background preloader

UE 6 Finance d’entreprise

Facebook Twitter

Effet de levier. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Enjeux[modifier | modifier le code] L'effet de levier est une mesure comptable de l'impact de l'utilisation d'apports de capitaux de la part de tiers de l'entreprise par rapport aux capitaux propres à l'entreprise. Cela permet aux actionnaires et associés de l'entreprise de mesurer à quel point ils peuvent accepter l'endettement, c'est-à-dire la dégradation du ratio de solvabilité.

Si la rentabilité économique est plus faible que le taux d'actualisation attendu par les prêteurs et les associés, c'est-à-dire si le levier est trop faible, l'entreprise assiste à un effet de massue. L'effet de levier permet, grâce à l'emprunt, d'acquérir des actifs avec un minimum de fonds propres, ce qui correspond à se constituer un capital grâce à l'endettement[1]. En revanche, si le taux de crédit est supérieur au taux de rentabilité du projet, on parle d'effet de massue ou d'effet boomerang : la rentabilité des fonds propres s'effondre.

Plus concrètement : Où. Le rééquilibrage de la trésorerie le plan de trésorerie. Les éléments du bilan qui impactent la trésorerie. Les techniques d'élaboration des budgets opérationnels. La place des budgets dans la gestion de l'entreprise. FR LE BUDGET DE TRESORERIE. Les principales configurations structurelles. Introduction : Classiquement, ces structures correspondent à une division du travail qui s’effectue à partir de différents critères : – la division de l’entreprise en fonctions pour la structure fonctionnelle – la division de l’entreprise en branches pour la structure divisionnelle ou encore en régions pour la structure géographique. – La structure matricielle tente de réaliser une synthèse des structures précédentes en s’efforçant d’en éliminer les inconvénients. – La structure hiérarchico-fonctionnelle (staff and line)se caactérise par la mise en place d’un état major de spécialistes dont le rôle consiste à conseiller les cadres fonctionnels.

I – La structure fonctionnelle Comme son nom l’indique, la structure fonctionnelle consiste à diviser le travail dans l’entreprise en fonctions (fonction commerciale, financière, fonction production, ressources humaines, recherche-développement, etc….). À la tête de chaque fonction sera nommé un « chef fonctionnel ». II – la structure divisionnelle.

Mener l'analyse par les flux de trésorerie - partie 1. Le tableau de flux constitue un formidable outil d’analyse qui apporte une vraie valeur ajoutée à la démarche l’analyse financière. Ce document est parfois souvent mal connu des analystes financiers car les comptes individuels ne le prévoient actuellement pas en France. Il convient de savoir lire et interpréter cet état financier et à l’intégrer dans la démarche d’ensemble de l’analyse financière. L’importance du tableau de flux Le tableau de flux constitue un document essentiel pour mettre en œuvre ou comprendre la gestion financière d’une entreprise car il retrace l’ensemble des origines et utilisations de trésorerie d’une période. Il retrace l’ensemble des flux de trésorerie, encaissements et décaissements, d’une période.

Les flux de trésorerie sont regroupés en trois familles : Le tableau de flux est comparable à un document qui retracerait l’ensemble des entrées et sorties de trésorerie du ménage. Les analystes financiers n’ont toutefois pas toujours accès à ce document. Analyser un tableau des flux de trésorerie. La semaine dernière, j’avais essayé de mettre en lumière l’importance d’un document comptable spécifique : le tableau des flux de trésorerie. Ce document permet d’expliquer aux investisseurs les causes des variations de la trésorerie lors d’une période donnée. On peut ainsi comprendre comment la société génère de l’argent, comment elle investit et comment elle se finance. Aussi, il est possible de détecter les possibles difficultés de financement pouvant survenir dans la vie d’une entreprise.

