SEO en rêvaient, Google l'a fait : comme promis, Mountain View propose désormais aux responsables de site de "désavouer" des liens qui pointent vers leurs pages. Concrètement, ce nouvel outil permet d'indiquer au moteur les liens entrants qu'un webmaster ne souhaite pas voir pris en compte par Google. Il suffit de lister les URL où se trouvent les backlinks à désavouer, puis d'envoyer cette liste au moteur. De simples pages ou des domaines entiers peuvent être mis dans la liste. Google peaufine son moteur de réponses. Le moteur vient de dévoiler les 65 mises à jour qu'il a réalisées au cours des deux derniers mois.

Google peaufine son moteur de réponses

Bon nombre d'entre elles tendent à le transformer en moteur de réponses. La localisation de l'internaute prend également une importance grandissante Le billet récapitulant les dernières mises à jour réalisées par le moteur de Google est désormais bimestriel. Il est en revanche toujours aussi dense (65 mises à jour), mais aussi toujours aussi opaque (quelques mots vagues évoquant souvent des "améliorations", sans plus de précisions pour chacune). Réseaux sociaux et cybercriminalité. L’usage généralisé des réseaux socionumériques par les jeunes a entraîné l’apparition de nouvelles pratiques de l’internet et la généralisation d’une culture ludique, communicationnelle et réticulaire, dans laquelle la frontière entre l’intime et le public est brouillée.

Réseaux sociaux et cybercriminalité

Des formes de violence accompagnent le développement de ces pratiques, dont les jeunes n’ont pas toujours conscience du caractère délictuel : atteintes à l’image, à la vie privée, à l’intégrité, harcèlement… Face à ces constats, comment l’institution scolaire peut-elle réagir ? Quelles pratiques éducatives et pédagogiques mettre en place ?

Facebook : le scan des messages n'est pas du goût de la Cnil. Cette semaine "le Nouvel Observateur" s'interroge : la vie privée est-elle en danger sur le net ?

Facebook : le scan des messages n'est pas du goût de la Cnil

Sur la question, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a récemment épinglé Google. Interview de la présidente, Isabelle Falque-Pierrotin. Réseaux sociaux et vie privée sont-ils compatibles ? - [Silence] Oui, bien sûr qu'ils peuvent être compatibles. Les réseaux sociaux déclinent une approche nouvelle de la vie privée, offrant à chacun la possibilité d'être un people, d'avoir son quart d'heure de célébrité. Quels sont vos conseils ? La France, 4e pays du monde à demander à Google des renseignements sur ses internautes. La surveillance des Etats est en hausse, si l'on en croit la sixième édition du Transparency Report.

La France, 4e pays du monde à demander à Google des renseignements sur ses internautes

Cette publication semestrielle de Google reprend les chiffres des demandes de suppression de contenus et les demandes d'accès à des données d'utilisateurs formulées auprès du moteur de recherche par les autorités administratives et judiciaires du monde entier. "C'est la sixième fois que nous publions ces données, et une tendance est devenue claire : la surveillance des gouvernements est en hausse. " Au niveau mondial, les autorités nationales du monde entier ont demandé à accéder à des données d'utilisateurs 20 938 fois au cours du premier semestre 2012. Les Cahiers du Numérique - N°3. Identité numérique : Ne laisse pas ton image t’échapper.

En octobre 2012, l’association Action Innocence Suisse a lancé une nouvelle campagne avec 2 visuels choc (cf. dans cet article) pour sensibiliser les adolescents et jeunes adultes à la protection de son identité numérique : Ne laisse pas ton image t’échapper. L’objectif est d’informer et faire réfléchir les jeunes sans moraliser et diaboliser les pratiques Internet et réseaux sociaux. Accros aux écrans : nos enfants, ces mut@nts. "Dans le labyrinthe" avec Alexandre Serres. Dans le labyrinthe Evaluer l’information sur Internet. Technologie : les bibliothécaires scolaires comme prescripteurs. La dernière étude du School Library Journal, intitulée 2012 School Technology Survey, révèle que les bibliothécaires scolaires et autres spécialistes des médias ouvrent la voie à l'apparition des nouveaux médias, des appareils mobiles et autres technologies basées sur internet, au sein des établissements d'enseignement.

Nouveau rôle des bibliothécaires scolaires Les résultats de l'enquête indiquent : que 87 % des bibliothécaires scolaires interrogés affirment être responsables de la technologie de leur bibliothèque, et 60 % d'entre eux auraient également introduit celle-ci au sein des salles de classe. Par ailleurs en ces temps de restrictions budgétaires, 44 % des interrogés déclarent servir l'équipe technologique de leur établissement et d'optimiser la sécurité de leur emploi par le développement de ces nouvelles compétences. Enseignement assisté par le numérique Adoption des applications sociales. E-réputation – anonymisation ou non : un paradoxe médiatique. Nous avions déjà évoqué cette question voici un an (notre actualité du 2 novembre 2011), mais nous continuons à penser qu’il existe une certaine schizophrénie sur Internet, qui rejaillit gravement sur l'e-réputation des personnes (également nommée web-réputation, cyber-réputation ou encore réputation numérique).

Les deux faces de l’information L’information réglementée pour protéger le citoyen D’une part, nous disposons de la recommandation de la CNIL, en date du 22 novembre 2001, en matière de publication des décisions de justice sur Internet, invitant à anonymiser celles-ci. Cette recommandation n’est pas destinée uniquement à Légifrance comme on le lit parfois, pas plus qu’elle n’est destinée à masquer partout les noms des parties. La liberté numérique guidant le peuple. Maîtriser l'information : une compétence essentielle.

Du CDI au 3C : ou comment "vendre" un produit projet. Philippe Chavernac, professeur documentaliste au Lycée professionnel Gustave Ferrié, à Paris, a lancé, le 7 juin dernier, un débat qui a déjà été engagé par ailleurs, sans l’honnêteté intellectuelle, éventuellement, de le signaler [1]. Cddp92.ac-versailles. Chaîne de PANIST2.

Les quatre aveugles et l'éléphant web, ou les chroniques d'un web non documentaire (1). Du web documentaire au web structuré. Une certaine vision de la culture informationnelle. Ce texte reprend et développe une intervention faite lors du séminaire « Enseignement et médias », organisé le 16 mai 2009 à Paris par Ars Industrialis, le CIEM et la revue Skhole.fr. La culture de l’information en 7 leçons. (teaser) - Summify. Le droit à l’épreuve du Mashup Festival Film. Le Forum des Images organisait les 24 et 25 juin un très bel évènement – le Mashup Festival Film – pour explorer les différentes facettes de ce phénomène, et notamment les nombreuses questions juridiques posées par cet art de la manipulation des images et des sons, qui bouscule les fondements du droit d’auteur.

Un panorama de la bibliothèque 3.0. Lire et écrire sur écran — Éducnet. Rencontre avec danah boyd.