background preloader

Au quotidien

Facebook Twitter

Organiser son quotidien avec le Bullet Journal. Lorsque je vous présentais en janvier mes différents petits conseils pour m’organiser et trouver du temps pour faire tout ce que j’aime, vous avez été nombreux·ses à me dire, « Mais tu connais le Bullet Journal ?

Organiser son quotidien avec le Bullet Journal

Tu devrais essayer le Bullet Journal ! ». Dans ma p’tite trousse. Vadrouiller - 05 mai 2016 - 3 commentaires J’ai tendance à voyager léger mais je ne quitte jamais mon appartement sans ma p’tite trousse.

Dans ma p’tite trousse

Elle contient tous les petits objets dit « au cas où » qui rende ma vie plus simple et plus confortable. Même si cela peut paraître excessif de prendre tant de précautions, je me remercie souvent de l’avoir sur moi. Voici ce qu’on peut y trouver ! Ne vous inquiétez pas, tout tient dans quelques centimètres carré de tissu. Une maison propre et saine au naturel. Je suis hyper méga GIGA en retard concernant cet article que vous me réclamez depuis… piouf, beaucoup trop longtemps!

Une maison propre et saine au naturel

Meal planning : comment j’organise mes repas (+ printables) Qu’est-ce qu’on maaange ?

Meal planning : comment j’organise mes repas (+ printables)

Est probablement la question que j’ai le plus posé de toute ma vie. Avant, c’était facile : je mangeais ce que mes parents préparaient, comme ça si c’était pas bon, c’était pas de ma faute. (pardon maman, pardon papa) Maintenant que je suis responsable de ma bonne santé et de mon plaisir gustatif, ce qu’on mange est un sujet de la plus haute importance. Vous l’avez déjà compris en me lisant, j’aime que les choses soient claires dans ma tête, et il n’est pas rare que je me demande dès 14h ce qu’on va manger au dîner : j’ai toujours peur qu’il manque un ingrédient, qu’on n’ait rien dans les placards, que ce soit pas très bon (je déteste le pas très bon, il faut que ce soit toujours délicieux), bref : je flippe.

Bien manger est très important pour moi. Comment mettre en place (et tenir !) un budget. — Article initialement publié le 18 mars 2016 Je suis le genre de personnes qui éprouve une satisfaction intense lors de l’achat de boîtes de rangement, ne vit que pour les astuces « organisation » de Pinterest, et prévoit ses menus sur le mois. Mais j’ai franchi le stade supérieur en termes de lubies le jour où je me suis attaquée au domaine classé ultra-sensible de mes dépenses. Mon défi Deux semaines : zéro dépense m’avait fait réaliser que la façon dont je gérais mon rapport à l’argent n’était pas la bonne.

Une part importante de ma thune partait en petits payements à la carte bleue, toi-même tu sais : un Croq’Mc Do par-ci, un magazine par-là… sans compter tous ces restos qui saignaient mes économies alors que franchement, j’avais même pas envie de les voir, les gens avec qui j’y allais. Lassée de voir mes fins de mois commencer le 10, j’ai pris le taureau par les cornes et suis arrivée à un système qui, chez moi en tout cas, marche comme sur des roulettes. 5 bonnes habitudes à adopter avant et après ses courses. Connaître les fruits et légumes de saison J’ai l’habitude de consulter régulièrement les fruits et légumes de saison pour adapter mes repas, mais aussi pour faire des économies.

5 bonnes habitudes à adopter avant et après ses courses

(D’ailleurs, je vous en parle plus en détail par ici!) Planifier les repas de la semaine Chaque veille de courses, prenez une feuille et inscrivez pour chaque jour les repas que vous souhaitez manger cette semaine. Vous pouvez aussi bien les attribuer à des jours précis, ou juste faire une liste de 7 dîners et y piocher chaque jour selon votre humeur et vos envies! Faire une liste de courses avec ce qu’il vous manque pour préparer les repas Une fois les repas planifiés, faite un tour de vos placard et réfrigérateur! Organiser ses placards avec des bocaux Cette astuce rejoins la précédente. Ranger les produits destinés au réfrigérateur dans des tupperwares J’ai pris cette habitude récemment en rentrant du marché. Travailler chez soi. Bonjour, chers travailleurs assidus et assermentés, chers levés tôt le lundi matin (au soleil, c’est un jour que vous n’aurez jamais), chers visages endormis dans les métros nocturnes, la joue tendrement caressée par le pli du drap, stigmate du martyre du réveil-matin, chers courageux du boulot en sifflant (ou l’inverse), chers vous.

Travailler chez soi

Donc, vous l’aurez compris, le thème du jour (bonjour) est le suivant: le travail. Oui, mais pas que : le travail… chez soi. Calmez-vous, ne partez pas tout de suite si vous ne travaillez jamais chez vous, ne hurlez pas au scandale si vous jalousez avec force et violence ceux qui peuvent travailler depuis leur petit home sweet home dans un élan idéaliste du worker-sweet-worker. Restez un peu, quand même, parce que les petites réflexions qui suivent sont en fait… applicables à bien des emplois. Évidemment, lorsque l’on doit travailler chez soi, baliser son temps est la première des tâches – et non des moindres. Oui.