Aujourd’hui, nous passons de la théorie à la pratique en essayant d’extraire des informations utiles en lisant uniquement ce document comptable intéressant. Présentation d’un tableau de flux de trésorerie réel Pour commencer, nous allons utiliser un tableau des flux de trésorerie réel provenant d’une société existante. Cette société c’est Thermador, une entreprise qui commercialise des accessoires pour le chauffage et la sécurité sanitaire. La méthode de calcul L’analyse du document Aller plus loin… Qu'est-ce que le budget de trésorerie ? Le budget de trésorerie est un plan prévisionnel qu’établit l’entreprise et qui lui permet d’avoir de la visibilité sur ses différentes recettes et dépenses. L’entreprise peut ainsi anticiper les difficultés et mieux piloter sa trésorerie. Qu’est-ce qu’un budget de trésorerie ?

Le budget de trésorerie est un tableau dans lequel vous présentez tous les encaissements et les décaissements prévus ventilés, semaine par semaine ou mois par mois. Un budget de trésorerie : pour quoi faire ? Grâce à ce tableau, on connaît instantanément le solde de trésorerie de la période, et le solde cumulé d'une période sur l'autre. Ainsi, le budget de trésorerie : vous aide à gérer et surtout à anticiper les difficultés de trésorerie,vous permet de savoir combien de temps votre solde restera débiteur ou créditeur et pour quel montant,vous indique si vous pouvez envisager un placement de votre excédent de trésorerie, ou au contraire si vous devez trouver un financement.

Comment construire un budget de trésorerie ? Analyse financiere. Analyse financière : mesurer la performance et la rentabilité. Laurent GRANGER - Auteur - Date maj : 09/02/2017 Comment extraire des informations pertinentes des états financiers et les interpréter pour en retirer de précieux enseignements sur l'état de santé d'une entreprise et de son potentiel de développement ?

Mener un tel diagnostic se révèle éminemment technique. Il faut savoir lire, et bien sûr comprendre aussi bien un compte de résultat (ou compte d'exploitation) qu'un bilan financier. Sans oublier les annexes pour obtenir des informations complémentaires. Outre les connaissances en matière de finance, il est indispensable de maîtriser le fonctionnement d'une entreprise.

Pourquoi faire une analyse financière ? Les objectifs comme les destinataires sont multiples. Les domaines d'évaluation Ce type de réflexion apporte un certain nombre d'éclairages pour trois domaines : la compétitivité de l'entreprise, sa pérennité et sa capacité de développement. La compétitivité.

La pérennité Le développement Sélection de documents publiés sur internet Cours. Comprendre le financement de l'entreprise : la trésorerie. BFR, trésorerie et crise économique. L'analyse d'une entreprise : Analyse financière et économique de l'entreprise. Lorsque l’on souhaite reprendre une entreprise, il faut procéder à une analyse pour s’assurer que l’entreprise en question vaut la peine d’être rachetée.

L’analyse d’une entreprise ne se limite pas à celle de ses états financiers (même s’il s’agit d’une étape importante) mais doit s’élargie à l’étude de son environnement : le secteur géographique, l’analyse du marché et de la clientèle, l’évolution de la législation… Il faut procéder pour étape pour effectuer l’analyse d’une entreprise : La première consiste à étudier les états financiers de l’entreprise ciblée ;Ensuite, on s’intéresse au secteur d’activité de l’entreprise : quel est le potentiel du marché sur lequel elle se situe ?

Une étude de marché peut s’avérer utile ;Après, l’analyse du secteur géographique de l’entreprise est également importante ;Et enfin, nous terminerons pour l’évolution de la législation du secteur et son respecter par l’entreprise. L’analyse financière de l’entreprise A. B. L’analyse des moyens de l’entreprise. Fiche 3 - du bilan fonctionnel au Fonds de roulement. Pour correctement analyser le bilan il est nécessaire de regrouper différemment les comptes (voir fiche précédente) et de mettre en avant les règles de liquidité ou exigibilté croissante. Un travail de reclassement des éléments d'actif et des dettes a donc été effectué, en fonction des définitions qui suivent : Actif du bilan fonctionnel A l'actif les avoirs sont regroupés en 3 catégories, classées par liquidité croissante.

La liquidité est la capacité d'un bien, d'une créance,... à se transformer en ressource monétaire mobilisable pour effectuer le paiement d'une dette ou d'un achat. Actif immobilisé (ou actif stable) Les immobilisations représentent l'ensemble des biens (matériels, immatériels) et créances possédés durablement par l'entreprise. Actif circulant On regroupe ensuite les éléments de l'actif ayant un degré de liquidité plus fort et qui sont directement liées à l'activité courante de l'entreprise. Trésorerie active Passif du bilan fonctionnel Capitaux permanents Passif circulant. L'analyse du bilan : structure et équilibre financiers - Assistance scolaire personnalisée et gratuite - ASP. L'activité de l'entreprise et ses choix stratégiques se reflètent dans le bilan fonctionnel.

Bien que partant des mêmes éléments que le bilan financier, le bilan fonctionnel en diffère par sa structure. Son analyse permet de mettre en lumière la pertinence des choix des managers en termes de politique d'investissement, de politique de financement, mais aussi de décisions affectant l'activité quotidienne. 1.

Qu'est-ce qu'un bilan ? Le bilan est un inventaire des stocks économiques de l'entreprise à une date donnée. . • Un actif est un élément du patrimoine de l'entreprise qui a une valeur économique positive, c'est-à-dire qu'il peut générer de la trésorerie. . • Un passif est un élément du patrimoine ayant une valeur économique négative. 2. . • Le bilan financier est une obligation légale. . • Le bilan fonctionnel, quant à lui, se construit dans une optique économique. Explications : l'actif immobilisé correspond aux investissements de l'entreprise. 3. 4.

Exemple : c) La trésorerie À retenir. Comment faire un bilan fonctionnel ? - Exercices corrigés. Abonnez-vous Consulteztoutes nos études & analyses sectorielles en illimité ! À partir de19.95€sans engagementde durée Voir les offres Credit Photo : Pixabay Les emplois et les ressourcesLe cycle d'investissement, le cycle de financement et le cycle d'exploitationQuelles valeurs structurelles peut-on tirer du bilan ? Les emplois et les ressources Le bilan fonctionnel se construit à partir des données (brutes) du bilan comptable. . - l'actif stable correspond à ce dont dispose l'entreprise de manière durable : fonds commercial, frais d'établissement (immobilisations incorporelles), prêts (immobilisations financières), etc.- l'actif circulant concerne les stocks, les créances (exploitation), la trésorerie active,- le passif stable comprend les capitaux propres et les dettes financières à long terme, les amortissements, - le passif circulant inclut les dettes et emprunts auprès des établissements de crédit, des dettes fournisseurs, des dettes fiscales et sociales, etc.

Qu'est-ce que le besoin en fonds de roulement (BFR) et comment le calculer ? L'analyse d'une entreprise : Analyse financière et économique de l'entreprise. L'établissement du bilan fonctionnel : les emplois. Le bilan comptable. Qu'est-ce-que le bilan comptable ? Le bilan comptable d'une entreprise est le recensement de tout ce que possède l'entreprise, mis en balance avec tout ce qu'elle doit. L'entrepreneur peut ainsi visualiser le total de ce qu'il doit par rapport au total de ce qu'il possède. La partie actif représente tout ce que possède l'entreprise (les bâtiments, le fonds de commerce, le matériel, le stock...).

La partie passif représente tout ce que doit l'entreprise (aux actionnaires, aux fournisseurs, à l'Etat, à la banque...). Retour haut de page Comment est composé l'actif du bilan ? A l'intérieur de la colonne actif, on distingue : un haut de bilan, appelé actif immobilisé ; il est constitué des immobilisations incorporelles (fonds de commerce...), des immobilisations corporelles (les machines...) et les immobilisations financières (les dépôts de garantie...) Comment est composé le passif du bilan ? A l'intérieur de la colonne passif, on distingue : Comment lire un bilan comptable ? Le bilan prévisionnel. Le bilan prévisionnel est une des composantes du prévisionnel financier. Ce tableau représente une photographie du patrimoine de l’entreprise à chaque étape du développement de celle-ci.

Le créateur d’entreprise doit comprendre la finalité d’un bilan prévisionnel afin que son projet soit cohérent dans son ensemble. Compta-Facile vous propose une fiche répondant aux questions suivantes : qu’est-ce qu’un bilan prévisionnel ? Quel est son contenu ? Comment peut-on le construire ? Un exemple de bilan prévisionnel est inséré en fin d’article. Qu’est-ce qu’un bilan prévisionnel ? Le bilan prévisionnel reflète l’état du patrimoine de l’entreprise à un instant « t » donné (et, en l’occurrence, à la clôture de chaque exercice dans le prévisionnel). D’une part ce que l’entreprise va posséder Cette catégorie de biens est appelée « l’actif » : ce sont des éléments identifiables qui ont une valeur positive pour l’entreprise. D’autre part ce que l’entreprise devra L’actif du bilan prévisionnel. Ratios financiers : calcul et analyse. Les ratios financiers sont utilisés pour évaluer la rentabilité, la structure financière, la trésorerie et l’activité d’une entreprise.

Ces outils sont notamment utilisés dans la phase d’évaluation menée avant de racheter une entreprise ou pour comparer ses performances avec les autres entreprises du même secteur. Compte tenu de la multitude de ratios financiers existants, il est nécessaire de sélectionner les plus pertinents en fonction de votre entreprise et de votre activité. Une fois calculés, les ratios financiers permettent d’obtenir des informations simples à analyser qui permettront de détecter facilement les points forts et les points faibles de l’entreprise. Les différents types de ratios financiers Il existe plusieurs typologies de ratios d’analyse financière : ceux qui permettent d’étudier la rentabilité de l’entreprise,ceux qui analysent la structure financière de l’entreprise,ceux qui sont plutôt axés sur la trésorerie,et enfin des ratios liés à l’activité. ou.

Trouver un financement. YouTube. Plan de financement. Les différents modes de financement, Les modes de financement. CHAPITRE 18 LE PLAN DE FINANCEMENT. Etablir le plan de financement initial. Le plan de financement initial sert à déterminer les ressources nécessaires (apports en capital social, emprunts, apports en compte courant d’associé, subventions…) à mobiliser à la date de création de l’entreprise pour financer toutes les dépenses nécessaires au démarrage de l’activité (investissements, besoin en fonds de roulement…). Le coin des entrepreneurs vous explique ce qu’est le plan de financement initial et comment l’établir, avec plusieurs conseils pour réaliser correctement le plan de financement initial.

Qu’est-ce qu’un plan de financement initial ? Le plan de financement initial permet d’estimer le montant total des besoins nécessaires au démarrage de l’activité de l’entreprise puis de déterminer l’ensemble des ressources financières qui seront mobilisées pour financer ces besoins. Le plan de financement initial doit être équilibré, et même positif de préférence (les ressources sont supérieures aux besoins) afin de disposer d’une marge de sécurité.

Le plan de financement prévisionnel : définition, contenu et construction. Le plan de financement prévisionnel est l’un des tableaux cruciaux du prévisionnel financier. Il permet de s’assurer de l’équilibre financier d’un projet en récapitulant, d’une part, l’ensemble des besoins financiers du projet à satisfaire et, d’autre part, les ressources apportées. C’est une composante qui sera étudiée avec attention par votre banquier si vous sollicitez un financement par emprunt. Compta-Facile apporte ici les réponses aux questions suivantes : qu’est-ce qu’un plan de financement prévisionnel ? Comment le construire ? Vous souhaitez vous lancer en tant que freelance ? Qu’est-ce qu’un plan de financement prévisionnel ? Le plan de financement prévisionnel est un tableau qui permet de s’assurer de l’équilibre financier d’un projet, autrement dit de l’adéquation entre les besoins qu’il génère et les ressources que l’entreprise détient à sa disposition.

En général, les banques se basent sur cet état pour calculer l’emprunt accordé au porteur de projet. Les immobilisations. Emprunter : les autres solutions. Les avantages et les inconvénients du crédit-bail. (6) Les sources de financement d'une entreprise. Les fonds propres : Financer son entreprise en interne. L'actualisation d'une somme d'argent. Le taux d'intérêt. Le taux de rendement actuariel d'un actif financier. La capitalisation d'une somme d'argent. Le modèle du MEDAF. Mesure du risque et de la rentabilité d’un portefeuille d'actifs. Mesurer de la rentabilité et du risque d'un actif financier.